Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 La Tour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: La Tour du Roi   Mer 09 Fév 2011, 14:30

Le plus grand bâtiment de Marsembre est indéniablement la « Tour du Roi ». En fait la Tour n’est qu’une partie du château fort qui abrite la garnison et le haut commandement de la cité.

Massive, construire en pierre grise et polie, la tour s’élève dans le coin Nord Ouest du château. Dans les étages supérieurs on y trouve des appartements spécialement réservés a l’usage du Roi lorsqu’il se trouve a Marsembre, les appartements du Seigneur Scoril, Légat du Roi, et du héraut royal actuellement innocupés. Les étages inférieurs logent les officiers supérieurs des Dragons Pourpres, dont le Capitaine Felis Strongarm.

A l'origine, Marsembre ne comptait qu'une seule structure défensive : la forteresse navale de l´Étoilée. Lorsque Marsembre est passé du statut de minable port de pêcheurs (voire de pirates) à celui de vrai ville, et que des murailles ont été nécessaires, la construction du château s'est imposée d'elle-même pour abriter la garnison supplémentaire qu'on ne pouvait loger à la forteresse navale. Cette fameuse Tour du Roi mise à part, l'ensemble forme un complexe militaire d'importance, disposant de toute la logistique nécessaire au soutient des quelques huit cents Dragons Pourpres qui ne sont pas originaire de Marsembre, à l’exception de ceux qui ont amené avec eux leur famille et qui sont logés en dehors du château dans la vieille « Sartha », l’une des tour de l’enceinte intérieure de Marsembre. Ce contingent important s'ajoute aux six cents hommes de la forteresse navale. Seule une petite partie d'entre eux est affectée au maintien de l'ordre public, le reste sert d'armée de réserve pour la région sud-est du Cormyr.

On dit qu'un tunnel souterrain a été creusé entre le château et la forteresse navale, mais la véracité de cette rumeur est un secret militaire bien gardé. Le château abrite également les écuries royales.

Avec les soldats, l'autre catégorie de personne à franchir régulièrement la herse sont les criminels. Les différents postes de garde à travers la ville ne sont souvent bon qu'à garder la nuit quelques ivrognes récalcitrants, et les vrais gibiers de potences sont incarcérés ici, en attendant leurs transfert vers la Tour de Justice pour leur jugement.

Devant la porte fortifiée, protégée par un pont-levis et une lourde herse, un Dragon Pourpre à l’aspect revêche vous apostrophe.


Halte au nom du Roi, l’accès de ce bâtiment est interdit aux civils.
Vous ne pouvez passer.


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade. Les Lames, simples caporaux et militaires du rang forment l´immense majorité des Dragons Pourpres.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Sam 25 Juin 2011, 10:23

Spoiler:
 

Ainsi, le corbeau était un blagueur, à demander de la nourriture et de l'eau alors qu'il en avait à portée de serres, dans le même sac que lui, il y avait de quoi tenir facilement une dizaine de jour, que ce soit en nourriture, même si elle n'était pas forcément idéal pour lui, elle conviendrait, qu'en boisson, mais cela ne faisait pas rire le hin, qui le lui rappela et lui dit qu'il n'était pas nécessaire de s'inquiéter de ce coté-là, que le longtemps en question restait à largement moins d'une journée.
Mais pire, ce corbeau osait passer outre ses directives, alors qu'elles n'étaient là que pour l'aider, et potentiellement lui sauver la vie, car si jamais il se faisait découvrir, il pouvait y passer dans ce monde de brutes, et lui-même aurait des problèmes. Heureusement, il semblait que personne n'avait entendu le petit être se déplacer, mais Merra'wak aurait normalement dû pouvoir, à force de persévérance, venir à bout de cette cage, mais entre le bruit que cela allait produire et la paresse de l'animal, mieux valait laisser tomber. Il conseilla donc au corbeau de retourner dans le sac, de manger s'il avait faim et de dormir, répétant plusieurs fois pour qu'il comprenne malgré son intellect limité et la distance qui les séparait.

Il n'avait plus qu'à passer le temps avant de voir le juge, temps qu'il employa à préparer ce qu'il allait dire, en évitant au maximum de mentir, mais en montrant chaque élément sous son meilleur jour pour lui, et si possible sous le pire possible pour l'autre humain qui avait insulter son Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 27 Juin 2011, 18:37

Gwaryn


L´attente dans le couloir a été longue, au moins deux heures et même tes deux gardes ont fini par se résigner au silence, ayant épuisé leur stock de commérages. On te fait entrer dans une salle de taille moyenne réservée aux audiences privées. On te mène devant un barreau qui t´arrive un peu en dessous de la tête et les gardes te débarrassent de ton bâillon. Sous tes pieds, une mosaïque représente le marteau et la balance, symbole du dieu de la justice. En face de toi un homme aux cheveux mi long et à la barbe soigneusement taillée est assis derrière un grand bureau. A n´en pas douter, il s´agit du juge.

Dans la pièce, outre les deux gardes qui t´on conduit et qui se trouvent un pas derrière toi, se trouve également un magicien de guerre qui ne te lâche pas des yeux, ses mains sont au repos, mais dans la position caractéristique d´une préparation de contre sort.


Bien messire ... Gwaryn, prêtre de Brandobaris, dieu des voleurs de votre peuple c´est bien cela? J´ai reçu le rapport de l´officier de capitainerie. Votre cas me semble des plus clairs, bien que pris un peu à la légère par les officiers du port.

Une altercation verbale avec un tiers, un refus d´obtempérer à une injonction d´un représentant de la couronne et une tentative d´agression sur des représentants de la couronne par usage de la magie. Un crime sérieux de la première plainte. Vous encourez 500 lions d´amende ou si vous ne pouvez les régler, trois mois de travaux forcés. Vous pouvez faire appel à un défenseur dont les honoraires sont à votre charge.

