Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 L'étal de la mère Poulthard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: L'étal de la mère Poulthard   Mer 09 Fév 2011, 22:01


L´étal de la mère Poulthard


Construite sur le Vieil Arn, juste à coté du four banal ou tout un chacun peu venir cuire son pain, la boutique de la mère Tanthra Poulthard et de ses trois filles offre un grand choix de pains et de pâtisseries.

On y trouve des petits pains ronds de seigle, d’orge et de froment parsemés au pavot, au carvi, au fenouil, à la coriandre, et à l’anis. Des tartes aux fruits et à la crème, des beignets et toute sorte de délicatesses. Mais si la qualité des produits de cette échoppe est reconnue dans tout Marsembre, on y vient aussi pour apercevoir -et qui sait séduire- l’une des trois filles de la mère Poulthard. Elues reines de beauté de la ville ces trois sœurs sont certainement les trois jeunes filles les plus courtisées de Marsembre.

En entrant dans la boutique, on ne peux s’empêcher de saliver tant les arômes et les senteurs de biscuit, de pain frais et de chocolat sont prenants.


Et pour vous ? qu’est ce que ce sera ? Toutes nos viennoiseries sont du jour et les navettes sortent juste du four . Vous désirez en gouter un morceau?

------------------------------------------------
La mère Poulthard s’occupe encore elle-même du pétrin et laisse à ses filles le soin de tenir la boutique. Elise, l’aînée est âgée de 21 ans et a été élue vice-reine de beauté de Marsembre lors du dernier carnaval. C’est une jeune femme travailleuse et rieuse au caractère aimable.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAldayr d'Argevrai
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
89/89  (89/89)
MessageSujet: Re: L'étal de la mère Poulthard   Lun 15 Juil 2013, 07:11

En provenance de la rue Varanth


Suivant le jeune Tom jusqu'à la boutique de la mère Poulthard le jeune paladin entra discrètement et fut directement envahie par les douces odeurs de chocolat et de pain frais. Même a Suzail il était rare de trouver une boulangerie qui sentait aussi bon et la qualité des produits semblait ne faire aucun doute. Le fidèle de la cavalière rouge allait demander à Tom ce qu'il voulait quand une belle jeune femme lui adressa la parole.


Bonjour ma Dame,
j'ignore tout de vos produits mais je suppose que vous devez avoir des pains au chocolat ?


Jettant un œil vers Tom

Le jeune homme que voici en mangera au moins deux, et j'en prendrais un moi même.

Puis après une brève réflexion.

Je voudrais aussi quelque chose que je pourrais offrir à ma Tante, je suis invité à un diné ce soir chez la Duchesse d'Argevrai et je ne voudrais pas arriver les mains vide.

------------------------------------------------
Grand blond aux yeux bleu saphir, Aldayr ressemble par les traits de son visage d'avantage à un enfant qu'à un homme et son regard ingénu est traitre, sa tignasse blonde est souvent mal coiffé accentue cette impression. Mais le reste de sa personne est très bien tenue et qu'il soit en habit de ville, ou en armure il arbore toujours quelques bijoux précieux, hérité de sa famille. D'une carrure peu commune et d'une taille imposante il surpasse d'une tête bon nombre de personnes. Mais le trait physique le plus marquant est ce sourire quasi permanent qui inonde son visage.

Aldayr n'en oubliait pas pour autant sa mission et pour que le Baron ai remarqué une odeur de pâtisserie sur son assaillante il fallait que cette dernière soit souvent en contacte avec une boulangerie. Peut être une voisine ou une habituée...


Votre échoppe est de grande qualité ma Dame, elle surpasse sans conteste toutes celle que j'ai côtoyer à Suzail vous devez voir défiler la fine fleure de la ville devant vos fourneaux. A moins que ces dames de Marsembre n'envoie que leurs serviteur. Mais cela les prive alors de l'odeur plus que merveilleuse qui règne dans votre boutique.

