Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 Quelque part dans le quartier des marchands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Quelque part dans le quartier des marchands   Mer 09 Fév 2011, 14:44


Le quartier Marchand

Entre les étals des tisserands, des maroquiniers, des armuriers, des maraîchers et des ébénistes, on avance lentement dans ces rues animées et peuplées. C’est un quartier agréable, car il est propre, on dit même – pour le railler – qu’il est parfumé. Les rues sont plus larges, bien pavées, et régulièrement lavées à grande eau grâce à un ingénieux système de canalisations. Les maisons ont souvent deux, voire trois étages, construites en colombage, peintes avec des couleurs vives qui donnent le tournis. On y vend de tout, parfois à bon prix, souvent un peu cher. Au printemps se tient le festival, au cours duquel tous les vendeurs soldent leurs marchandises. C’est une époque de fièvre et de liesses et si l’on prend son temps, l’occasion unique de faire de bonnes affaires.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMatrim
Dresseur de singes

Feuille de personnage
Points de vie:
44/44  (44/44)
MessageSujet: Re: Quelque part dans le quartier des marchands   Sam 05 Oct 2013, 16:53

Spoiler:
 

Un peu surpris par ce qu'avait fait l'homme aux portes, Matrim ne dit rien, il devait avoir ses raisons, même si cela était à la fois étrange, inhabituelle et surtout illégal, cela devait certainement avoir à voir avec des ordres, car il n'y avait guère de doutes sur l'autorité de l'officier, et le fait d'inscrire son propre nom pour l'entrée de l'elfe permettait de savoir que quelqu'un était entré, et, pour les officiels ayant donné l'ordre, de savoir qu'il était arrivé si besoin était.

Voyant que l'homme qui l'attendait était à pied, il attrapa son familier avant de faire disparaître sa monture d'un simple geste et d'un mot, pour continuer aux cotés de Jasper à travers la ville à pied, l'elfe se présenta tout comme l'avait fait l'autre, et puisque l'officier semblait apprécier de parler en elfique, Matrim continua la conversation dans cette langue, lui permettant d'utiliser cette magnifique langue qu'il ne pouvait se servir assez souvent à son goût, cette langue tellement plus belle que celle qu'utilisaient les humains, même si elle était, il était vrai, un peu plus complexe, elle n'avait rien de bien compliqué, et elle permettait une expressivité bien plus grande, surtout pour un natif, tout en étant plus agréable à l'oreille :

Comme vous le savez, je suis Matrim Aroan, mage de Sixième cercle et donc instructeur, et ignorant son affectation courante, si ce n'est que l'on m'a demandé de venir ici en urgence.

Préférant attaque le vif du sujet directement avec l'homme, il n'avait pas été appelé pour faire les magasins, surtout qu'il avait eu tout ce qui lui était nécessaire à Suzail, sinon mieux, Matrim continua :

Par contre, si vous m'attendiez à la porte, je suppose que cette ignorance n'est pas partagée. Aussi, si vous le pouvez, je vous demanderais bien de me mettre au parfum, à moins que toute cette urgence n'était que feinte.
------------------------------------------------
Matrim est une asperge faite homme, ou plutôt elfe. Avec ses membres atrophiés et sa position bien droite, cette impression n'en était que renforcée. Impeccablement habillé, il possède une belle tenue fonctionnelle à manches longues, et n'a pour seuls bijoux qu'un brassard au bras droit et une épingle pour fermer sa cape. Il possède un visage très allongé, une chevelure mi-longue et parle toujours en articulant précisément les mots.

