Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 L´écu fendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: L´écu fendu   Mer 09 Fév 2011, 21:44

L’auberge de l’Ecu fendu est une maison au rez de chaussée en pierres de taille. Elle est située sur le Rocher. Sa large porte cochère est en bois massif renforcé de fer. De part et d’autre de la porte se trouvent deux fenêtres aux lourds volets également renforcés de fer. L’étage à colombage et en encorbellement est percé en façade de cinq larges fenêtres donnant sur la mer.

Cet endroit bruyant et agité est plus propices aux soirées arrosées qu’aux calmes nuits de repos. L’Ecu est la taverne favorite des aventuriers, mercenaires, marins, et dockers et il n’est pas rare qu’une bagarre y éclate tard dans la nuit. L’auberge propose des chambres communes pour 10 lions d’or la chambre, incluant le couchage et le repas du soir pour jusqu'à 9 personnes. Il n’est pas rare que certains clients recherchent d’autres personnes pour partager leur chambre.

Alors que tu pénètres dans une salle basse et sombre à l’atmosphère empuantie par le remugle du tabac froid et de la sueur, un gigantesque demi-orque s’avance vers toi, t’apostrophe avant de reprendre sa place sur un tabouret près de l’entrée.


Pas de grabuge ici. Compris ? Ou alors t’auras affaire à « Brise crâne ». Compris?

------------------------------------------------
« Brise crâne » est un immense demi-orc musculeux, employé comme videur à l’Ecu fendu. Son casse tête n’est jamais loin. Plutôt lent à la détente, il est par contre très rapide lorsqu’il s’agit de calmer des clients un peu énervés.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Jeu 30 Juin 2011, 20:08

Pénétrant dans l'auberge portant le doux nom de l'Ecu fendu, auberge que lui avait conseillé un docker, il s'arrêta aussitôt en voyant un énorme demi orque l'approcher et se mettre à parler. Se qui arracha aussitôt un grand sourire au turami que ce genre de menace faisait rire plus qu'autre chose. Il trouvait d'ailleurs amusant que dans une auberge installée sur les docks, donc susceptibles d'accueillir des lascars en tout genre venant d'un peu partout, il n'y ait qu'un seul videur et surtout un videur avec ce genre de phrases à la bouche. Pour avoir fréquenté des corsaires, qui n'étaient pas les pires et plus abominables navigants, il savait très bien qu'à part les mousses, personne n'aurait été intimidé par ce demi orque patibulaire au sein de l'équipage dans lequel il avait servi. Néanmoins, il sortit de prison et ne tenait pas à retenter l'expérience, encore moins tout juste sorti. Alors il ne comptait pas se lancer dans une bagarre ou dans une grande discussion avec un demi orque dont le sobriquet était Brise-Crâne.

- C'est gentil de me prévenir mais je ne suis pas là pour faire du grabuge. Je suis nouveau en ville et ma seule envie est de pouvoir prendre un bon petit déjeuner. Marre des biscuits rassis ou complètement mous à cause de l'humidité maritime.

Délaissant le videur qui ne l'intéressait déjà plus, mais notant tout de même sa présence, juste au cas-ou, il s'avança vers le comptoir et s'assit sur le premier tabouret qu'il trouva, posant son sac sur ses genoux mais gardant précautionneusement son épée à deux mains dans son dos. D'ailleurs il arrangea rapidement son noeud de paix pour que celui-ci ne le gêne en aucune façon si jamais il devait avoir besoin de dégainer rapidement. Car il connaissait l'ambiance générale dans les tavernes accueillant les gens du port et de la mer et celles-ci étaient très rarement calmes. Cependant, la matinée n'était pas encore très avancée et promettait donc une certaine tranquillité, mais à force de nager avec les requins, le champion occultiste avait prit des habitudes et acquis des réflexes.

Bon, le docker a bien raison, c'est trop tôt pour picoler, mais bon, moi j'ai une de ces fringalles. Ils sont bien gentils les cormyriens, ils ne font pas la leçon mais le petit déjeuner à la sortie, ça semble trop demandé. Enfin, profitons de l'endroit pour tenter de glaner quelques informations, comme ça, pas de perte de temps.

- Aubergiste, un solide petit déjeuner et un cruchon de lait je vous prie. Servez également un verre à notre ami et gardien Brise-Crâne ainsi qu'à vous même. Et joignez vous à moi s'il vous plait. J'aimerai un peu de compagnie. N'y voyez bien sûr rien de tordu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Ven 01 Juil 2011, 19:45

Talian Tauvenal


La taverne est déserte à cette heure ci. Les fenêtres et la porte grandes ouvertes tentent de chasser le remugle de la salle par l´air frais du dehors. Un jeune homme est occupé à laver le sol tandis qu´un halfelin dodu est au comptoir en train d´essuyer consciencieusement des verres. Tu es le seul client en cette heure matinale.