Avez vous quelque chose à déclarer pour votre défense?


------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 27 Juin 2011, 21:00

Amener jusqu'au bureau, le halfelin recula d'un pas pour pouvoir voir tranquillement son interlocuteur, sans avoir non plus l'air ridicule pour celui-ci, avec juste le sommet du crane et les deux yeux dépassant du bureau. Il écouta tranquillement le discours du juge et n'eut que quelques ajustements à faire dans le discours qu'il avait préparé durant les deux heures, même si c'était plus une liste de tout ce qu'il devait dire, et de la meilleure manière de les présenter, sous leur meilleur jour, sans mentir :

- Ma foi mon bon monsieur, il s'avère que j'ai effectivement quelque chose à vous dire. Tout d'abord, même si je ne peux guère vous en vouloir de ne pas être très au fait du panthéon de mes ancêtres, je tiens à vous préciser que Brandobaris, contrairement à ce que vous croyez, n'est point le dieu des voleurs, nous n'avons pas de tel dieu. Même s'il est vrai qu'il fait parfois des farces impliquant le larcin d'un petit objet, il s'agit plutôt d'un voyageur un peu turbulent, toujours à la recherche d'aventure, et symbolisant la chance et le charme...

Faisant un grand sourire à l'homme, il continua :

... Mais je m'égare un peu. Vous disiez donc que j'avais commis certains crimes, ce que je conteste absolument, en effet, si j'ai bien dit deux mots un tant soit peu plus fort que la normale, et encore moins que ce qu'on entend généralement dans la rue, cet homme venait d'insulter mon dieu, et c'est une chose qu'il a lui-même reconnu par la suite, vous pouvez donc comprendre qu'un hin comme moi le prenne assez mal. Mais ce n'est pas tout, cet homme était armé, et il était sur le point de dégainer, trop rapidement pour que les autres hommes présents puisse y faire quelque-chose, du moins je le croyais, si bien que j'ai voulu prendre les mesures pour me protéger, car je n'ai pas l'habitude de recevoir des ordres, mais en aucun cas je n'ai voulu blesser un quelconque représentant de l'ordre, ou même n'importe qui d'autre.

Ainsi, il n'avait pas menti, et s'était placé innocent ou avec des circonstances atténuantes le dernier, qui était en soit le moins grave, et encore pouvait-on y voir que ce n'était rien. Il termina en voulant inspirer un peu de pitié à ce pauvre juge :

Pour finir, je me permettrais de vous dire que je me dois de prendre un bateau le plus vite possible, j'ai appris il y a peu de temps que ma fille, adoptive mais que j'aime comme mon propre enfant, se trouvait sur un navire qui a disparu, et je serais prêt à tout pour la retrouver, mais comme vous le savez sûrement, iil faut toujours se dépêcher dans ce genre de cas, qui sait ce qui lui arrive en ce moment même, surtout si elle a été capturé par des pirates, qui lui font subir outrage sur outrage. Vous ne voudriez pas, indirectement et injustement, vous retrouver complice de cela n'est-ce pas, Messire ?

Il voulait que le juge se sente coupable de ces choses horribles s'il le condamnait, surtout qu'après sa présentation, trois mois serait des plus sévères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mar 28 Juin 2011, 12:10

Gwaryn


Le juge écoute ton plaidoyer avec attention avant de reprendre sur un ton légèrement agacé:


Épargnez moi vos ronds de jambes théologiques je vous en prie. Je pense savoir à quoi m´en tenir concernant le Seigneur Brandobaris!

Et évitez le discours larmoyant sur le destin de votre fille. Je compatis à sa disparition mais dites vous que si vous êtes ici plutôt qu´a sa recherche, c´est à la suite de vos actions et de vos actions seules !


Visiblement le magistrat n´a pas mordu aux hameçons que tu lui tendais et ta tentative pour l´amadouer semble avoir produit l´effet inverse. Il reprend toutefois un ton neutre pour la suite de son discours:

Vous avez à répondre à trois chefs d´accusation : trouble à l´ordre public, refus d´obtempérer et assaut contre un tiers et des représentants de la couronne.

Commençons par le plus bénin des chefs d´accusation: le trouble à l´ordre public. Sachez d´abord que je ne suis pas ici pour juger cette autre personne mais bien vous maitre halfelin, quels que soient les crimes imputables à cette autre personne, elle les a reconnu et s´est soumise à la justice du Cormyr, celá n´est plus de mon ressort. Toutefois au vu des circonstances et des blasphèmes proférés à l´encore de votre divinité, je veux bien réduire votre peine pour ce crime léger à une simple amende de 5 lions sans peine d´enfermement associée. Retenez toutefois messire halfelin que l´on ne se fait pas justice soit même au Cormyr.

Venons en maintenant à votre refus d´obtempérer. Vous dites pour votre défense ne pas avoir l´habitude de recevoir des ordres. Cet argument n´est tout simplement pas recevable. Confronté à une injonction claire d´une représentant du roi dans l´office de ses fonctions, vous vous êtes rendu coupable d´un refus d´obtempérer sans circonstance atténuante. Je vous condamne à 50 lions d´amende ou une chevauchée d´emprisonnement pour ce crime léger de la première plainte.

Et pour finir, l´accusation la plus grave, un délit sérieux de la quatrième et première plainte. Si je comprend bien votre argumentaire vous plaidez la légitime défense, vous avez réagit en pensant que cet homme allait vous attaquer, comme le souligne vos paroles, je vous cite :

" il était sur le point de dégainer, trop rapidement pour que les autres hommes présents puisse y faire quelque-chose, du moins je le croyais".


