Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 Bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 03:21

Dodo time avant la suite.

Ca m'aura coûté 22 points de compet, deux dons, un niveau, une carac super élevée et beaucoup de temps IRL, mais j'ai enfin un perso stuffé comme personne d'autre ici :p

A noter qu'à l'instar de Morgane, je sollicite l'autorisation pour les bracelets du meurtrier (ce qui sera expliqué RP) ainsi que pour le gilet de résistance (mais lui si vous voulez pas, m'en fous).

J'ai quelques modifs à apporter niveau BG, et je vous termine la fiche. Ha, et merci à un MJ de lancer les dés demandés pour moi (je prie... Mais j'aurai dû choisir Tymora comme divinité, merde!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIlséa
Incinerateur de trolls

Feuille de personnage
Points de vie:
49/49  (49/49)
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 04:43

Si je peux me permettre de noter des erreurs sur les objets créés, même si tu vas me tuer, déjà pour le dernier sort tu dois choisir quel jet tu fais (un échec/incident sur l'un détruit le parcho), mais le problème n'est pas là :
Citation :
Sorts requis. La création de la plupart des objets requiert un ou plusieurs sorts. Le créateur de l’objet doit préparer les sorts requis au début de chaque journée de travail (ou simplement les connaître dans le cas des ensorceleurs et des bardes). Le sort préparé est dépensé lors du travail sur l’objet (dans le cas des ensorceleurs et des bardes, un emplacement de sort du niveau correspondant à celui du sort est compté comme utilisé). Cependant, le sort n’est pas lancé mais juste consommé, et le personnage n’a pas à fournir les composantes matérielles, les focaliseurs, ou à sacrifier les PX normalement exigés lors de leur incantation normale.

Une condition de sort requis peut aussi être remplie par l’intermédiaire d’un autre lanceur de sorts, d’un pouvoir magique ou d’un objet à fin d’incantation ou à potentiel magique. Dans ce cas, chaque jour, le créateur doit utiliser son pouvoir magique ou son objet magique ou l’assistant doit préparer le sort (qui est dépensé comme décrit ci- dessus).
Donc pour un objet qui met 1 jour par tranche de 1000 po du prix de base (tous), s'il coûte 17000 po (à la fin), il te faut 17 fois chaque parchemin. Tu en auras je pense pour moins cher à demander de l'aide d'un de tes collègues du Zentharim (qui doit connaître le sort et avoir Création d'objets merveilleux, mais je pense pouvoir supposer qu'il existe de telles personnes), le prix par sort (et par objet) est alors de niveau du sort (0.5 pour 0) * niveau de lanceur de sort * 10 * nombre de jour nécessaire à la création de l'objet, vu qu'il n'y a ni composantes, ni focalisateur ni PX requis.
PS: il y a encore un autre moyen que sont les baguettes (qui n'ont pas toujours à être totalement chargées, et si tu dois lancer une vingtaine de fois le sort, on peut comprendre que tu prennes une baguette), moins cher que les parchemins (30% du prix seulement, à voir ce que le MJ t'autorise toutefois), et utilisation automatiquement avec ta compétence d'UOM (DD20)
PPS: le gilet de résistance ne vient pas du GdM, et est donc soumis à exception lui aussi. (c'est la cape dans le guide du maître)

désolé du temps que ça va te faire perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 15:04

Effectivement, ça revient un peu plus cher...

Du coup, je suis obligé de revoir mes prétentions à la baisse, notamment au niveau de la cape de charisme. Et si je veux 2 sorts lvls 3 par jour, je suis obligé de prendre un niveau de DD après le lvl 7 de barde, ce qui fait un peu mal aux compets. Mais bon, je peux m'y retrouver.

MAJ après correction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 16:29

ETAT CIVIL
• Nom : Al'dresha Temor
• Race : Humain |Chondathiens]
• Sexe : Masculin
• Région d'origine : Essembra, Valbataille, Les Vaux
• Age : 26 ans
• Taille : 183 cm
• Poids : 95 kg
• Niveau : 9
• Expérience : 42585 Xp
• Classe(s) : Barde 7 / Disciple Draconien 2 (dragon chanteur)
• Alignement : Neutre Mauvais
• Divinité : Cyric

CARACTERISTIQUES
• Force : 22 [14 + 2 (niveaux) + 2 (caractéristiques draconiques) + 4 (ceinturon de force d'ogre) ]
• Dextérité : 12
• Constitution : 14
• Intelligence : 14
• Sagesse : 8
• Charisme : 20 [ 16 + 4 (cape de charisme) ]

DONS
• don (niveau 1) Attaque en puissance
• don (niveau 3) Création d'objets merveilleux
• don (niveau 6) Artisanat Magique (Création d'objets merveilleux)
• don (niveau 9) Attaques multiples
• don(s) (racial) Chance des Héros


CAPACITES DE CLASSE
Savoir bardique : 1d20 + 11 (barde 7+2(int)+2(histoire))
Musique de barde: 7 (barde 7)
Contre-chant, Fascination, Inspiration vaillante (+1), Suggestion
Maniement de toutes les armes courantes et des arcs courts, épées courtes, épées longues, fouets, matraques et rapières, ainsi que des boucliers (à l’exception des pavois) et au port des armures légères
Augmentation d’armure naturelle (+1), augmentation de caractéristique (For +2)
Griffes (1d6) et morsure (1d4)
Sorts en bonus: 2 (un de niveau 2, un de niveau 3 de barde)

COMPETENCES
Note pour vérifier les compétences: le perso a été monté dans cet ordre: (barde 5, disciple draconien 1, barde 2, disciple draconien 2)
• Acrobaties +10 [ 8 + 1 (dex) + 2 (saut) -1 (armure)]
• Art de la magie: +5 [ 1 + 2(int) + 2(mystères) ]
• Bluff : + 21 [ 11 + 5 (cha) + 5 (masque des mensonges) ]
• Connaissances (Folklore Local ( Les vaux )) : +9 [ 7 + 2 (int) ]
• Connaissances (Folklore Local ( Cormyr )) : +7 [ 5 + 2 (int) ]
• Connaissances (histoire) : +7 [ 5 + 2 (int) ]
• Connaissances (Mystères) : +10 [ 8 + 2 (int) ]
• Déguisement : +29 [ 11 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 10 (déguisement permanent)] Si Temor se sait observé, + 2 ( bluff)
• Diplomatie : +22 [ 12 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 2 (Bluff)]
• Discretion, déplacement silencieux: 0 [ 0 +1(dex) -1(armure)]
• Escamotage: + 2 [ 0 + 1(dex) + 2 (bluff) - 1 (armure) ]
• Escalade: +5 [ 0 + 6(force) - 1(armure) ]
• Equilibre : +7 [ 5 + 1 (dex) + 2 (acrobaties) -1 (armure)]
• Intimidation: +10 [ + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 2 (bluff) ]
• Natation: +4 [ 0 + 6 (force) - 2(armure) ]
• Renseignements : +22 [ 12 + 2 (Folklore) + 5 (charisme) + 3 (serre tête de persuasion)]
• Représentation (chant) : +20 [ 12 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion)]
• Saut : +12 [ 5 + 6 (force) + 2 (acrobaties) - 1(armure)]
• Langues : Chondathan, Elfique, Orque, Draconique ( Chondathan + 2 (int) + 1 (langue))


DEFENSE
• Dés de vie : 6 (barde1) + 6d6 (barde) + 2d12 (disciple draconien) + 20 (constitution)
• Points de vie : 60
• JdS Vigueur : +9 [ +5 + 2(constitution) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• JdS Réflexes : +9 [+5 + 2(dextérité) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• JdS Volonté : + 9 [ +8 -1(sagesse) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• CA : + 19 [+10 (base) + 6 (armure) + 1 (dextérité) + 1 (chance des héros) + 1 (naturelle)], contact + 12, pris au dépourvu + 18

ATTAQUE
• Initiative : +1 [+1 DEX]
• BBA : + 6

Action simple:
• Morsure:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets) ]
Dégâts = 1d4 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets) ]
Critique *2 sur 20, Contandant, Tranchant, Perforant, Magie

• Griffe:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d6 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Tranchant, Perforant, Magie

Attaque à outrance:

Version "Dragon pur":
• Morsure:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d4 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Contandant, Tranchant, Perforant, Magie
• 2 Griffes:
Toucher = + 13 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération - 2 (attaques multiples) + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d6 + 6 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 3 (1/2 force) + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Tranchant, Perforant, Magie


GRIMOIRE (sorts connus)

Niveau 0:
détection de la magie
lecture de la magie
resistance
message
prestidigitation
son imaginaire