Lorsque tu passes ta commande, le halfelin te regarde un instant, fini d´essuyer un verre et disparait dans la cuisine sans décrocher un mot.

Mettant à profit ce moment d´isolement, tu cherches à modifier ton nœud de paix pour pouvoir le défaire d´ un simple mouvement de poignet. Hélas, ce qui semblait être un jeu d´enfant pour les marins du bord , se révèle plus complexe à refaire une fois seul. Peut être aurais tu du t´intéresser un peu plus aux manœuvres de bord et à l´art de faire et défaire les nœuds. Pour tout résultat tu n´arrives qu´a défaire complètement ton nœud de paix. Malgré cet échec, sans doute y arriverais tu si tu prenais ton temps.

Le commis, absorbé par sa tache semble ignorer ta présence complètement et alors que le temps passe, tu commences à te demander si le semi homme t´a simplement ignoré ou a effectivement prit ta commande. Il finit toutefois par re-émerger de la cuisine avec un plateau portant ton petit déjeuner : un cruchon de lait, du pain, du fromage et du jambon, ainsi qu´un petit pot de confiture et une pomme.

Il dépose tout cela en face de toi, s installe à son tour et reprend l´essuyage de ses verres. Au bout de quelques instants il fini par lever la tête et t´annonce, comme si chaque mot lui pesait.


Ça vous fera un faucon. Pour les verres c´est gentil mais je ne bois jamais pendant le service et "brise crane" non plus.

Si vous voulez vous soulager de quelques pièces, vous pouvez toujours utiliser le cruchon des pourboires.


------------------------------------------------
Sam Galejade n’est pas propriétaire de l’écu fendu. Il gère l’établissement pour le compte de Swentill Illeon. C’est un halfelin dodu dans la fleur de l’age. Contrairement à nombre de ses congénères, il n’est ni bavard, ni curieux de nature.


Le torchon à la main, il te montre un cruchon de bronze posé non loin de toi sur le comptoir et reprend son essuyage.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Sam 02 Juil 2011, 23:08

- Dommage, j'aime bien discuter tout en buvant un coup, c'est plus convivial et ça permet de briser la glace. Enfin, je n'insiste pas. Merci pour le repas, je suis aussi affamé qu'un troll.

Talian commença alors à manger tout en versant un peu de lait dans son gobelet. Lait qu'il but d'une seule traite. Cela pouvait faire enfantin mais il prenait un véritable plaisir à prendre un tel petit déjeuner. Cela lui changeait tellement des repas de marins que c'était une véritable jouissance que de manger ces mets simples mais tellement rares pour lui. Pour continuer à manger de façon diversifiée, il était prêt à rester à terre bien plus longtemps qu'il ne l'avait envisagé durant ses trois jours de cachots.

- Par tous les dieux, ça fait un sacré moment que je n'avais pas mangé quelque chose d'aussi bon. Je me régale.

Sortant une pièce d'argent de sa bourse, il la posa sur le comptoir et amena le cruchon des pourboires en bronze pour y déposer cinq pièces de cuivre. Malgré deux années en mer, le champion occultiste avait la notion de l'argent et même si pour lui elle n'était guère nécessaire, juste un moyen de vivre, il faisait attention à sa bourse pour ne pas se retrouver du jour au lendemain dans le besoin. Surtout que désormais, il ne bénéficiait plus de source de revenus et allait devoir faire avec. Il se rendit soudainement compte qu'en plus de chercher Delos, il allait devoir trouver du travail. Cependant, dans quelle branche pouvait y bien chercher ? Il ne pouvait espérer intégrer les dragons pourpres ou encore les mages de guerre car il venait de faire de la prison. Quant aux dragons bleus, s'il avait débarqué à Marsembre, c'était pour dire adieu à la vie de marin, donc pour rempiler dans l'armée. Il pouvait toujours devenir un mercenaire ou un aventurier, mais il lui fallait connaître des gens et/ou disposer d'une réputation, mais à Marsembre, il ne disposait ni de l'un ni de l'autre. Que pouvait il donc faire ? Car sortir de trois jours de cachots après avoir été arrêté seulement quelques heures après son débarquement, ça ne faisait pas bonne presse. Arrêtant de manger, il se retourna vers le halfelin si étrange, qui dénotait tellement du précédent halfelin qui l'avait envoyé en prison et reprit la parole, l'interrogeant.