Il feuillette des notes en face de lui et ajoute;

Je n´ai aucune mention d´une quelconque velléité offensive de la part de cet homme. Soldat, vous étiez présents je crois. Veuillez vous avancer à la barre et raconter comment s´est passé l´altercation juste avant que Messire Gwaryn ne tente d´invoquer un sortilège.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Répondant à la demande du juge, le Dragon Pourpre s´avance à la barre pour témoigner.


Par deux fois l´homme a posé la main sur la garde de son épée, une grande lame à deux mains et je dois dire qu´on étaient tous bien nerveux. Mais chaque fois il a pas dégainé. Juste avant que le hin essaye de lancer un sortilège, il l´avait fait encore une fois. Je m´en rappelle bien parce que j´étais à deux doigts de le ceinturer. Mais finalement il a gueulé comme un putois sur le hin puis il a tourné les talons pour s´en aller.

Non m´sieur il a pas essayé de dégainer D´ailleurs on l´aurait pas laissé faire si ça avait été le cas et en plus il avait un nœud de paix.


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Appelé à la barre à son tour, le second Dragon Pourpre confirme la version de son collègue.


Merci soldats reprenez vos places, Messire Gwaryn, veuillez revenir à la barre je vous prie.

Messire Gwaryn, il semblerait d´apres les différents témoignages recueillis que vous aillez été le seul dans la capitainerie à estimer que cet homme présentait un danger immédiat nécessitant le lancement d´un sortilège. Et ceci en dépit du fait que l´homme vous tournait le dos et que son arme était neutralisée. Comment expliquez vous cela?

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 11 Juil 2011, 21:48

Hésitant quelques instants à interrompre le juge, il trouva tout de même plus judicieux d'attendre et répondit point par point au grand n'importe quoi que lui servait l'autre, se servant même des témoignages des deux gardes de la manière qui l'arrangeait. Et c'est pourquoi il dit à l'homme qui allait statuer sur son sort :

Sans vouloir vous offenser, je pense que vous conviendrait que je suis mieux placer que vous lorsqu'il s'agit de parler de mon dieu, ensuite, si je suis ici, c'est non pas parce que je n'ai pas voulu reconnaître avoir dit quelques mots un peu haut, si les deux hommes ici ont bonne mémoire, il se souviendront que j'étais prêt à passer la nuit en prison et à payer l'amende, même si, soit dit en passant, je me demande comment font les gens dans cette cité pour payer une telle somme dès qu'il prononce un mot à un volume sonore aussi faible que celui employé, ou comment la garde peut avoir suffisamment de place dans ses cachots.
Pour ce qui est du refus d’obtempérer et la tentative d'agression, si je cite messire le dragon pourpre ici présent, "j'étais à deux doigts de le ceinturer", c'est donc que cet homme le considérais également comme une menace, mais il faut également se souvenir qu'il n'était pas directement viser par cet homme, ce qui était mon cas, je me devais donc de me défendre, il m'a également fallu un temps de réaction, ce qui explique qu'il me tournait le dos. Surtout qu'en tant que halfelin, cette homme me dominait de toute sa hauteur. Enfin, vous devez bien convenir, en tant que juge vous devez bien le savoir, que les nœuds de paix dont la garde force les gens à mettre sur leurs armes n'a qu'un effet dissuasif pour les dégainer, quand ils ont un effet. Par exemple, je ne suis pas un hin violent, mais quand je voyage, j'ai généralement avec moi une petite masse en bois, dont je me sers pour me défendre ou qui peut servir à planter les pieux retenant une tente, ce qui normalement ne devrait pas arriver en ville. Or les dragons pourpres m'ont fait mettre un noeud de paix sur cette arme, bien normalement, comme c'est la loi, mais ce noeud n'empêche en rien de sortir l'arme ou de s'en servir. De plus, les gens posant eux-même leurs noeuds, il est des plus simples de s'arranger pour qu'ils ne servent à rien, qu'ils ne retiennent rien ou qu'il casse dès qu'on essaye de sortir l'arme au fourreau, si celle-ci en possède un, et c'est donc pour cela qu'un noeud de paix ne sera jamais pour moi la preuve qu'un homme, ou qu'un autre, a des intentions pacifiques, surtout quand il est visiblement belliqueux.


Gwaryn avait dit exactement ce qu'il pensait, et n'avait rien dit qui pouvait être ne serait-ce qu'un peu à coté de la vérité, ce qui n'était pas véritablement dans ses habitudes. Et avec un tel discours, si ce juge était quelqu'un de sensé, il se rendrait à la logique et devrait reconnaître que ce qu'il avait dit jusque là était une erreur, mais c'était un juge, et la chose n'était pas gagné d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mar 12 Juil 2011, 21:38

Gwaryn


L´attitude du juge s´est raidie et il ne cherche même plus à déguiser son agacement. Il reprend d´un ton cassant et hautain.


Sachez maitre halfelin que vos sarcasmes et remarques désobligeantes envers le royaume ne m´inciterons certes pas à la clémence. Sachez aussi que les honnêtes gens ne se plaignent pas du système judiciaire du Cormyr. Seuls les criminels et les "aventuriers" à problèmes s´y trouvent confrontés et cela à cause de leur conduite.

J´ai bien entendu vos arguments malgré le verbiage oiseux dont vous les avez enrobés et vos affirmations en contradiction avec celles des témoins consignées ici.

Je note particulièrement que le chevalier d´Argevrai indique dans son rapport que vous avez demandé à être présenté à un juge, ce qui est en contradiction avec les propos que vous venez de tenir celons lesquels "vous étiez prêt à passer la nuit en prison et à payer l'amende".