Niveau 1:
Fou rire de Tasha
Image silencieuse
Repli expéditif
hypnose

Niveau 2:
invisibilité
silence
héroïsme
soins modérés

Niveau 3:
Bagou
Clignotement


MAGIE MEMORISEE (nombre de sorts par jour)
Niveau 0: 3
Niveau 1: 6
Niveau 2: 5
Niveau 3: 2


OBJETS NON MAGIQUES
• Sacoche de ceinture (1 Pa, 500 g)
• Silex et amorce 1 Po (dans la sacoche de ceinture)
• Tenue de voyage 1 po 2.5 kg
• Sac à dos (vide) 2 po 1 kg
• 2 torches 2pc 1 Kg (dans le sac à dos)
• Corde en chanvre, 15 m 1 Po 5 Kg (dans le sac à dos)
• Couverture d’hiver 5 pa 1.5 kg (dans le sac à dos)
• Outre*3 3 po 6 kg (dans le sac à dos)
• Rations de survie*3 15 pa 1,5 Kg (dans le sac à dos)
• Savon, 1 livre 5 pa 500 g (dans le sac à dos)
• Tente 10 po 10 kg (dans le sac à dos)


OBJETS MAGIQUES
Objets créés:
•Masque des Mensonges, valeur 17000 Po
( matières premières 6375 Po, Xp 510, Paiement de 1700 Po pour les sorts )
•Gilet de résistance +1, valeur 1000 Po
( matières premières 375 Po, Xp 30 )
•Serre-tête de persuasion, valeur 4500 Po
( matières premières 1687 Po et 5 Pa, Xp 135, Paiement de 250 Po pour les sorts)
•Cape de Charisme +4, valeur 16000 Po, 250 g
( matières premières 600 Po, Xp 480,Paiement de 2560 Po pour les sorts)
•Bracelets du meurtrier, valeur 8000 Po
( matières premières 3000 Po, Xp 240, Paiement de 400 Po pour les sorts)
•Amulette des poings invincibles +1, valeur 6000 Po
( matières premières 2250 Po, Xp 180, Paiement de 300 Po pour les sorts)
•Ceinturon de force des géants +4, valeur 16000 Po, 500 g
( matières premières 6000 Po, Xp 480,Paiement de 3200 Po pour les sorts)
•Bottes de rapidité, valeur 12000 Po, 500 g
( matières premières 4500 Po, Xp 360, Paiement de 3600 Po pour les sorts)

Objets non créés:
Sac sans fond 2500 Po, 7,5 Kg; Contenu max: 125 Kg, 1,25 m3
chemise de mailles en mithral +2 5100 Po, 6,250 Kg


RICHESSES
• pièces de platine : 1
• pièces d´or : 21
• pièces d´argent : 8
• pièces de cuivre : 8
• Gemmes :
• Objets d´art : -
• Valeur globale : 87302 Po 5 Pa (je m'étais planté sur celui d'avant)

CHARGES ET DEPLACEMENT
• Poids transportable : Charge légère 76.5 kg. Charge intermédiaire entre 66.5 Kg et 173 Kg. Charge lourde entre 133 Kg et 260 Kg.
• Poids transporté : 37,5 kg
• Déplacement : 9 mètres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 16:30

Faute de frappe:
Note pour vérifier les compétences: le perso a été monté dans cet ordre: (barde 5, disciple draconien 1, barde 2, disciple draconien 1)

J'anticipais trop :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 18:30

On rentre dans un champ d’expertise que je ne maitrise pas vraiment, c'est tellement rare que les PJ se lance dans la création d'objets magique !!

Du coup j'ai lut un peu sur le sujet et j'ai trouvé ça :

Coût des matières premières : La fabrication d'objets magiques requiert des matériaux et ingrédients particulièrement coûteux, qui sont pour la plupart détruits (brûlés, etc.) au cours du processus de création. Ils coûtent la moitié du prix de l’objet.
Par exemple, au niveau 12, Mialyë gagne le don Création d'anneaux magiques et décide de s'en servir pour fabriquer un anneau de parade +3. Un tel anneau coûte normalement 18 000 po, aussi sa création demande-t-elle 720 PX et 9000 po à la magicienne.
Pour pouvoir mettre à profit un don de création d'objet, il faut également avoir accès à un laboratoire ou atelier de magie et à tous les ustensiles appropriés. Le personnage possède généralement tout ce dont il a besoin, sauf circonstances exceptionnelles (par exemple, s'il se retrouve loin de chez lui).

Les valeurs que tu a indiqué comme prix des métiers premières ne correspondent pas du tout à ça.

Il y a un élément que j'ai zappé ?

Par contre en ce qui concerne ton personnage le "prix" de la prestation de lancement de sort peut être réduit dans le cadre du Culte du dragon. Si cela reste raisonnable tu peux considérer que le lancement des sorts à été fait à titre gratuit. (Mais tu leurs devra un service )

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 19:05

Pour le calcul des matières premières et du coût d'XP, il faut prendre en compte le don "artisanat magique"(manuel des joueurs de faerun) qui ne me fait dépenser que 75% de l'XP et du prix des matières premières.
Genre pour les bottes de rapidité qui valent 12000 Po, normalement ça coûte 6000 Po en matières premières et 480 Xp. Avec ce deuxième don, ça diminue pour 4500 Po et 360 Xp. (histoire que je reste pas trop longtemps à la traîne question niveau :p )

Pour le lancement des sorts, effectivement ça devrait se faire trèèèès facilement au culte du dragon (dont la spécialité est la création d'objets magiques en tout genre et la nécromancie, cf classe Porteur de Pourpre), malgré tout ce n'est pas juste lancer un ou deux sorts, mais en lancer un paquet. Que j'aie une belle ristourne me semble raisonnable, mais il est probable que les porteurs de pourpre ne me le fassent pas gratuitement non plus. Ou en ce cas, je leur devrai une TRES grosse faveur.
On peut également considérer qu'ils ont fait appel à mes talents supérieurs en matière de création d'objets merveilleux (dans le sens où j'ai le don d'artisanat magique) pour créer des objets à moindre frais, genre un bandeau d'intelligence +6, mais heu, ça me coûterait de l'XP

Bref, t'en penses quoi Eldiablo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 19:36

Il y a une petite erreur sur la cape de charisme

Effectivement le don artisanat magique ne joue pas que sur l'xp je l'avais lu un peu vite.

Ça en fait un don un peu abusé je trouve mais enfin il fait partie des livres autorisé donc rien a dire.

On va laisser le prix des sorts tel que tu l'a fait, je ne suis pas sur que tu veuille avoir une dette envers certains membre du culte !!

Pour le gilet moi je ne voie pas de pb à voir éventuellement avec Elnino. J'aurais peut être augmenté le prix vis à vis de la cape car l'emplacement utilisé est moins important +50% si Elnino est d'accord. Pour toi ça ferais même pas 70 Po en plus

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 20:04

Erreur de copie pour la cape de charisme, le compte est juste.

Pour le gilet, j'ai pas 75 Po :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 20:07

En soi les dons de création d'objet sont loin d'être abusés car même s'ils permettent d'avoir des objets magiques à moindre prix donc potentiellement plus, ils entament quand même sérieusement le total de points d'expérience. Or le principe de D&D est tout de même de monter en niveau pour devenir plus puissant.

Après je ne vois pas l'intérêt de faire payer 50% plus cher le gilet de résistance. Il est suffisamment malin pour utiliser un emplacement de moindre importance, un bon point pour lui. Pour moi pas besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 20:32

Ok si ça te va comme ça aucune objection.

J'ai un peu hâte qu'on arrive à te finir ton perso Temor !!

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 21:38

Peu de villes d'une si petite taille ont une histoire aussi chargée qu'Essembra. Pourtant, non contente de tirer son nom d'une fameuse dragonne, Essembra fut aussi le lieu où l'homme le plus près de devenir le Haut Roi de tous les vaux périt aux mains d'une dracoliche.

Nombre de ses habitants n'ont pas oublié cette histoire, et si l'on rajoute à cela la présence toute proche d'une des bases les plus importantes du Culte du Dragon, il n'y a rien de surprenant au fait que nombre d'essembrais vénèrent secrètement le culte et lui fassent des offrandes. Les parents du jeune Temor ne faisaient pas exception, bien au contraire.

Enfant curieux et facilement impressionnable, Temor acceptait sans réserve le destin du monde tel qu'annoncé par le Culte, et partait du principe que si les Dracoliches devaient un jour gouverner, il valait mieux être du côté des vainqueurs que des vaincus. Cherchant par ses propres moyens à devenir potentiellement utile, et dans le même temps employant son naturel sociable pour en apprendre le plus possible sur tous les sujets, et notamment les dragons et sur le Culte, Temor parvint à une double conclusion: d'une part, il réussit à employer de façon intuitive quelques tours de magie profane, et d'autre part, il apprit que la base principale du Culte dans la région se trouvait à quelques kilomètres seulement au sud d'Essembra, au manoir d'Aencar. Une double conclusion qui allait sceller son destin, à à peine quinze ans...