- Excusez moi de vous déranger une nouvelle fois. Mais j'espère que vous pourriez m'aider. Savez vous où je pourrai trouver du travail ? Et savez vous où je pourrai trouver des servants de la nature tels que druides ou rôdeurs ? Croyez moi, c'est vraiment très important pour moi par Oghma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Dim 03 Juil 2011, 16:17

Talian Tauvenal


Ta tentative pour amorcer une relation conviviale tombe à plat devant l´indifférence de l´aubergiste. Le halfelin t´examine un long moment prenant son temps pour te répondre. Son regard se pose sur ton épée, ta ceinture à composante et certains de tes objets, visiblement de bonne factures. De son air nonchalant il essuie ses verres et fini par ajouter,


Du travail? C´est pas ce qui manque. Après faut voir ce que vous cherchez comme travail. Parce que y a travail et travail, tous ne demandent pas les même compétences. Vous cherchez pas dans la plonge je suppose? Sinon j´ai un emploi de commis pour vous, un petit de bronze par soirée.

D´un ton autoritaire, il interpelle le commis

Tu n´as pas encore fini de nettoyer le sol? Va donc en cuisine aider à peler les patates.

------------------------------------------------
Sam Galejade n’est pas propriétaire de l’écu fendu. Il gère l’établissement pour le compte de Swentill Illeon. C’est un halfelin dodu dans la fleur de l’age. Contrairement à nombre de ses congénères, il n’est ni bavard, ni curieux de nature.


Le commis s´esquive rapidement en cuisine, vous laissant seuls dans la taverne. Nul autre que vous n´entendra vos paroles. le regard du halfelin s´attarde un instant sur le cruchon des pourboires et il poursuit


Vous savez faire quoi? Et puis ...

il marque un temps de pause,

vous êtes prêts à faire quoi?

------------------------------------------------
Sam Galejade n’est pas propriétaire de l’écu fendu. Il gère l’établissement pour le compte de Swentill Illeon. C’est un halfelin dodu dans la fleur de l’age. Contrairement à nombre de ses congénères, il n’est ni bavard, ni curieux de nature.


_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Dim 03 Juil 2011, 21:53

Talian ne s'attendait pas aux réponses que le halfelin lui donna aussi fut il heureux que le commis parte en cuisine afin qu'aucune oreille indiscrète ne puisse entendre quoique ce soit. La véritable question avait néanmoins été posée. Qu'était il prêt à faire pour trouver un emploi et que savait il faire. Se qu'il savait faire était évident pour qui savait bien regarder et il lui semblait que le halfelin était de ces gens là. Quant à se qu'il était prêt à faire, il était également évident que pour le moment faire la fine bouche pouvait lui poser quelques problèmes. Cependant, il souhaitait en savoir plus.

- Il est clair que je ne souhaite pas devenir un simple commis à la plonge. Je pense plutôt être fait pour un travail pouvant nécessiter ou connaissances martiales ou alors des connaissances arcaniques.

Néanmoins, Talian eut très rapidement l'impression que le tenancier de l'auberge avait quelque chose à lui demander, ou bien à lui proposer, il ne pouvait réellement le dire. Cependant ses deux dernières questions étaient des plus équivoques pour le champion occultiste qui voyait sa curiosité piquée et qui de ce fait désirait en savoir plus. Il en tint donc son vis à vis informé.


- Pourquoi de telles questions ? Auriez vous quelque chose à me proposer ou à me demander ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Lun 04 Juil 2011, 10:57

Talian Tauvenal


Tes réponses ne semblent pas intéresser particulièrement le halfelin. Il semble réfléchir puis finalement pose le verre qu' il était en train d' essuyer. Son regard inexpressif s' attarde sur toi et il se passe un long moment avant qu' il ne reprenne la parole.


Pourquoi ces questions? Parce que c' est ce à quoi s' intéresse tout employeur potentiel. Et comme tous les aventuriers de passage semblent penser que je peux leur proposer du travail, certaines personnes qui ont effectivement du travail pour des aventuriers s' adressent parfois à moi. Je fais donc parfois office d' entremetteur pour certains emplois.

Mais pour le moment, à part cette place de commis, je n' ai rien à vous proposer. Vous pouvez toujours tenter votre chance à la guilde des aventuriers ou revenir dans l' après midi.