J´aimerai maintenant que vous nous indiquiez quel sortilège vous vous apprêtiez à lancer. Étant donné que seule votre parole sera retenue puisque aucun des témoins présents n´a su identifier votre tentative d´incantation, je vous demanderai de répondre à cette question sous l´influence d´un sortilège de zone de vérité.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Sous tes pieds, la mosaïque représentant le symbole du dieu de la justice pulse d´une aura magique que tu ressens tout autours de toi. Comme précédemment à la capitainerie, tu luttes contre l´emprise du sortilège sur ton esprit. La compulsion magique tente de te forcer à dire la vérité. Autant auparavant tu avais écarté l´effet magique d´une simple pensée autant cette fois ci le sortilège te semble plus puissant et c´est finalement ton esprit qui cède. Sans doute la perte de ton équipement a t elle fait la différence.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Ven 15 Juil 2011, 10:50

Le hin continua d'écouter le juge borné, même si cela était un pléonasme, il se considérait comme supérieur, à infliger à des gens entravés des règles absurdes appliqués uniquement sur eux, et non sur toute la population, les étrangers et les autres races devaient être un met de choix pour lui, et lui appartenait à ces deux catégories, pas étonnant donc, qu'il se prennent une grosse amende ou une longue peine d'emprisonnement, comme s'il pouvait payer la première ou se permettre le luxe d'endurer la seconde, et a priori, rien ne pourrait changer l'idée fixe de l'homme. Toutefois, une idée germait dans l'esprit du théurge, qui lui sauverait peut-être la mise plus tard, mais en attendant, il ne lui coûtait rien d'essayer de raisonner cet homme, même si cela semblait perdu d'avance, il avait encore plus d'un atout dans son sac, surtout qu'il avait déjà fait le test de la faiblesse des objets magiques qu'utilisait les gens du cru.
Mais voilà que celui-ci s'avérait bien plus puissant que prévu, à moins que lui-même ni soit pas réellement près, ou bien qu'il est préjugé de ses capacités, qui n'était plus renforcées par la magie de son médaillon et de sa cape. Toujours était-il qu'il ne pouvait plus mentir, ce qui était un petit problème, mais pas un défi insurmontable pour quelqu'un comme lui, aussi commença-t-il à répondre, laissant tomber les questions d'applications inégales de la loi, que le juge venait lui-même de reconnaitre :


Tout d'abord, si les deux gardes ici présent se souviennent de mes mots exacts lorsque l'on m'a entravé, et en particulier bailloné alors que j'étais encore en train de parler, ils pourront témoigné à loisir que j'étais prêt à suivre la loi et à passer une nuit en prison en m’acquittant de l'amende de cinq lions d'or et sans chercher à resquiller.

Bien évidemment, puisque c'était son but lorsqu'il avait prononcé ces paroles, voulant inspirer la confiance, même si ce n'était pas ses véritables intentions, les gardes, eux, devraient les avoir perçu comme telles, ou du moins il l'espérait. Il continua, sachant que le sort allait finalement être un minimum gênant, mais sachant déjà comment tourner la situation de la bonne manière :

Pour ce qui est du sort que j'ai lancé, comme je l'ai déjà dit, il ne s'agissait que d'un simple sort purement défensif, me permettant de disparaître à la vue de cet homme, et ainsi d'éviter un coup d'épée de sa part. Il va de soi que je n'aurais pas tenté de fuir par la porte, puisque, je vous l'ai déjà dit, j'allais annoncer que j'allais payer l'amende et passer la nuit en prison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 13 Aoû 2012, 10:29

Le juge t'écoute avec attention mais ne peut s'empêcher un tic facial en t'entendant lui répondre. Néanmoins il garde le silence et te laisse finir.

Vous dites que vous vouliez disparaitre de la vue de cet homme car vous craigniez un coup d'épée ? C'est étrange car un de vos garde nous a dis tout à l'heure que même si cet homme les avait rendu nerveux par ses gestes répétitifs vers la garde de son arme, jamais il ne l'avait touché.

Soldat, revenez à la barre et veuillez me dire se que messire Gwaryn ici présent a dis ou voulait faire avant d'être emmené ici.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Le soldat appelé, déjà présenté à la barre s'avance de nouveau et tousse d'un air gêné avant de prendre la parole.

Avant que nous amenions messire ici, il a dis qu'il accepterait de payer l'amende et d'aller en prison directement si on lui permettait d'aller voir le capitaine du navire qu'il a pris pour venir à Marsembre pour lui demander de retarder son voyage pour repartir avec.
Mais messire était bien trop emporté et véhément alors Kandice Johns a préféré qu'on l'amène car il avait dit aussi vouloir voir un juge





------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Le magistrat écoute, note et semble réfléchir quelques minutes qui te semblent une éternité toi qui te penses dans ton bon droit et le silence qui règne dans la salle d'audience est pesant. Finalement, tu vois que le juge cesse ses notes, prend le petit marteau posé devant lui et s'apprête à reprendre la parole.

Messire Gwaryn, pour les différentes accusations qui sont actuellement portées contre vous et pour avoir demandé un procès équitable en lieu et place d'une simple réparation en bonne et due forme proposée par les forces de l'ordre ayant autorité en lieu et moment des dites infractions, je vous condamne à verser une amende forfaitaire s'élevant à cinq cent lions d'or. Oui si vous n'êtes pas en mesure de payer, une peine d'emprisonnement de trois mois fermes en compensation de votre impossibilité à régler l'amende que vous devez.