------------------------------------------------
Grand blond aux yeux bleu saphir, Aldayr ressemble par les traits de son visage d'avantage à un enfant qu'à un homme et son regard ingénu est traitre, sa tignasse blonde est souvent mal coiffé accentue cette impression. Mais le reste de sa personne est très bien tenue et qu'il soit en habit de ville, ou en armure il arbore toujours quelques bijoux précieux, hérité de sa famille. D'une carrure peu commune et d'une taille imposante il surpasse d'une tête bon nombre de personnes. Mais le trait physique le plus marquant est ce sourire quasi permanent qui inonde son visage.

Le jeune paladin souhaitais par quelque douce flatterie s'attirer les bonnes grâce de la douce Dame pour, peut être, glaner quelques informations sur les habitués de l'échoppe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L'étal de la mère Poulthard   Mar 20 Aoû 2013, 16:01

Aldayr d'Argevrai

La jeune femme te salue à son tour et salue le garçonnet qui t'accompagne. Elle ne semble pas goûter à tes flatterie, non pas qu'elle ne les apprécie, mais bien trop habituée à en entendre, la petite vendeuse n'y prête même plus attention.

Bien le bonjour à vous. Vous ne pouviez mieux tombé en poussant notre porte.

Elle jette un coup d'oeil sur son étal et te présente les différent pain intégrant du chocolat dans la recette. Il y en a de toute formes, de divers cuissons et pour un non initié, c'est à peut prés la seule chose qui les différentier d'extérieur. Mais pour Elise, rien de plus simple pour les repérer.

Je peux vous proposer ceux-ci qui ont un goût très doux grâce au miel qui se mêle bien au chocolat amère. Ou ici, l'anis rehausse l'amertume, mais faut s'accrocher. Ici des épices viennent chatouiller les arômes et on est l'impression de voyager.

Elle vous toise tous les deux et prend un petit paquet et y glisse sans votre accord, deux pain au miel et une à l'anis. Visiblement, sa présentation n'était que pour la forme, et aussi pour renseigner les clients suivant. Une bonne façon de ne pas répéter. Le petit paquet refermé, elle se creuse les méninges et se dirige vers la pâtisserie gourmande de son étal.

Je sais que la Duchesse aime particulièrement celle au nougat, mais je la sais souvent hésitante avec notre belle tourte à étages avec nombreux choix de fruits secs. Paut être n'ose t'elle pas la prendre de peur de ne pouvoir la finir. Mais si vous me dite que vous y dinez, ça serait une bonne surprise pour elle.
------------------------------------------------
La mère Poulthard s’occupe encore elle-même du pétrin et laisse à ses filles le soin de tenir la boutique. Elise, l’aînée est âgée de 21 ans et a été élue vice-reine de beauté de Marsembre lors du dernier carnaval. C’est une jeune femme travailleuse et rieuse au caractère aimable.

Le fait qu'elle appel ta tante la Duchesse, te paraît étonnant comme si elle l'avait déjà vu en personne venir flâner dans sa boutique. Le garçon ne t'a vraiment pas emmener dans un quelconque boulangerie, pour qu'une femme occupée comme la Duchesse d'Argevrai y vienne régulièrement.

Du coup naturellement cette information répond directement à la suite de ton discours. Si même ta tante y vient, d'autre Dames doivent aussi venir en personne faire pétiller leur yeux avant de faire sautiller leur papilles. Et de toute façon la jeune femme s'en félicite.


Mais bien sur beaucoup de Dame viennent elles mêmes ici, car la réputation de notre institution englobe toute la population de Marsembre. Nous en sommes très fier. Nous pouvons satisfaire les petite gens, la bourgeoisie et la haute.

Alors votre choix ?

------------------------------------------------
La mère Poulthard s’occupe encore elle-même du pétrin et laisse à ses filles le soin de tenir la boutique. Elise, l’aînée est âgée de 21 ans et a été élue vice-reine de beauté de Marsembre lors du dernier carnaval. C’est une jeune femme travailleuse et rieuse au caractère aimable.

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre


Dernière édition par Elangel le Dim 22 Sep 2013, 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAldayr d'Argevrai
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
89/89  (89/89)
MessageSujet: Re: L'étal de la mère Poulthard   Ven 13 Sep 2013, 19:42

Le grand blond cachait mal sa jeunesse dans une tel échoppe pleine de bonnes odeurs et de promesse de saveurs sans pareil. Tom pouvait le voir dans une situation inhabituel ou le jeune homme n'était plus vraiment lui même.