   Froid... La fraîcheur de la nuit était telle qu'il ne pouvait réprimer les tremblements qui l'agitaient. Si seulement il ne s'était pas trompé autant de fois de route, il aurait pu atteindre le manoir au cours de l'après-midi. Mais non, il avait fallu qu'il se perde, comme un crétin... Sa mère lui disait souvent qu'il était aussi rapide d'esprit que dénué de bon sens, et sans doute avait-elle raison. Peut être valait-il mieux rentrer avant de croiser une meute de loups ou un orque. De toutes façons, vu la faible luminosité, il pourrait passer à vingt pas du manoir sans même le voir.
   La clarté de la lune disparut. Sans avertissement, il semblait qu'un voile obscur s'était levé sur la moitié du ciel, tandis qu'un hurlement inhumain déchirait le silence nocturne. Ses tremblements redoublèrent, et c'est alors qu'il percuta: ce n'était pas le froid qui l'étreignait, mais une terreur sourde parfaitement irrépressible.
   Prenant une longue inspiration, Temor se concentra et prononça une incantation. Aussitôt, quatre lumières apparurent autour de lui, éclairant les alentours. C'est alors que Temor réalisa: ce qui avait obscurcit le ciel n'était pas une quelconque créature gigantesque ni même un nuage facétieux, mais une imposante bâtisse. Le Manoir d'Aencar. Avec un frisson, Temor réalisa a posteriori que le hurlement inhumain qu'il avait entendu venait de l'intérieur.
   La porte était ouverte, et puisqu'il était déjà allé aussi loin, autant faire ce pour quoi il était venu. A vrai dire, la seule idée de chercher à rentrer en pleine nuit à travers la forêt jusque chez lui l'effrayait presque autant. Le noir de jais à l'intérieur n'était pas pire que celui de l'extérieur, et l'instinct humain pousse à préférer trouver un abri, si précaire soit-il, plutôt que d'affronter ses peurs nocturnes en pleine forêt.
   Pourtant, à peine eut-il parcouru quelques pas que son cœur manqua un battement. Furieuses, une demi-douzaine de créatures ténébreuses surgirent de l'obscurité, hurlant leur haine et leur mécontentement. En un instant, il était encerclé. Et quand son regard croisa celui d'une de ces créatures intangibles, quelque chose se brisa en lui. Il hurla. Quelques instants plus tard, quand son sort de lumières dansantes s'acheva et que l'obscurité totale reprit ses droits, il hurla plus fort encore.


A une quinzaine de mètres, semblant surgir d'un escalier menant aux profondeurs, une lanterne finit par jaillir, telle l'aube d'un nouvel espoir ou l'annonce d'une apocalypse imminente. La gorge en feu d'avoir trop crié, au bord de l'épuisement, Temor attendit passivement que les trois silhouettes se rapprochent.
-Et bien, on dirait que vos âmes en peine nous amènent un nouveau sacrifice sur un plateau!
La voix était dure, grave, clairement masculine, et semblait à la fois amusée et cruelle. Son propriétaire était un homme impressionnant de carrure, revêtu d'une armure sombre. Par dessus son crâne rasé se distinguait la poignée d'une énorme épée.
-Ce n'est qu'un gamin. Je n'apprécie pas d'être dérangé en plein milieu de mes études pour des futilités. Faites-le souffrir pour me dédommager du temps perdu.
La voix douce et posée qui venait de prononcer ces mots sans la moindre émotion venait d'une silhouette décharnée engoncée dans des robres pourpres.
-Porteur de Pourpre, prenez le temps de reconsidérer la situation. Les âmes en peine ne l'ont pas dévoré, c'est un fidèle. C'est le fils Al'Dresha, des paysans d'Essembra loyaux au culte.
Son sauveur était une femme à la voix déterminée et circonspecte. Sur son tabard, en plus du symbole que Temor avait appris à reconnaître comme étant celui du culte, se dessinait un crâne de liche couronné sur fond noir.
-Je suis un fidèle, je le jure! Je suis venu jusqu'ici pour vous rejoindre, pour aider à l’avènement des dracoliches et pour aider tous les dragons à accomplir leur destin. Je vous le jure, je peux être utile!
-Magie de singe! J'ai perçu ton incantation, enfant, tes tâtonnements et ton approche intuitive de la magie t'empêchent de l'étudier comme il conviendrait, et tu n'as clairement pas une personnalité suffisamment forte pour devenir un jour un ensorceleur de talent. Nous n'avons pas besoin de poids mort au culte. Meurs juste.
La femme répondit à l'homme en pourpre, sur un ton mi respectueux mi sur un pied d'égalité.
-Je sais que pour vous les profanes qui tirent leur pouvoir de leur sang plutôt que d'une longue étude ne sont que des "singes", mais il a du sang de dragon, je le sens. Et tuer les adorateurs du culte, refuser une recrue potentielle n'améliorera pas notre situation. Logan, tu peux en tirer quelque chose tu penses?
Gêné, l'homme en armure se passa la main sur le crâne, cherchant à l'évidence à formuler une réponse qui ne froisserait aucun de ses deux interlocuteurs.
-J'pourrais bien essayer d'en faire un combattant, ouais. Et puis, on manque de valets et de chair à canon pour l'expédition à Myth Drannor.
Les yeux de l'homme en pourpre brillèrent fugitivement d'une lueur mauvaise.
-Et bien, enfant, on dirait que ton rêve va se réaliser. Reviens vivant de cette expédition, et je te promets que tu seras accepté comme initié.
Pour la première fois, un sourire se dessina sur les lèvres de l'homme en pourpre. Temor eut grand mal à garder le contrôle de ses entrailles.


Son destin était scellé.



Il arrivait plusieurs fois par décennie au Culte du Dragon d'effectuer des sorties à Myth Drannor, lieu de toutes les richesses que les dragons disputaient à de nombreux extérieurs mauvais. Toutes n'étaient pas couronnées de succès, mais la légende de ceux qui avaient acquis richesse, puissants objets magiques, découvert de nombreux secrets et aidé les dragons à étendre leur influence perdurait avec suffisamment de vivacité pour pousser à de nouvelles expéditions.

Sa magie lui fut utile pour accomplir les basses tâches qui lui étaient déléguées, en usant de prestidigitation pour améliorer le goût de la cuisine ou encore pour nettoyer le linge. Outre ces basses tâches qui incombaient inévitablement à l'adolescent non-initié qu'il était, chaque soir était l'occasion d'une séance d'entrainement aux armes, ou plutôt, tel qu'ils les considérait en son fort intérieur, une séance de tabassage en règle. Néanmoins, Temor apprit à tenir n'importe qu'elle arme par le bon bout, et à en faire un usage passablement convaincant. Ses muscles, dans le même temps, se développaient, laissant anticiper l'homme qu'il allait devenir. Mais, comme à son habitude, sa tendance à se montrer sociable, curieux, intéressé par tous lui permit non seulement de s'intégrer peu à peu au groupe de cultistes chevronnés, mais aussi d'étendre largement ses connaissances en un grand nombre de domaines. Enfin, ses chants amusaient et égayaient le camp le soir.

Les quelques escarmouches avec des animaux errants et autres elfes défenseurs de la forêt n'avaient rien de réellement dangereux pour un groupe aussi chevronné et préparé, et elles eurent l'avantage de lui donner un minimum d'expérience du combat réel. Rien, cependant, ne l'avait préparé aux horreurs de Myth Drannor.

Logan n'avait pas menti. Il avait fait de lui un combattant, mais aussi de la simple chair à canon. Malgré la sympathie naissante de la part de la plupart de l'expédition pour le jeune homme, personne ne s'opposa à ce qu'il soit envoyé une quinzaine de mètres en avant du groupe afin de servir "d’appât à démon". Mais ce ne fut pas un démon qui apparut devant lui.

Un instant, sa ligne de vue était dégagée. L'autre, une créature cauchemardesque apparaissait juste devant lui. Verte, équipée d'une étrange arme à allonge, son apparence n'était clairement pas de ce monde, tandis que sa barbe fournie semblait plus dangereuse qu'un nid de vipères.

Temor aurait pu crier. Il aurait pu tenter de combattre, de fuir, ou même de faire usage de sa magie. Chaque solution se serait achevée par sa mort. Et pourtant, face à ce premier danger de mort imminente, quelques chose changea. Son sang battit contre ses tempes, quelques chose sembla s'agiter pour sortir par ses lèvres.