Le juge donne alors plusieurs coups de marteaux sur son pupitre pour déclarer la séance terminée et les deux gardes t'encadrent de nouveau.

Messire Gwaryn, que choisissez vous alors ?
------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Sam 08 Sep 2012, 13:29

Aurora Heldomb

Solidement escortés, regardés par les passants et les autres soldats qui ne sont pas forcément au courant de se qu'il vient de se passer, vous arrivez à la Tour du Roi. Vous passez sdevant plusieurs groupes de prisonniers qui semblent attendre de passer devant le juge. Mais vous les dépassez et passez par les portes ouvertes de la salle de procès. Le spadassin et toi êtes mis chacun devant une barre d'accusation, bien encadré par deux dragons pourpres sur les nerfs et particulièrement méfiants, surtout à cause du spadassin. Tu peux en voir un, celui qui ferme la marche tenir vos armes respectives.

Veuillez m'excuser Révérant Juge Dellavane de venir sans que ce soit notre tour et sans m'annoncer mais je vous amène deux personnes qui sont responsables de deux morts à l'auberge du Griffon Rugissant.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade. Les Lames, simples caporaux et militaires du rang forment l´immense majorité des Dragons Pourpres.



Le juge écoute attentivement se que le dragon pourpre lui dit et se frotte le menton d'un air pensif. Cependant l'annonce de morts dans l'auberge semble l'atteindre.

Bien cette affaire est grave et nécessite toute mon attention. Fermez les portes et commençons !

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Il y a eu aussi deux autres morts dans cette auberge. J'ai donc pris la liberté de faire venir le tenancier de l'auberge ainsi que l'un de ses serveuses.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade. Les Lames, simples caporaux et militaires du rang forment l´immense majorité des Dragons Pourpres.



Très bien. J'ai hâte de savoir se qu'il s'est passé.

Faisant un signe de la main dans ta direction, il reprend la parole.

Ma dame, je vous laisse la parole, expliquez vous ! Et soyez convaincante. Sachez que la Justice de Tyr fera son office et que le dieu de la justice saura fait fi de vos mensonges.

--------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Spoiler:
 


Dernière édition par Elnino le Mer 12 Sep 2012, 15:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAurora Heldomb
Chasseur de bulettes

Feuille de personnage
Points de vie:
58/58  (58/58)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Dim 09 Sep 2012, 18:52

En provenance de [Le Griffon Rugissant]

La rôdeuse se laissa arrêter, jurant pour elle même qu'elle retrouverait ce lâche. Même si ça doit me prendre des années, je trouverais ce couard de pacotille. Aurora était énervée, mais sous sa capuche personne ne le savait d'autant qu'elle obtempérait sans aucune résistance. La blonde exprima néanmoins sèchement sa désapprobation à la menace faite à Shana.

Ma chienne n'est en rien une menace pour vous, laissait là nous suivre s'il vous plait.
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.

Mais la jeune femme était plus préoccupée de se voir arrêter en même temps que le spadassin. Au vu de l'attitude des gardes avec lui, cette brute ne serait pas un atout à sa défense. Il va falloir que je montre au plus vite que je ne suis pas en équipe avec lui, sinon sa brutalité me desservira.

Et l'objet de l'accusation tomba, Aurora soupira. Et dire que je viens d'arriver et que je ne faisais que défendre l'auberge. Dépitée, c'était le maitre mot de la jeune femme tout au long de la route qui la mena ainsi que le spadassin face au juge. Ceci dit, elle prit ce contretemps comme un moyen de visiter une partie de la ville de manière gratuite. Et dire que le troisième s'en est sorti sans inquiétude. En entrant dans la bâtiment, la rôdeuse fut surprise de passer devant une file d'attente, la justice de la ville avait fort à faire, mais son affaire était plus urgente.

En arrivant devant le juge, la blonde fit un mouvement de tête afin de faire choire vers l'arrière sa capuche et découvrir aussi un visage serein et surtout elle s'était calmée. Va falloir la jouer serré, même avec les deux témoins, le spadassin reste mon plus gros problème, il ne faut pas que j'y sois associée. Une sensation bizarre envahie son corps, c'était clairement magique et elle ne fit même pas mine d'y résister. Sans doute était-ce normal ici. Aurora se racla la gorge avant de répondre au juge dans la sincérité la plus évidente.


Honorable juge Dellavane, je souhaiterais être entendue par votre excellence, lors d'un entretient privé, il en va de ma sécurité..
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Dim 09 Sep 2012, 19:39

Le juge Dellavane te regarde d'un air surpris. Il ne s'attendait pas à une telle demande. Il te regarde fixement avant de reprendre la parole.



Sachez Madame que ceci est une audience judiciaire publique. Vous ne pouvez donc pas demander ou avoir d'entretien privé. Je vous demanderai donc de vous contenter de faire se que je vous dis. Veuillez donc me donner vos explications sur vos actes, et rien de plus. Ensuite nous entendrons monsieur puis les deux témoins.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Reprenant sa place, il t'invite d'un geste à parler et à t'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAurora Heldomb
Chasseur de bulettes

Feuille de personnage
Points de vie:
58/58  (58/58)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Dim 09 Sep 2012, 20:34

Ignorant tous les usages de la justice dans cette ville, Aurora avait espérée qu'on lui accorderait sa requête. Mais le juge fut plus que clair et précis. Il lui faudrait donner publiquement les raisons de ses actes, alors qu'elle même aurait pu avouer avoir vu les événements lui échapper purement et simplement.

Très bien excellence, veuillez pardonné ma requête je pensais en être en droit
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.

Elle prit un petit instant pour réfléchir à la meilleure formulation possible pour parler de tout cela, sans révéler son appartenance aux ménestrels. Pas devant le spadassin. Sans plus de cérémonie, elle expliqua la situation.