Vous m'avez l'air de sacrément connaitre votre affaire ma dame. C'est un plaisir que d'être un client dont les attentes sont comblé avant même qu'elles n'aient été formulé.

Je prendrais donc les trois pains et la tourte au fruit sec que la Duchesse n'ose prendre elle même, sans doute pour ne pas paraitre trop gourmande.


légèrement hésitant le paladin rajouta tout de même une question.

Vous qui semblez bien connaitre la ville, je cherchais à trouver de belles roses à offrir en même temps que la confiserie. Seriez vous ou je peux trouver des roses de belles couleurs et pleine de parfum ?

------------------------------------------------
Grand blond aux yeux bleu saphir, Aldayr ressemble par les traits de son visage d'avantage à un enfant qu'à un homme et son regard ingénu est traitre, sa tignasse blonde est souvent mal coiffé accentue cette impression. Mais le reste de sa personne est très bien tenue et qu'il soit en habit de ville, ou en armure il arbore toujours quelques bijoux précieux, hérité de sa famille. D'une carrure peu commune et d'une taille imposante il surpasse d'une tête bon nombre de personnes. Mais le trait physique le plus marquant est ce sourire quasi permanent qui inonde son visage.

La volonté d'Aldayr était d'offrir ces fleures à sa tante ou peut être de les garder pour une éventuelle jeune fille rencontré durant la soirée. Mais il pensait aussi à cette magnifique rose qui lui avait été offerte tôt dans la mâtiné.

Une fois sa réponse obtenue et ses commissions payé, le jeune homme sortit de la boutique pour prendre la direction du tailleur indiqué par Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L'étal de la mère Poulthard   Dim 22 Sep 2013, 16:48

Aldayr d'Argevrai

La tenancière de l’échoppe te sourit amusée de voir avec quelle bonté tu prends soin de ta tante.

Vous savez jeune homme, je suis bien heureuse à l’idée que Madame la Duchesse déguste enfin cette tourte. Vous êtes vraiment un homme charmant de faire ça pour elle.

Après un bref moment à réfléchir, elle ajouta.

Ca vous fera une pièce d’argent et deux pièces de cuivre pour l’ensemble. Et je ne vous fait pas payé le bon accueil et le conseil.

Elle te fait un clin d’œil en signe de boutade, puis finissant d’emballer la belle tourte gourmande, elle te tend ta commande, tout en répondant à ta dernière question.

Vous ne faite pas appel à la bonne sœur Poulthard, ma cadette aurait pu vous renseigner, elle adore tellement les roses, et connait tout les fournisseurs du coin. Moi voyez-vous, je suis du genre à me les faire offrir les roses. Malheureusement Rosalie n’est pas là car c’est son jour de détente.

Elle semble un peu contrite de ne pas pouvoir t’en dire plus. Peut être cherche t’elle à se faire bien voir pour que tu en touche un mot ou deux à ta Duchesse de tante.
------------------------------------------------
La mère Poulthard s’occupe encore elle-même du pétrin et laisse à ses filles le soin de tenir la boutique. Elise, l’aînée est âgée de 21 ans et a été élue vice-reine de beauté de Marsembre lors du dernier carnaval. C’est une jeune femme travailleuse et rieuse au caractère aimable.

Malgré l’intérêt qu’elle te porte, la jeune femme fini par s’occuper de ses autres clients, sa boutique ne désemplissant pas en cette heure déjà avancée de l’après midi. Elle te gratifie d’un chaleureux « Au plaisir de vous revoir » lors de ta sortie. A tes coté, ton petit guide te réclame le petit pain que tu lui avais promit et surtout il te regarde curieusement pour connaitre ta réaction lorsque tu gouteras à ton tour la petit merveille que tu tiens en main.
Tout en dégustant vos achats, Tom vous dirige a travers les routes sinueuses de Marsembre , vers tu l’espère, le tailleur de la ville.

Spoiler:
 

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'étal de la mère Poulthard   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'étal de la mère Poulthard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chasse entre mère et fille
» Remèdes de grans mère (santé)
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK
» Lettres à sa defunte grand mère
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Aventures citadines :: Le quartier des Ilotiers-