Un chant. Un chant déchirant, qui avait à la fois quelque chose de sublime et de terrible, un chant portant en lui toute la misère et toutes les peines du monde. Temor avait toujours eu un don naturel pour le chant, mais jamais de cette façon. Surprise, fascinée, la créature l'écouta jusqu'à ce que le premier cultiste l'atteigne, arme à la main. Tout cela n'avait duré que quelques secondes, mais de précieuses secondes pendant lesquelles le barbazu (car c'en était un) ne prit aucune action, tandis que le groupe reprenait l'initiative.

Un seul guerrier périt aux mains de la créature. Après cela, il ne fut plus question de placer Temor à la place de l’appât. Cela n'aurait de toutes façons été d'aucune utilité, puisque l'attaque suivante, bien plus profondément au coeur de la cité, arriva par les flancs. Cette fois-ci, Temor chanta une balade d'encouragement, poussant à la bravoure et aux prouesses martiales.

L'expédition fut un demi-succès. Une bibliothèque vieille de six siècles fut exhumée, ainsi que du matériel de qualité et modérément magique récupéré sur les squelettes décomposés d'un précédent groupe. Près des deux tiers de l'expédition survécu, et, une fois de retour au manoir, une promesse fut tenue.

Temor devint un membre du culte à part entière, avant même son seizième anniversaire.


Huit années s'écoulèrent dans une paix relative. En tant que cultiste, les principales tâches confiées à Temor étaient surtout de l'ordre de la collecte d'information, d'infiltration ou même de négociation. Naturellement doué socialement, Temor ne fut presque jamais découvert, et parvint toujours à s'en sortir vivant.

La mission qui le marqua le plus fut lorsque, deux années durant, on le plaça au service d'un dragon noir. C'est ce dernier qui lui révéla son origine draconique, et lui enseigna comment la mettre à profit. Dès lors, sa transformation progressive en demi-dragon fut pour lui source de beaucoup plus de prestige que ses succès en mission. Après tout, au sein du culte, tout ce qui s'approchait du draconique revenait à s'approcher du divin.

L'autre source d'amélioration de son statut vint de son aptitude instinctive pour la création d'objets magiques, aptitude certes fréquente parmi le culte, mais permettant chez lui une économie de ressources peu commune.

Enfin vint l'année 1370. La guerre qui éclata au Cormyr était une occasion rêvée pour le culte. Non seulement c'était là l'occasion d'aider un dracosire à accomplir ses plans, mais en plus le pays en plein chaos était comme un fruit mûr prêt à être cueilli. Nombre de cultistes furent volontaires pour participer à l'effort de guerre, et Temor fut loin d'être le dernier. Agissant selon les nécessités comme espion ou comme combattant, Temor mit en exergue l'ensemble de ses talents, étant capable non seulement d'encourager efficacement ses alliés sur le champ de bataille, mais également d'y faire preuve de sa force surhumaine.

La défaite de Nalavarauthatoryl sonna le glas pour le Culte. Désormais traqués par les agents de la couronne et les ménestrels, les cultistes devaient faire face à trois possibilités: réussir à faire profil bas, fuir à l'étranger ou mourir. Temor lui-même dut en une occasion affronter un petit groupe de menestrels. Heureusement pour les autres cultistes qui l'accompagnaient, son contre-chant parvint à bloquer les sorts et chants enchaînés par leurs ennemis suffisamment longtemps pour les réduire en pièces. De façon assez malheureuse, il ne put garder pour lui-même l'une des broches que les deux plus expérimentés avaient sur eux, et qui selon la légende servait comme signe de reconnaissance.

Plutôt que de retourner dans les vaux, Temor choisit de rester au Cormyr. La loi défavorable aux aventuriers qui sévissait depuis vingt ans avait permis d’accroître fortement la population draconique du pays, et les opportunités ne manquaient pas de servir et monter en grade. C'est dans cette période que, suite à la création de son propre Masque des Mensonges, il pris l'habitude d'emprunter l'identité de cibles qu'il assassinait dans le but d'obtenir plus d'informations ou d'accéder plus facilement à un plus gros poisson.
Une année s'écoula ainsi à Port-Suzail...




-Que vous arrive-t-il ce soir, m'seigneur, vous n'avez jamais été aussi... Dur et violent pendant que vous vous occupiez de moi.
Profitant qu'il soit de dos, Temor s'autorisa un sourire tandis qu'il se rhabillait. Ainsi le seigneur Bhorim était doux au lit avec sa prostituée préférée. C'était une chose que d'avoir étudié un homme, être capable de prendre sa forme exacte, sa façon de parler, de se mouvoir, c'en était une autre de pronostiquer sa façon d'être au lit. Peu importait, la femme n'avait plus qu'un dernier rôle à jouer, elle n'avait qu'à croire en lui jusqu'au bout.
-C'est que vois-tu, ma gueuse, la princesse Alusair ne souhaite pas entendre raison. Elle se méfie de moi à cause des rumeurs qui courent depuis peu à mon sujet, et sait pertinemment que je ne plaide que pour mon bénéfice propre. Personne ne possède autant de bétail que moi, et mes propriétés sont de loin les plus touchées par les dragons. Elle comprend que si je plaide pour l'assouplissement des lois concernant les aventuriers et pour l'emploi des Dragons Pourpres et Magiciens de Guerre contre les dragons, c'est avant tout pour défendre mes intérêts. Ce soir...
Temor se retourna vers elle, lentement, et approcha ses mains de la gorge dénudée de la catin. Terrifiée mais confiante, elle se laissa faire.
-Ce soir, à mes yeux, tu es elle.
La strangulation a ses avantages, notamment le fait qu'il est impossible de crier. Il fallait cependant faire attention à ne pas employer trop de force. D'une part, le seigneur Bhorim n'était pas si fort que ça, et d'autre part il fallait que le corps reste en suffisamment bon état pour subir un sort de communication avec les morts.
Le plaisir qu'il tira de la voir s'agiter vainement, implorant des yeux jusqu'au moment ou le désespoir et l'agonie s'y lurent fut aussi intense que celui qu'il avait tiré d'elle précédemment. Puis Temor s'activa, achevant de se préparer.
Le regard apeuré et perdu qu'il lança au tenancier de la maison de passe aurait mérité des applaudissements dans n'importe quelle pièce de théâtre. Mais pour l'instant, il fallait s'en tenir à la partition. Après avoir déposé un lion d'or, il bafouilla.

-Merci, je... Désolé, je ne voulais pas. Enfin, je veux dire, la chambre était très bien, merci mon brave.
L'incompréhension naquit dans les yeux du maquereau, qui n'en garda pas moins son professionnalisme.
-Merci à vous, seigneur Bhorim. Votre visite est toujours un honneur pour nous.

Sans un mot de plus, Temor sortit de la maison de passe. Au même moment, le véritable seigneur Bhorim devait rentrer au palais, dépité que les mystérieux aventuriers qui lui avaient donné rendez-vous pour répondre secrètement à son appel ne soient jamais venus. Il serait bien plus dépité le lendemain matin, quand il serait accusé de meurtre.
Ho, il s'en tirerait très probablement. Un noble ne serait pas condamné pour la mort d'une fille de joie, et une enquête poussée finirait par l'innocenter et l'accuser à la fois. Sa réputation, néanmoins, serait définitivement ternie, et sa cause une cause perdue. Cela lui apprendrait à préférer son bétail aux dragons.
Cela avait été compliqué de glaner tous les renseignements utiles. Mais une discussion privée avec une noble, une partie de cartes avec des valets, quelques bières offertes dans les tavernes adéquates lui avaient appris ce qu'il devait savoir. Encore une fois, mieux valait détruire la valeur d'un homme que de le tuer et voir simplement son successeur plaider sa cause à sa place.
Cependant, ce type de solution avait ses limites. C'était le troisième ennemi des dragons en trois mois qui se faisait discréditer, et les soupçons devaient grandir au sein des agents de la couronne et des inévitables ménestrels. Il était nécessaire de temporiser, de trouver une autre façon de servir le Culte et de monter en échelon.

Quelques ruelles plus loin, le visage et les vêtements du seigneur Bhorim disparurent, remplacés par ceux d'un passant tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. Le temps d'hypnotiser quelques cibles choisies et de répandre quelques rumeurs sur le compte de Bhorim, et dans une semaine il partirait pour Marsembre. Marsembre, où la cellule du Culte avait bien plus à faire que du simple espionnage.

Un sourire naquit sur ses lèvres. Trente cinq mille innocents ignoraient le danger qui allait s'abattre sur eux.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 21:59

Description Physique:
Afin de brouiller les pistes, Temor ne révèle jamais sa véritable apparence, plus depuis qu'il a créé son masque.
Au sein du culte, afin de renforcer son statut de disciple draconien, il prend l'apparence d'un homme dénué de pilosité, à la peau entièrement recouverte d'écailles bleu argentées, bien plus qu'en réalité. Sa bouche prend alors complètement la forme d'une gueule de dragon, de même que ses griffes apparaissent plus longues et larges qu'elles ne le sont réellement.
Quelqu'un disposant du sort de vision réelle verrait pourtant un homme de haute taille, aux yeux verts et cheveux d'ébène, a l'air bien plus ouvert et souriant qu'on ne l'aurait supposé venant d'un membre du sinistre Culte du Dragon.