Je venais de commencer mon repas, qu'une serveuse venait de m'apporter, quand trois hommes firent irruption dans l'auberge du Griffon Rugissant et s'attaquèrent violement à deux hommes qui avaient déjà prit place à une table.

La blonde reprit un peu ses esprits, rassemblant ses souvenirs encore frais.

Je n'ai pas vu tout de suite leur décès, d'ailleurs je l'ai appris à l'instant avec le discours de vos gardes. Toujours est-il que pensant pouvoir me mettre entre les victimes et leur assaillant, j'ai sorti mon arme pour les dissuader à attaquer dans l'auberge.

------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.

La rôdeuse débitait les faits tel qu'elle les avaient enchainé elle même durant l'attaque.
Cependant, deux d'entre eux m'attaquèrent ouvertement, chacun à leur tours. Je me suis vu contrainte de défendre ma vie au péril du respect de la loi en vigueur dans votre cité. Mon but fut ensuite de faire en sorte de les retenir assez longtemps pour laisser la garde arriver. Mais mes actes furent malheureux et je me suis vu ôter la vie de l'un d'eux.
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.

En entendant ses propres paroles, la jeune femme se rendit compte à quel point son argumentaire était léger, en regardant le juge, elle était persuadée de se faire condamner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Dim 09 Sep 2012, 21:54

Aurora Heldomb

Tu peux voir le juge Dellavane t'écouter très attentivement, très intéressé par se que tu as à dire. Car en effet, tout cela peut faire la différence entre l'innocence et la culpabilité. Dès que tu termines la parole, il la prend à son tour.



Très bien ma Dame, j'ai bien entendu tout se que vous venez de dire et j'en prends note. Sachez que tout se que vous venez de dire sera utilisé pour ma décision.

Détournant le regard de toi, il se tourne alors vers le spadassin qu'il invite d'un nouveau signe de la main à prendre la parole.

C'est à vous désormais.
------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Le spadassin s'avance à la barre, solidement escorté, se racle la gorge bruyamment tout en faisant un signe de tête au magistrat pénal. Il toussote et parle enfin de sa voix grave et quelque peu éraillée.

Ben moi je suis intervenu parc'que ces hommes attaquaient la mamzelle et venaient d'tuer deux hommes au comptoir. J'ai fait mon devoir en face d'ces trois brigands qui voulaient tuer plus d'personnes encore. Je sais qu'j'aurai pas du en tuer un mais il m'a pas laissé choix, c'était lui ou moi.

------------------------------------------------
Ce spadassin athlétique et musculeux est armé d´une grande épée bâtarde qu´il semble pouvoir manier d´une seule main. Il porte une vieille crevice comme celles utilisées par les troupes de Château Zenthyl qui semble hors d´usage. Ce mercenaire sans foi ni loi travaille actuellement pour le Baron de Bracegauntlet



Je vous remercie. J'appelle maintenant à la barre l'aubergiste du Griffon Rugissant, ainsi que sa serveuse. Commençons par monsieur l'aubergiste.


------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Le tenancier de l'auberge, monsieur Hari Lorebb s'avance à la barre d'un pas hésitant, ne pouvant se retenir de trembler en passant à côté du spadassin. Il tousse et se passe une main dans les cheveux, visiblement très gêné et intimidé d'être dans cet endroit.

Et bien votre excellence ..., hum, je n'ai pas vu hum, se qui c'est passé... du moins le début. Car , hum, j'ai été attiré par les bruits de combat et quand mon comptoir a commencé à prendre feu votre excellence. Avant j'étais en cuisine. Mais, hum hum, j'ai vu cette dame parler avec les trois brigands et sortir son arme, une grande épée avec deux lames. J'avais jamais vu une arme pareille. Elle leur a parlé puis ensuite elle s'est battu quand deux gars en noir se sont approchés d'elle. Et, hum, elle en a tué un quand il a commencé à fuir à l'arrivée de la garde. Voilà votre excellence, c'est tout se que je peux dire, hum.
------------------------------------------------
Hari Lorebb est le nouveau patron du Griffon Rugissant. Toujours souriant et soucieux de satisfaire sa clientèle, il a l’habitude de frotter ses paumes de mains sur son tablier lorsqu’il s’adresse à des clients. Certains le trouvent par trop obséquieux, et l’apprécient d’autant moins qu’il fait montre d’une grande dureté envers ses employés.

Le juge Dellavane écoute très attentivement l'aubergiste et son visage est très explicite. Il ne croit pas un mot de se que dit l'aubergiste et pianote sur son pupitre visiblement de mauvaise humeur.



Monsieur Lorebb, je vous invite à être d'une sincérité et d'une honnêteté sans tâche devant cette cour de justice. Je vous rappelle, car visiblement je le dois, que nous traitons une affaire sérieuse et grave. Si vous ne dites pas la vérité, et bien je me verrai d'agir en circonstance. Me suis je bien fait comprendre monsieur Lorebb ?

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

L'aubergiste fait un signe de tête pour acquiécer et déglutit avec peine. Il ne peut s'empêcher de se tordre les doigts, visiblement très gêné.

Et bien votre excellence, hum, je n'étais pas dans la cuisine, hum, j'étais avec une jeune fille de bonne compagnie à la réserve à ce moment là. Et hum, nous étions un peu occupé.

------------------------------------------------
Hari Lorebb est le nouveau patron du Griffon Rugissant. Toujours souriant et soucieux de satisfaire sa clientèle, il a l’habitude de frotter ses paumes de mains sur son tablier lorsqu’il s’adresse à des clients. Certains le trouvent par trop obséquieux, et l’apprécient d’autant moins qu’il fait montre d’une grande dureté envers ses employés.