------------------------------------------------
Sam Galejade n’est pas propriétaire de l’écu fendu. Il gère l’établissement pour le compte de Swentill Illeon. C’est un halfelin dodu dans la fleur de l’age. Contrairement à nombre de ses congénères, il n’est ni bavard, ni curieux de nature.


Prenant un autre verre, il recommence son essuyage méthodique.

Les motivations de l' aubergiste restent vagues pour toi et son attitude à ton égard frise l' indifférence. Te teste t'il? te fait il perdre ton temps? attendait il une autre réponse de ta part? ne te fait il pas suffisamment confiance pour te proposer un travail? n' a t il effectivement rien à te proposer? ou bien attend t'il simplement que tu lui graisses la patte? Autant de questions auxquelles tu es bien en peine de répondre. Malgré tes compétences en psychologie, le semi homme reste bien mystérieux.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Lun 04 Juil 2011, 14:30

Talian regarda et écouta attentivement le semi homme avec qui il discutait et dont il attendait de nombreuses réponses. Il soupçonnait quelque chose mais ne pouvait réellement mettre de mots dessus. Et donc cela le gênait pour savoir si le halfelin lui mentait ou non. En tout cas, si ce représentant de cette versatile et ennuyeuse race s'y mettait aussi, le champion occultiste allait finir par avoir de sacrés à-priori sur la race toute entière. Il connaissait leur réputation mais se disait que cela n'était pas forcément général. Cependant, au vu de ses dernières expériences, il n'était pas loin de le croire, les préjugés étant tellement facile à naître et à entretenir. Néanmoins, il préféra ne rien laisser paraître ou ne rien changer à son comportement et relâcha cinq pièces de cuivre dans le cruchon à pourboire. Et il se remit à boire un peu de lait.

- Je vous remercie pour toutes vos réponses, bien que je sois navré de ne pouvoir vous être plus utile que comme possible commis à la plonge. Enfin.

Terminant son repas pour reboucher le trou béant qu'il avait dans l'estomac, il n'en prit néanmoins le temps de bien savourer tout se qu'il mangeait, sachant que se serait peut être pas tous les jours comme cela. Une fois son plateau vidé de toute victuailles, il s'essuya la bouche et sourit en souriant mentalement Oghma pour un aussi bon repas ainsi que pour qu'il soit suivi par de nombreux autres. Récupérant son sac, il allait partir quand il se retourna une nouvelle fois vers le tenancier, sourire aux lèvres et questions sur le bout de la langue.

- Pourriez vous s'il vous plait m'indiquer l'endroit où je pourrai trouver la guilde des aventuriers ? Et de même, vous ne m'avez pas dis où il me serait possible de trouver des druides et des rôdeurs à Marsembre.

Une fois les réponses obtenus, Talian tourna les talons et quitta l'auberge.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: L´écu fendu   Mar 05 Juil 2011, 19:20

Talian Tauvenal


L´aubergiste interrompt l´essuyage de ses verres le temps d´encaisser ton petit déjeuner. Alors que tu t´apprêtes à quitter l´établissement, tu lui lances encore deux questions, auxquelles il répond sur le même ton d´indifférence.


Je connais pas de druide dans la région. Ni de rôdeur d´ailleurs. Si quelqu’un peut vous renseigner, c´est Rubien Azzreal, vous le trouverez à son magasin, "la peau de l´ours".

Pour la guilde des aventuriers prenez la rue Torve, puis Hammarhantus sur votre droite. Suivez toujours la direction de la Tour du roi. Quand vous aurez plus que de l´eau entre la Tour et vous, vous serez sur le bon ilot.

------------------------------------------------
Sam Galejade n’est pas propriétaire de l’écu fendu. Il gère l’établissement pour le compte de Swentill Illeon. C’est un halfelin dodu dans la fleur de l’age. Contrairement à nombre de ses congénères, il n’est ni bavard, ni curieux de nature.


Prenant un autre verre, il recommence son essuyage méthodique sans t´accorder au autre regard. Tu passes devant "brise crane" qui somnole sur son tabouret et quitte l´Écu fendu.

Dans la rue on t´indique facilement le départ de la rue Torve qui se trouve non loin de là sur la même ile. Au loin deux tours semblent émerger de la brume, relativement proches l´une de l´autre. L´une d´elles doit être la fameuse "tour du roi".

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L´écu fendu   

Revenir en haut Aller en bas
 

L´écu fendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Broderie
» La quête d'un fruit défendu...
» byeol eun mi (+) demain sera défendu.
» Un miroir fendu ne se répare jamais | Zéphyr
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Aventures citadines :: Le quartier des docks-