DESCRIPTION MORALE
Avant toute chose, Temor est entièrement dévoué au Culte du Dragon. L'historique de sa région natale et l'endoctrinement depuis sa jeunesse sont tels qu'il n'hésiterait pas à se sacrifier pour la cause si les alternatives manquaient. Les notions de loi ou de chaos sont absurdes à ses yeux, seul l'établissement à venir de la suprématie des dracoliches comptent. Seul bémol, il estime que sa transformation progressive en demi-dragon devrait lui donner droit à une place plus élevée au sein du culte. Enfin, il espère qu'une fois l'apothéose draconique atteinte, il sera en mesure à terme de devenir lui-même une dracoliche.
Si Temor prie Cyric, c'est avant tout car les attributions des intrigues, du mensonge et du meurtre correspondent parfaitement à son état d'esprit et à son quotidien. Néanmoins, suite à la recrudescence de Bainistes, Temor se garde bien de faire étalage public de ses convictions, même au sein du culte.
Face aux situations dangereuses, Temor aime tout autant faire preuve de sa force surhumaine que de sa langue agile ou de sa magie. Tous sont pour lui des façons de prouver la supériorité de son état "dragonisant" face aux humanoïdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Mer 17 Juil 2013, 22:03

Et voilà, c'est tout prêt!

Faut juste penser en recopiant la fiche à rajouter un 0 au coût en matières premières de la cape.

Validation?

PS: j'espère que Morgane n'a pas disparu, plus de nouvelles depuis trois semaines maintenant...

PPS: faut que je change mon avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Ven 19 Juil 2013, 16:29

ETAT CIVIL
• Nom : Al'dresha Temor
• Race : Humain |Chondathiens]
• Sexe : Masculin
• Région d'origine : Essembra, Valbataille, Les Vaux
• Age : 26 ans
• Taille : 183 cm
• Poids : 95 kg
• Niveau : 9
• Expérience : 42585 Xp
• Classe(s) : Barde 7 / Disciple Draconien 2 (dragon chanteur)
• Alignement : Neutre Mauvais
• Divinité : Cyric

CARACTERISTIQUES
• Force : 22 [14 + 2 (niveaux) + 2 (caractéristiques draconiques) + 4 (ceinturon de force d'ogre) ]
• Dextérité : 12
• Constitution : 14
• Intelligence : 14
• Sagesse :  8
• Charisme : 20 [ 16 + 4 (cape de charisme) ]

DONS
• don (niveau 1) Attaque en puissance
• don (niveau 3) Création d'objets merveilleux
• don (niveau 6) Artisanat Magique (Création d'objets merveilleux)
• don (niveau 9) Attaques multiples
• don(s) (racial) Chance des Héros


CAPACITES DE CLASSE
Savoir bardique : 1d20 + 11 (barde 7+2(int)+2(histoire))
Musique de barde: 7 (barde 7)
Contre-chant, Fascination, Inspiration vaillante (+1), Suggestion
Maniement de toutes les armes courantes et des arcs courts, épées courtes, épées longues, fouets, matraques et rapières, ainsi que des boucliers (à l’exception des pavois) et au port des armures légères
Augmentation d’armure naturelle (+1), augmentation de caractéristique (For +2)
Griffes (1d6) et morsure (1d4)
Sorts en bonus: 2 (un de niveau 2, un de niveau 3 de barde)

COMPETENCES
Note pour vérifier les compétences: le perso a été monté dans cet ordre: (barde 5, disciple draconien 1, barde 2, disciple draconien 1)
• Acrobaties +10 [ 8 + 1 (dex) + 2 (saut) -1 (armure)]
• Art de la magie: +5 [ 1 + 2(int) + 2(mystères) ]
• Bluff : + 21 [ 11 + 5 (cha) + 5 (masque des mensonges) ]
• Connaissances (Folklore Local ( Les vaux )) : +9 [ 7 + 2 (int) ]
• Connaissances (Folklore Local ( Cormyr )) : +7 [ 5 + 2 (int) ]
• Connaissances (histoire) : +7 [ 5 + 2 (int) ]
• Connaissances (Mystères) : +10 [ 8 + 2 (int) ]
• Déguisement : +29 [ 11 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 10 (déguisement permanent)] Si Temor se sait observé, + 2 ( bluff)
• Diplomatie : +22 [ 12 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 2 (Bluff)]
• Discretion, déplacement silencieux: 0 [ 0 +1(dex) -1(armure)]
• Escamotage: + 2 [ 0 + 1(dex) + 2 (bluff) - 1 (armure) ]
• Escalade: +5 [ 0 + 6(force) - 1(armure) ]
• Equilibre : +7 [ 5 + 1 (dex) + 2 (acrobaties) -1 (armure)]
• Intimidation: +10 [ + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion) + 2 (bluff) ]
• Natation: +4 [ 0 + 6 (force) - 2(armure) ]
• Renseignements : +22 [ 12 + 2 (Folklore) + 5 (charisme) + 3 (serre tête de persuasion)]
• Représentation (chant) : +20 [ 12 + 5 (cha) + 3 (serre tête de persuasion)]
• Saut : +12 [ 5 + 6 (force) + 2 (acrobaties) - 1(armure)]
• Langues : Chondathan, Elfique, Orque, Draconique ( Chondathan + 2 (int) + 1 (langue))


DEFENSE
• Dés de vie : 6 (barde1) + 6d6 (barde) + 2d12 (disciple draconien) + 20 (constitution)
• Points de vie : 60
• JdS Vigueur :  +9 [ +5 + 2(constitution) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• JdS Réflexes : +9  [+5 + 2(dextérité) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• JdS Volonté :  + 9 [ +8 -1(sagesse) + 1(chance des héros) +1(gilet de résistance)]
• CA : + 19  [+10 (base) + 6 (armure) + 1 (dextérité) + 1 (chance des héros) + 1 (naturelle)], contact + 12, pris au dépourvu + 18

ATTAQUE
• Initiative : +1 [+1 DEX]
• BBA : + 6

Action simple:
• Morsure:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets) ]
Dégâts = 1d4 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets) ]
Critique *2 sur 20, Contandant, Tranchant, Perforant, Magie

• Griffe:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d6 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Tranchant, Perforant, Magie

Attaque à outrance:

Version "Dragon pur":
• Morsure:
Toucher = + 15 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d4 + 9 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 6 force + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Contandant, Tranchant, Perforant, Magie
• 2 Griffes:
Toucher = + 13 - (valeur d'attaque en puissance) [ +6 BBA + 6 Force + 1 altération - 2 (attaques multiples) + 2 (bracelets)]
Dégâts = 1d6 + 6 + (valeur d'attaque en puissance) [ + 3 (1/2 force) + 1 altération + 2 (bracelets)]
Critique *2 sur 20, Tranchant, Perforant, Magie


GRIMOIRE (sorts connus)

Niveau 0:
détection de la magie
lecture de la magie
resistance
message
prestidigitation
son imaginaire

Niveau 1:
Fou rire de Tasha
Image silencieuse
Repli expéditif
hypnose

Niveau 2:
invisibilité
silence
héroïsme
soins modérés

Niveau 3:
Bagou
Clignotement


MAGIE MEMORISEE (nombre de sorts par jour)
Niveau 0: 3
Niveau 1: 6
Niveau 2: 5
Niveau 3: 2


OBJETS NON MAGIQUES
• Sacoche à composantes 5 po 1.5 kg
• Sacoche de ceinture (1 Pa, 500 g)
• Silex et amorce 1 Po (dans la sacoche de ceinture)
• Tenue de voyage 1 po 2.5 kg
• Sac à dos (vide) 2 po 1 kg
• 2 torches 2pc 1 Kg (dans le sac à dos)
• Corde en chanvre, 15 m 1 Po 5 Kg (dans le sac à dos)
• Couverture d’hiver 5 pa 1.5 kg (dans le sac à dos)
• Outre*3 3 po 6 kg (dans le sac à dos)
• Rations de survie*3 15 pa 1,5 Kg (dans le sac à dos)
• Savon, 1 livre 5 pa 500 g (dans le sac à dos)
• Tente 10 po 10 kg (dans le sac à dos)