Baissant aussitôt la tête pour regarder ses pieds comme un enfant prit en faute, il attend que le juge Dellavane le congédie d'un geste, se que ce dernier fait rapidement. Il fait ensuite signe à la serveuse de prendre place à la barre.



Bien mademoiselle, c'est à vous. Et n'oubliez pas que la justice de Tyr fait toujours son office alors parlez franchement et sans détours. Et surtout n'essayez pas de me mentir.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

La jeune serveuse qui t'a apporté ton repas s'avance à la barre, également intimidée, les mains légèrement tremblante mais semblant bien décidée à ne pas se laisser aller.

Votre excellence, j'étais en salle à servir la dame que voilà, elle se retourne et te montre, lorsque sont arrivés trois hommes encapuchonnés et complètement vêtus de noir. Celui qui semblait être le chef, et qui a disparu mystérieusement lorsque la garde est arrivée, à sortit un grand objet de sous sa cape et a visé deux hommes installés au comptoir et qui venaient de commander. Ils ne faisaient rien de mal ces deux bougres, ils ne faisaient que discuter à voix basse. Puis tout à cas, cet homme en noir qui sort son objet, et qui les tue d'un seul coup, comme ça, sans dire un mot de plus, sans expliquer pourquoi. C'est alors que la dame et le guerrier sont intervenus parce que les deux hommes qui entouraient le chef avaient reçu l'ordre de les tuer. Mais tout c'est passé si vite. Je ne sais pas pourquoi ils ont tué les deux hommes au comptoir ni même qui ils étaient. Par contre, je me souviens bien qu'avant de disparaitre, le chef a parlé d'un soleil noir ou quelque chose comme ça. J'ai pas compris se qu'il voulait dire vu qu'un soleil ne peut pas être noir mais après je sais pas, l'homme avait l'air complètement fou donc peux pas dire.

------------------------------------------------
Ermeline est la fille-mère de deux jumeaux de deux ans. Engrossée et abandonnée par un aventurier de passage, elle élève de son mieux ses deux enfants. Elle vit dans les bas quartiers ou elle loue une chambre à la semaine. Elle travaille comme serveuse au Griffon Rugissant et se prostitue parfois lorsque les fins de semaines difficiles l’y contraigne.

A la fin du récit de la serveuse tu peux voir, et oui, le juge Dellavane pâlir et être troublé, tout comme les gardes qui vous escortent et certaines personnes présentent dans la salle. Le juge prend d'ailleurs une bonne minute à murmurer quelque chose à l'oreille d'un clerc installé non loin derrière lui.



Mademoiselle, êtes vous bien certaine des termes utilisés ?

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Tu peux noter dans le ton de sa voix que le juge Dellavane veut vraiment des certitudes.

Oui votre excellence, d'ailleurs je n'ai pas compris vu que le soleil n'est jamais noir.

------------------------------------------------
Ermeline est la fille-mère de deux jumeaux de deux ans. Engrossée et abandonnée par un aventurier de passage, elle élève de son mieux ses deux enfants. Elle vit dans les bas quartiers ou elle loue une chambre à la semaine. Elle travaille comme serveuse au Griffon Rugissant et se prostitue parfois lorsque les fins de semaines difficiles l’y contraigne.



Très bien mademoiselle, je vous remercie. Je vais maintenant procéder aux délibérations avec les clercs puis je viendrai rendre mon verdict.

------------------------------------------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Le juge descend alors de son pupitre et se dirige vers une porte quelques mètres derrière lui, qu'il passe avec cinq hommes en robe bleues, portant tous un marteau ouvragé en pendentif autour du cou.


Dernière édition par Elnino le Mer 12 Sep 2012, 15:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAurora Heldomb
Chasseur de bulettes

Feuille de personnage
Points de vie:
58/58  (58/58)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 10 Sep 2012, 08:38

Après son discours, la rôdeuse faisait profil bas et analysa les autres témoignages tout en réfléchissant aux informations qu’elle avait acquises en cette soirée. Il lui restait toujours la carte des Ménestrels, mais elle s’en servirait qu’à l’issus de la délibération, ne cherchant pas à se dérober à ses actes mais pour adoucir sa peine. Les autres témoins se succédèrent dans le calme et chacun leur tour émirent leur propre récits. Le spadassin se donna le rôle de chevalier servant sauvant la demoiselle en détresse, mais dans l’ensemble Aurora fut contente de le voir aller dans son sens. Hum pas étonnant vu sa position, il a intérêt à faire attention. Est-ce de notoriété publique qu’il est là pour un contrat ?

Le témoignage du responsable de l’auberge, fit sourire la jeune femme. Et bien étais-je la seule à ne pas prendre du bon temps dans cet établissement… En revanche le témoignage de la serveuse était d’une précision chirurgicale. Au point même qu’il redonna un peu d’espoir à la rôdeuse. Hum parler du « Soleil Noir » semble perturber le juge, j’en apprendrais peut être plus là dessus. La jeune serveuse était certes intimidée, mais elle venait de faire un complément d’information très important pour la suite des événements.

Le départ du juge suivi des autres magistrats, accompagna le soupir d’Aurora. Tous gardèrent le silence. Hé bien pour une première journée en ville, je suis servie. Espérons que je ne visiterais pas les ergastules. La rôdeuse resta debout impassible attendant le retour de la cours sans nervosité apparente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Lun 10 Sep 2012, 14:05

L'attente et longue et les délibérations s'éternisent durant un certain temps. Tu peux entendre les gens murmurer autour de toi, les voir vous observer le spadassin et toi et surtout faire des pronostics sur le verdict. Tu peux en entendre certains faire d'ailleurs des paris et mêmes espérer la mort pour le spadassin et toi; D'autres parlent de peine de prisons relativement longues. Bref, en gros, toutes les suppositions possibles y passent et personne ne semble à la fois du même avis que son voisin et réellement au courant du type de peine pour se qui vous est reproché.