Matrim était en effet intrigué des ordres qu'il avait reçu, et il avait eu une longue journée, dont de nombreuses heures de voyage pendant lesquelles son cheval bougeait trop pour qu'il puisse lire, et il n'avait eu donc que du temps pour y penser. De nombreuses hypothèses étaient apparues, certaines totalement improbables, et qui n'avaient pas duré, mais aucune qui ne se démarquait franchement. Toutefois, l'attitude de l'officier aux portes lui avait donné une information non négligeable, qui n'avait pu que renforcer le choix de sa langue natale pour la discussion. Cette information, c'était le secret, ainsi, il était un mage non enregistré en ville, pas même en tant que simple citoyen. De plus, il n'était pas connu dans la cité et ne pouvait donner au premier abord l'impression de servir le pays où il vivait depuis avant la naissance du précédent roi, qui avait pourtant eu un règne long pour les siens. Tout cela mis ensemble était intéressant, mais n'était pas suffisant pour déterminer exactement les ordres qui allaient suivre, il manquait à Matrim les dernières informations de la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Quelque part dans le quartier des marchands   Mer 09 Oct 2013, 09:43

Matrim Aroan

Le quartier marchand est, malgré l'heure, encore animé. Des échoppes commencent certes à fermer, mais encore de nombreuses personnes entrent et sortent de celles encore ouvertes. Ton accompagnateur humain a un léger sourire en réaction à tes propos. Il te laisse finir et s'arrête un instant pour te regarder et te répondre.

Vous savez je ne connaissais que peu de chose.

On m'a simplement dit que vous vous appeliez Matrim.

Vous venez de m'apprendre votre patronyme et votre rang au sien de notre corps de métier.

On m'a signifié que vous aviez un physique particulièrement en adéquation avec votre future mission, aussi n'ai-je eut aucun mal à comprendre ce qu'il en était en vous voyant.


Se rendant un bref moment compte de la tournure inter raciale que ça pourrait prendre, Jasper complète son intervention.

Ne vous méprenez surtout pas je n'ai aucun souci avec les elfes de quelque espèce que ce soit, mais vous n'êtes pas sans savoir que vous êtes rares dans nos rangs. Aussi votre singularité va nous être utile dans cette affaire.

Il appuis ses propos d'un respectueux signe de tête. Puis reprenant la marche à travers les rues vous progressez encore et il réponds à la suite de tes questions.

Vous le devinez surement mais le maître d'ordre est discrétion. L'urgence n'est assurément pas feinte et il me serait possible de vous informez sur l'affaire qui vous concerne, cependant je me ferrais tapé sur les doigts par les supérieurs.

Il se mit à rire doucement sur l'ironie de ses propos mais tu as dû mal à comprendre pourquoi, vu que tu ne connais pas les relation de Jasper avec ses supérieurs.
------------------------------------------------
Jasper Tangletoes est un officier des Mage de Guerre du Cormyr. Sa loyauté sans faille et sa perspicacité lui ont valu le grade de Mage du cinquième cercle et l’œil attentif de Noryth Sansassador, le haut commandeur des Mages de Guerre de Marsembre. Affecté à la garde de jour, il commande le poste de garde de la porte du Dragon ou ses pratiques peu orthodoxes font parfois grincer des dents. Toutefois, les résultats obtenus jusqu'à présent ont toujours justifié de l’emploi de ces méthodes.

Peu à peu vous pénétrez dans un tout autre quartier de Marsembre. Encore tout un tas d'échoppes le compose, mais beaucoup moins luxueux que dans celui que tu viens de quitter. Ca ressemble plus à une suite d'atelier d'artisants. Forgeron, Tonnelier, Fourreur, ici on travail plutôt la matière première que la vente du produit fini. Ouvriers et maître d'œuvres composent a présent les individus dans la rue. Les ateliers sont fermés et la plupart de leur personnel rentre chez eux après leur journée de labeur. Le quartier n'est pas miteux, juste un peu plus fonctionnel.

Quelques bâtissent se distingues pourtant. Une salle de réception, une taverne, un hôtel particulier et même une chapelle dédiée à Tymora. Et puis Jasper est percuté par deux adolescents ricanant à plein poumons, lorsque vous passez devant une demeure très ancienne. Malgré qu'il soit en ruine, tu peux voir quel beau manoir se fut dans des temps plus anciens pour les hommes.

Spoiler:
 

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quelque part dans le quartier des marchands   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelque part dans le quartier des marchands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quelque part dans le Val d'Anduin [Flashback PV Sefir]
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)
» [Refuge commun de Thibault] Quelque part dans le 9ème... [pas de - de 18]
» Foam, quelque part dans la brume des ruines.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Aventures citadines :: Le quartier marchand-