OBJETS MAGIQUES
Objets créés:
•Masque des Mensonges, valeur 17000 Po
( matières premières 6375 Po, Xp 510, Paiement de 1700 Po pour les sorts )
•Gilet de résistance +1, valeur 1000 Po
( matières premières 375 Po, Xp 30 )
•Serre-tête de persuasion, valeur 4500 Po
( matières premières 1687 Po et 5 Pa, Xp 135, Paiement de 250 Po pour les sorts)
•Cape de Charisme +4, valeur 16000 Po, 250 g
( matières premières 6000 Po, Xp 480,Paiement de 2560 Po pour les sorts)
•Bracelets du meurtrier, valeur 8000 Po
( matières premières 3000 Po, Xp 240, Paiement de 400 Po pour les sorts)
•Amulette des poings invincibles +1, valeur 6000 Po
( matières premières 2250 Po, Xp 180, Paiement de 300 Po pour les sorts)
•Ceinturon de force des géants +4, valeur 16000 Po, 500 g
( matières premières 6000 Po, Xp 480,Paiement de 3200 Po pour les sorts)
•Bottes de rapidité, valeur 12000 Po, 500 g
( matières premières 4500 Po, Xp 360, Paiement de 3600 Po pour les sorts)

Objets non créés:
Sac sans fond 2500 Po, 7,5 Kg; Contenu max: 125 Kg, 1,25 m3
chemise de mailles en mithral +2 5100 Po, 6,250 Kg


RICHESSES
• pièces de platine : 1
• pièces d´or :  16
• pièces d´argent : 8
• pièces de cuivre : 8
• Gemmes :
• Objets d´art : -
• Valeur globale : 87302 Po 5 Pa (je m'étais planté sur celui d'avant)

CHARGES ET DEPLACEMENT
• Poids transportable : Charge légère 76.5 kg. Charge intermédiaire entre 66.5 Kg et 173 Kg. Charge lourde entre 133 Kg et 260 Kg.
• Poids transporté : 39 kg
• Déplacement : 9 mètres

Description Physique:
Afin de brouiller les pistes, Temor ne révèle jamais sa véritable apparence, plus depuis qu'il a créé son masque.
Au sein du culte, afin de renforcer son statut de disciple draconien, il prend l'apparence d'un homme dénué de pilosité, à la peau entièrement recouverte d'écailles bleu argentées, bien plus qu'en réalité. Sa bouche prend alors complètement la forme d'une gueule de dragon, de même que ses griffes apparaissent plus longues et larges qu'elles ne le sont réellement.
Quelqu'un disposant du sort de vision réelle verrait pourtant un homme de haute taille, aux yeux verts et cheveux d'ébène, a l'air bien plus ouvert et souriant qu'on ne l'aurait supposé venant d'un membre du sinistre Culte du Dragon.

DESCRIPTION MORALE
Avant toute chose, Temor est entièrement dévoué au Culte du Dragon. L'historique de sa région natale et l'endoctrinement depuis sa jeunesse sont tels qu'il n'hésiterait pas à se sacrifier pour la cause si les alternatives manquaient. Les notions de loi ou de chaos sont absurdes à ses yeux, seul l'établissement à venir de la suprématie des dracoliches comptent. Seul bémol, il estime que sa transformation progressive en demi-dragon devrait lui donner droit à une place plus élevée au sein du culte. Enfin, il espère qu'une fois l'apothéose draconique atteinte, il sera en mesure à terme de devenir lui-même une dracoliche.
Si Temor prie Cyric, c'est avant tout car les attributions des intrigues, du mensonge et du meurtre correspondent parfaitement à son état d'esprit et à son quotidien. Néanmoins, suite à la recrudescence de Bainistes, Temor se garde bien de faire étalage public de ses convictions, même au sein du culte.
Face aux situations dangereuses, Temor aime tout autant faire preuve de sa force surhumaine que de sa langue agile ou de sa magie. Tous sont pour lui des façons de prouver la supériorité de son état "dragonisant" face aux humanoïdes.

HISTORIQUE
Peu de villes d'une si petite taille ont une histoire aussi chargée qu'Essembra. Pourtant, non contente de tirer son nom d'une fameuse dragonne, Essembra fut aussi le lieu où l'homme le plus près de devenir le Haut Roi de tous les vaux périt aux mains d'une dracoliche.

Nombre de ses habitants n'ont pas oublié cette histoire, et si l'on rajoute à cela la présence toute proche d'une des bases les plus importantes du Culte du Dragon, il n'y a rien de surprenant au fait que nombre d'essembrais vénèrent secrètement le culte et lui fassent des offrandes. Les parents du jeune Temor ne faisaient pas exception, bien au contraire.

Enfant curieux et facilement impressionnable, Temor acceptait sans réserve le destin du monde tel qu'annoncé par le Culte, et partait du principe que si les Dracoliches devaient un jour gouverner, il valait mieux être du côté des vainqueurs que des vaincus. Cherchant par ses propres moyens à devenir potentiellement utile, et dans le même temps employant son naturel sociable pour en apprendre le plus possible sur tous les sujets, et notamment les dragons et sur le Culte, Temor parvint à une double conclusion: d'une part, il réussit à employer de façon intuitive quelques tours de magie profane, et d'autre part, il apprit que la base principale du Culte dans la région se trouvait à quelques kilomètres seulement au sud d'Essembra, au manoir d'Aencar. Une double conclusion qui allait sceller son destin, à à peine quinze ans...


   Froid... La fraîcheur de la nuit était telle qu'il ne pouvait réprimer les tremblements qui l'agitaient. Si seulement il ne s'était pas trompé autant de fois de route, il aurait pu atteindre le manoir au cours de l'après-midi. Mais non, il avait fallu qu'il se perde, comme un crétin... Sa mère lui disait souvent qu'il était aussi rapide d'esprit que dénué de bon sens, et sans doute avait-elle raison. Peut être valait-il mieux rentrer avant de croiser une meute de loups ou un orque. De toutes façons, vu la faible luminosité, il pourrait passer à vingt pas du manoir sans même le voir.
   La clarté de la lune disparut. Sans avertissement, il semblait qu'un voile obscur s'était levé sur la moitié du ciel, tandis qu'un hurlement inhumain déchirait le silence nocturne. Ses tremblements redoublèrent, et c'est alors qu'il percuta: ce n'était pas le froid qui l'étreignait, mais une terreur sourde parfaitement irrépressible.
   Prenant une longue inspiration, Temor se concentra et prononça une incantation. Aussitôt, quatre lumières apparurent autour de lui, éclairant les alentours. C'est alors que Temor réalisa: ce qui avait obscurcit le ciel n'était pas une quelconque créature gigantesque ni même un nuage facétieux, mais une imposante bâtisse. Le Manoir d'Aencar. Avec un frisson, Temor réalisa a posteriori que le hurlement inhumain qu'il avait entendu venait de l'intérieur.
   La porte était ouverte, et puisqu'il était déjà allé aussi loin, autant faire ce pour quoi il était venu. A vrai dire, la seule idée de chercher à rentrer en pleine nuit à travers la forêt jusque chez lui l'effrayait presque autant. Le noir de jais à l'intérieur n'était pas pire que celui de l'extérieur, et l'instinct humain pousse à préférer trouver un abri, si précaire soit-il, plutôt que d'affronter ses peurs nocturnes en pleine forêt.
   Pourtant, à peine eut-il parcouru quelques pas que son cœur manqua un battement. Furieuses, une demi-douzaine de créatures ténébreuses surgirent de l'obscurité, hurlant leur haine et leur mécontentement. En un instant, il était encerclé. Et quand son regard croisa celui d'une de ces créatures intangibles, quelque chose se brisa en lui. Il hurla. Quelques instants plus tard, quand son sort de lumières dansantes s'acheva et que l'obscurité totale reprit ses droits, il hurla plus fort encore.


A une quinzaine de mètres, semblant surgir d'un escalier menant aux profondeurs, une lanterne finit par jaillir, telle l'aube d'un nouvel espoir ou l'annonce d'une apocalypse imminente. La gorge en feu d'avoir trop crié, au bord de l'épuisement, Temor attendit passivement que les trois silhouettes se rapprochent.
-Et bien, on dirait que vos âmes en peine nous amènent un nouveau sacrifice sur un plateau!
La voix était dure, grave, clairement masculine, et semblait à la fois amusée et cruelle. Son propriétaire était un homme impressionnant de carrure, revêtu d'une armure sombre. Par dessus son crâne rasé se distinguait la poignée d'une énorme épée.
-Ce n'est qu'un gamin. Je n'apprécie pas d'être dérangé en plein milieu de mes études pour des futilités. Faites-le souffrir pour me dédommager du temps perdu.
La voix douce et posée qui venait de prononcer ces mots sans la moindre émotion venait d'une silhouette décharnée engoncée dans des robres pourpres.
-Porteur de Pourpre, prenez le temps de reconsidérer la situation. Les âmes en peine ne l'ont pas dévoré, c'est un fidèle. C'est le fils Al'Dresha, des paysans d'Essembra loyaux au culte.
Son sauveur était une femme à la voix déterminée et circonspecte. Sur son tabard, en plus du symbole que Temor avait appris à reconnaître comme étant celui du culte, se dessinait un crâne de liche couronné sur fond noir.
-Je suis un fidèle, je le jure! Je suis venu jusqu'ici pour vous rejoindre, pour aider à l’avènement des dracoliches et pour aider tous les dragons à accomplir leur destin. Je vous le jure, je peux être utile!
-Magie de singe! J'ai perçu ton incantation, enfant, tes tâtonnements et ton approche intuitive de la magie t'empêchent de l'étudier comme il conviendrait, et tu n'as clairement pas une personnalité suffisamment forte pour devenir un jour un ensorceleur de talent. Nous n'avons pas besoin de poids mort au culte. Meurs juste.
La femme répondit à l'homme en pourpre, sur un ton mi respectueux mi sur un pied d'égalité.
-Je sais que pour vous les profanes qui tirent leur pouvoir de leur sang plutôt que d'une longue étude ne sont que des "singes", mais il a du sang de dragon, je le sens. Et tuer les adorateurs du culte, refuser une recrue potentielle n'améliorera pas notre situation. Logan, tu peux en tirer quelque chose tu penses?
Gêné, l'homme en armure se passa la main sur le crâne, cherchant à l'évidence à formuler une réponse qui ne froisserait aucun de ses deux interlocuteurs.
-J'pourrais bien essayer d'en faire un combattant, ouais. Et puis, on manque de valets et de chair à canon pour l'expédition à Myth Drannor.
Les yeux de l'homme en pourpre brillèrent fugitivement d'une lueur mauvaise.
-Et bien, enfant, on dirait que ton rêve va se réaliser. Reviens vivant de cette expédition, et je te promets que tu seras accepté comme initié.
Pour la première fois, un sourire se dessina sur les lèvres de l'homme en pourpre. Temor eut grand mal à garder le contrôle de ses entrailles.


Son destin était scellé.



Il arrivait plusieurs fois par décennie au Culte du Dragon d'effectuer des sorties à Myth Drannor, lieu de toutes les richesses que les dragons disputaient à de nombreux extérieurs mauvais. Toutes n'étaient pas couronnées de succès, mais la légende de ceux qui avaient acquis richesse, puissants objets magiques, découvert de nombreux secrets et aidé les dragons à étendre leur influence perdurait avec suffisamment de vivacité pour pousser à de nouvelles expéditions.

Sa magie lui fut utile pour accomplir les basses tâches qui lui étaient déléguées, en usant de prestidigitation pour améliorer le goût de la cuisine ou encore pour nettoyer le linge. Outre ces basses tâches qui incombaient inévitablement à l'adolescent non-initié qu'il était, chaque soir était l'occasion d'une séance d'entrainement aux armes, ou plutôt, tel qu'ils les considérait en son fort intérieur, une séance de tabassage en règle. Néanmoins, Temor apprit à tenir n'importe qu'elle arme par le bon bout, et à en faire un usage passablement convaincant. Ses muscles, dans le même temps, se développaient, laissant anticiper l'homme qu'il allait devenir. Mais, comme à son habitude, sa tendance à se montrer sociable, curieux, intéressé par tous lui permit non seulement de s'intégrer peu à peu au groupe de cultistes chevronnés, mais aussi d'étendre largement ses connaissances en un grand nombre de domaines. Enfin, ses chants amusaient et égayaient le camp le soir.

Les quelques escarmouches avec des animaux errants et autres elfes défenseurs de la forêt n'avaient rien de réellement dangereux pour un groupe aussi chevronné et préparé, et elles eurent l'avantage de lui donner un minimum d'expérience du combat réel. Rien, cependant, ne l'avait préparé aux horreurs de Myth Drannor.

Logan n'avait pas menti. Il avait fait de lui un combattant, mais aussi de la simple chair à canon. Malgré la sympathie naissante de la part de la plupart de l'expédition pour le jeune homme, personne ne s'opposa à ce qu'il soit envoyé une quinzaine de mètres en avant du groupe afin de servir "d’appât à démon". Mais ce ne fut pas un démon qui apparut devant lui.

Un instant, sa ligne de vue était dégagée. L'autre, une créature cauchemardesque apparaissait juste devant lui. Verte, équipée d'une étrange arme à allonge, son apparence n'était clairement pas de ce monde, tandis que sa barbe fournie semblait plus dangereuse qu'un nid de vipères.

Temor aurait pu crier. Il aurait pu tenter de combattre, de fuir, ou même de faire usage de sa magie. Chaque solution se serait achevée par sa mort. Et pourtant, face à ce premier danger de mort imminente, quelques chose changea. Son sang battit contre ses tempes, quelques chose sembla s'agiter pour sortir par ses lèvres.

Un chant. Un chant déchirant, qui avait à la fois quelque chose de sublime et de terrible, un chant portant en lui toute la misère et toutes les peines du monde. Temor avait toujours eu un don naturel pour le chant, mais jamais de cette façon. Surprise, fascinée, la créature l'écouta jusqu'à ce que le premier cultiste l'atteigne, arme à la main. Tout cela n'avait duré que quelques secondes, mais de précieuses secondes pendant lesquelles le barbazu (car c'en était un) ne prit aucune action, tandis que le groupe reprenait l'initiative.

Un seul guerrier périt aux mains de la créature. Après cela, il ne fut plus question de placer Temor à la place de l’appât. Cela n'aurait de toutes façons été d'aucune utilité, puisque l'attaque suivante, bien plus profondément au coeur de la cité, arriva par les flancs. Cette fois-ci, Temor chanta une balade d'encouragement, poussant à la bravoure et aux prouesses martiales.

L'expédition fut un demi-succès. Une bibliothèque vieille de six siècles fut exhumée, ainsi que du matériel de qualité et modérément magique récupéré sur les squelettes décomposés d'un précédent groupe. Près des deux tiers de l'expédition survécu, et, une fois de retour au manoir, une promesse fut tenue.

Temor devint un membre du culte à part entière, avant même son seizième anniversaire.


Huit années s'écoulèrent dans une paix relative. En tant que cultiste, les principales tâches confiées à Temor étaient surtout de l'ordre de la collecte d'information, d'infiltration ou même de négociation. Naturellement doué socialement, Temor ne fut presque jamais découvert, et parvint toujours à s'en sortir vivant.

La mission qui le marqua le plus fut lorsque, deux années durant, on le plaça au service d'un dragon noir. C'est ce dernier qui lui révéla son origine draconique, et lui enseigna comment la mettre à profit. Dès lors, sa transformation progressive en demi-dragon fut pour lui source de beaucoup plus de prestige que ses succès en mission. Après tout, au sein du culte, tout ce qui s'approchait du draconique revenait à s'approcher du divin.

L'autre source d'amélioration de son statut vint de son aptitude instinctive pour la création d'objets magiques, aptitude certes fréquente parmi le culte, mais permettant chez lui une économie de ressources peu commune.

Enfin vint l'année 1370. La guerre qui éclata au Cormyr était une occasion rêvée pour le culte. Non seulement c'était là l'occasion d'aider un dracosire à accomplir ses plans, mais en plus le pays en plein chaos était comme un fruit mûr prêt à être cueilli. Nombre de cultistes furent volontaires pour participer à l'effort de guerre, et Temor fut loin d'être le dernier. Agissant selon les nécessités comme espion ou comme combattant, Temor mit en exergue l'ensemble de ses talents, étant capable non seulement d'encourager efficacement ses alliés sur le champ de bataille, mais également d'y faire preuve de sa force surhumaine.

La défaite de Nalavarauthatoryl sonna le glas pour le Culte. Désormais traqués par les agents de la couronne et les ménestrels, les cultistes devaient faire face à trois possibilités: réussir à faire profil bas, fuir à l'étranger ou mourir. Temor lui-même dut en une occasion affronter un petit groupe de menestrels. Heureusement pour les autres cultistes qui l'accompagnaient, son contre-chant parvint à bloquer les sorts et chants enchaînés par leurs ennemis suffisamment longtemps pour les réduire en pièces. De façon assez malheureuse, il ne put garder pour lui-même l'une des broches que les deux plus expérimentés avaient sur eux, et qui selon la légende servait comme signe de reconnaissance.

Plutôt que de retourner dans les vaux, Temor choisit de rester au Cormyr. La loi défavorable aux aventuriers qui sévissait depuis vingt ans avait permis d’accroître fortement la population draconique du pays, et les opportunités ne manquaient pas de servir et monter en grade. C'est dans cette période que, suite à la création de son propre Masque des Mensonges, il pris l'habitude d'emprunter l'identité de cibles qu'il assassinait dans le but d'obtenir plus d'informations ou d'accéder plus facilement à un plus gros poisson.
Une année s'écoula ainsi à Port-Suzail...




-Que vous arrive-t-il ce soir, m'seigneur, vous n'avez jamais été aussi... Dur et violent pendant que vous vous occupiez de moi.
Profitant qu'il soit de dos, Temor s'autorisa un sourire tandis qu'il se rhabillait. Ainsi le seigneur Bhorim était doux au lit avec sa prostituée préférée. C'était une chose que d'avoir étudié un homme, être capable de prendre sa forme exacte, sa façon de parler, de se mouvoir, c'en était une autre de pronostiquer sa façon d'être au lit. Peu importait, la femme n'avait plus qu'un dernier rôle à jouer, elle n'avait qu'à croire en lui jusqu'au bout.
-C'est que vois-tu, ma gueuse, la princesse Alusair ne souhaite pas entendre raison. Elle se méfie de moi à cause des rumeurs qui courent depuis peu à mon sujet, et sait pertinemment que je ne plaide que pour mon bénéfice propre. Personne ne possède autant de bétail que moi, et mes propriétés sont de loin les plus touchées par les dragons. Elle comprend que si je plaide pour l'assouplissement des lois concernant les aventuriers et pour l'emploi des Dragons Pourpres et Magiciens de Guerre contre les dragons, c'est avant tout pour défendre mes intérêts. Ce soir...
Temor se retourna vers elle, lentement, et approcha ses mains de la gorge dénudée de la catin. Terrifiée mais confiante, elle se laissa faire.
-Ce soir, à mes yeux, tu es elle.
La strangulation a ses avantages, notamment le fait qu'il est impossible de crier. Il fallait cependant faire attention à ne pas employer trop de force. D'une part, le seigneur Bhorim n'était pas si fort que ça, et d'autre part il fallait que le corps reste en suffisamment bon état pour subir un sort de communication avec les morts.
Le plaisir qu'il tira de la voir s'agiter vainement, implorant des yeux jusqu'au moment ou le désespoir et l'agonie s'y lurent fut aussi intense que celui qu'il avait tiré d'elle précédemment. Puis Temor s'activa, achevant de se préparer.
Le regard apeuré et perdu qu'il lança au tenancier de la maison de passe aurait mérité des applaudissements dans n'importe quelle pièce de théâtre. Mais pour l'instant, il fallait s'en tenir à la partition. Après avoir déposé un lion d'or, il bafouilla.

-Merci, je... Désolé, je ne voulais pas. Enfin, je veux dire, la chambre était très bien, merci mon brave.
L'incompréhension naquit dans les yeux du maquereau, qui n'en garda pas moins son professionnalisme.
-Merci à vous, seigneur Bhorim. Votre visite est toujours un honneur pour nous.

Sans un mot de plus, Temor sortit de la maison de passe. Au même moment, le véritable seigneur Bhorim devait rentrer au palais, dépité que les mystérieux aventuriers qui lui avaient donné rendez-vous pour répondre secrètement à son appel ne soient jamais venus. Il serait bien plus dépité le lendemain matin, quand il serait accusé de meurtre.
Ho, il s'en tirerait très probablement. Un noble ne serait pas condamné pour la mort d'une fille de joie, et une enquête poussée finirait par l'innocenter et l'accuser à la fois. Sa réputation, néanmoins, serait définitivement ternie, et sa cause une cause perdue. Cela lui apprendrait à préférer son bétail aux dragons.
Cela avait été compliqué de glaner tous les renseignements utiles. Mais une discussion privée avec une noble, une partie de cartes avec des valets, quelques bières offertes dans les tavernes adéquates lui avaient appris ce qu'il devait savoir. Encore une fois, mieux valait détruire la valeur d'un homme que de le tuer et voir simplement son successeur plaider sa cause à sa place.
Cependant, ce type de solution avait ses limites. C'était le troisième ennemi des dragons en trois mois qui se faisait discréditer, et les soupçons devaient grandir au sein des agents de la couronne et des inévitables ménestrels. Il était nécessaire de temporiser, de trouver une autre façon de servir le Culte et de monter en échelon.

Quelques ruelles plus loin, le visage et les vêtements du seigneur Bhorim disparurent, remplacés par ceux d'un passant tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. Le temps d'hypnotiser quelques cibles choisies et de répandre quelques rumeurs sur le compte de Bhorim, et dans une semaine il partirait pour Marsembre. Marsembre, où la cellule du Culte avait bien plus à faire que du simple espionnage.

Un sourire naquit sur ses lèvres. Trente cinq mille innocents ignoraient le danger qui allait s'abattre sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Ven 19 Juil 2013, 16:30

Tout regroupé, corrigé et mis en forme correctement.

Seul changement: ajout de la sacoche à composantes (que j'avais oubliée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Ven 26 Juil 2013, 21:35

Y a un truc qui bloque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarIlséa
Incinerateur de trolls

Feuille de personnage
Points de vie:
49/49  (49/49)
MessageSujet: Re: Bis   Sam 27 Juil 2013, 07:11

A part l'absence pour cause de vacances d'Elangel et d'Eldiablo, il ne doit pas manquer grand chose, mais là, ils on mieux à faire. Ils te valideront certainement à leur retour.


Je me permet de noter des erreurs toutefois :
Nombre de sorts par jour : 3/3+2(cha)/3+1(cha)+1(disciple)/0+1(cha)+1(disciple), donc 3/5/4/2 et non 3/6/5/2
Si je fais la somme des coûts noté (en te faisant confiance dessus), j'arrive à un total de 49823,12 po dépensés (plus les pièces que tu as à coté), j'ai fait le calcul 2 fois, j'ai trouvé le même résultat 2 fois, tu dépasses les 49000 po rien qu'avec tes objets magiques, tu risque de devoir faire un choix. Juste un truc dont je ne suis pas sur du tout : le masque prend-il l'emplacement de lunette ou de tête ? dans le second cas, tu as deux objets pour le même emplacement.
Compétences : tu utilises 91 degré de maîtrise de compétences (+ ceux en folklore local, je suppose qu'il s'agit des degrés gratuits), avec 9 points par niveau de barde (36 au niveau 1) et 5 par niveau de disciple, soit un total de 100 points de compétences, et il doit y avoir un moyen de n'utiliser que des points en compétence de classe ou presque (choisissons par exemple les 10 points de disciple en comptant ceux qui en sont obligatoirement : représentation (2 donc), renseignement, diplomatie (1 de chaque et obligatoire, mais on peut prendre tout ce qu'il manque ici)), on a donc un seul point en compétence hors classe, puisque toutes les compétences où tu as des points sont des compétences de barde. Il te reste donc 8 points de compétences à répartir (je comprends aisément que tu préfère gaspiller un points de compétence pour un sort de niveau 3 à la place d'un sort de niveau 2, tu pourrais presque même le faire deux fois). Au passage, le bonus en folklore local est conditionnel (même si à marsembre, il s'applique)
En tant que niveau 9, ta constitution de +2 ne te donne que +18 pv
Il me semble (c'est donc un conditionnel) que l'attaque de morsure n'est que perforante, et celle de griffe que tranchante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTemor
Fleau des gnolls
MessageSujet: Re: Bis   Sam 27 Juil 2013, 10:21

Hé ba!

Pour les sorts par jour: tu as parfaitement raison, j'avais bêtement recopié l'ancienne version à 24 de charisme.

Pour l'équipement: effectivement, le perso n'a pas une chemise de mailles en mithrall +2 à 5100 Po, mais une chemise de mailles +2 à 4250 Po. D'où le malus dans la liste des compétences, mais j'avais mal recopié cet objet. Retire les 850 Po supplémentaires et tu tomberas pile sur le reste de pièces (normalement).

Pour les compétences: effectivement, j'avais oublié 1 point de compet par niveau pour les 5 premiers de barde oO

Pour les PVs de la constit: effectivement, bêtement recopié de quand le perso avait 10 lvls.


Merci pour le coup de main
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Lun 12 Aoû 2013, 12:16

Milles Excuses pour ne pas avoir signalé nos vacances, nous sommes vraiment désolé.
Bon après lecture du nouveau BG, ça me convient pas de souci.
Je remus Eldiablo pour le reste de ta fiche.

@+

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Bis   Ven 23 Aoû 2013, 13:15

Fiche mise à jour.

Apriori finalisé, en tous cas jouable, je te change donc tes accès.

Il reste un point que je n'ai pas compris sur tes compétences :

Temor a écrit:
Pour les compétences: effectivement, j'avais oublié 1 point de compet par niveau pour les 5 premiers de barde oO
Tu as donc des points à rajouter ou tu considère que tu en a pris quelques uns en hors classe ?

J'avoue perdre un peu mon latin sur cette fiche qui a changé un paquet de fois, mais je n'ai rien vu d'autre que les observation d'Ilséa (merci à elle au passage)

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bis   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum hors aventures :: Forum des joueurs :: Création de Personnage-