A côté de toi, le spadassin lui ne semble pas du tout paniqué, certainement l'alcool aidant. Il regarde dans le vide et se retourne de temps à autre pour dévorer des yeux la jeune et belle serveuse du Griffon Rugissant qui semble mal à l'aise quand elle s'en rend compte. Lui ne semble pas remarquer, ni écouter se qui se dit autour de vous, il attend tout simplement. D'ailleurs, il finit par montrer son impatience en tapant du pied.

Une heure est presque morte lorsque le juge Dellavane et ses assesseurs reviennent dans la salle d'audience et reprennent leurs places respectives. Le juge Dellavane semble particulièrement concentré sur l'affaire. A son arrivée, les murmures de l'assemblée augmente et le magistrat se voit contraint de donner plusieurs coups de son petit marteau sur le socle de bois fait pour afin de demander le silence.



Alors, après délibérations, et à la vue des faits exposés et rapportés ici, à la vue de la gravité des actes commis par les personnes jugées, la cour composée de moi-même et de mes quatre assesseurs a décidé que la peine serait le versement d'une amende compensatoire de mille lions d'or chacun. Si le paiement de l'amende se révèle impossible à payer, une peine de prison de deux ans sera à effectuer. Pour cette peine ont été retenus les faits et surtout les circonstances exceptionnelles du moment.

Je juge Dellavane reprend tranquillement son souffle avant de frapper une nouvelle fois son marteau de bois sur son socle et de reprendre la parole.


Que la justice du Roi soit appliquée. La séance est levée. Elle a été présidée et menée avec la bienveillance et l'équité de Tyr.


-------------------------------- ----------------
Le juge Dellavane est une figure importante de Marsembre. Proche de l' ancien Seigneur Idool, il a su sauver sa place et dépit des rumeurs qui le disaient en disgrâce auprès de la régente. Sans doute les puissants appuis dont il bénéficie dans la noblesse ne sont ils pas étranger à son maintient au poste de premier magistrat de Marsembre.

Les gens présents dans la salle commencent à se lever et à partir, partageant avec leurs voisins leurs impressions. Un des assesseur s'approche du spadassin et toi avec un coffre de bois avec verrou magique et l'ouvre devant vous pour que vous déposiez l'amende exigée. Derrière vous, les dragons pourpres attendent de voir si vous payez ou s'ils vous emmènent à la prison de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAurora Heldomb
Chasseur de bulettes

Feuille de personnage
Points de vie:
58/58  (58/58)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mar 11 Sep 2012, 22:16

Restant le plus impassible possible, Aurora écoutait les murmures autour d'elle. Tout ce public qui la regardait et la condamnait, c'était juste inapproprié pour sa condition si discrète d'habitude. Seuls ses doigts, qu'elle entortillaient, révélaient son anxiété. Ce même réflexe l'empêchait de répondre aux gens qui parlaient dans son dos. Jetant un œil sur le spadassin, la blonde était scandalisée par son attitude et gênée pour la serveuse, même si elle devait en avoir l'habitude chaque jours.

Durant l'heure des délibérations, la rôdeuse faisait le point sur ses priorités si elle avait la chance de sortir d'ici libre. Bien il va me falloir rejoindre d'urgence l'Assiette Gourmande, j'ai aucune idée de l'endroit où ça se trouve, mais peut être que la serveuse du Griffon Rugissant le sait elle. Observant gentiment la dite serveuse, elle lui fit un sourire et un signe pour lui dire qu'elle devait lui parler. Ensuite j'aviserais en fonction de ce que j'apprendrais là-bas. Pas le temps d'aller plus loin dans ses idées, le juge revenant dans la salle pour faire entendre le verdict.

Les mots tombèrent exposant ainsi la peine. Déglutissant, Aurora aurait pu avoir le sourire car elle savait qu'elle avait de quoi payer. Mais elle avait le triomphe modeste, d'autant que tout cela lui resterait sur le dos, plus question de remettre les pieds dans cette auberge. Bon grès malgré, la rôdeuse déposa une tanzanite, deux émeraudes et le reste de la somme en monnaie dans le coffret qu'on lui désigna et regarda si le spadassin pourrait lui aussi payer son dû. Aurora attendit de récupérer son arme, puis se dirigea vers la serveuse lorsque les formalités de sortie furent effectuées.

Dites mademoiselle, pourriez-vous m'indiquer "l'Assiette Gourmande", s'il vous plait? A partir de la sortie du tribunal, si vous le savez, bien évidement.

Aurora était calme, et visiblement soulagée de s'en sortir à si bon compte.
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mer 12 Sep 2012, 16:14

Aurora Heldomb

Le clerc de Tyr qui tient le coffret, réceptionnant ainsi les amendes s'assure que vous ayez bien mis la somme totale de l'amende. Quand il te voit sortir des gemmes en paiement, il hausse un sourcil, fait signe à un de ses collègue qui s'approche, prend les gemmes dans les mains et passe une bonne minute ou deux à les observer. Il lance même un ou deux sorts avant de les reposer dans le coffre, les accompagnant d'un signe de tête affirmatif à son collègue afin de certifier qu'elles font bien la somme demandée, ajoutées aux pièces de platines que tu as versé. Pendant ce temps, le spadassin sort également une sacoche de trésorerie qu'il ouvre et il commence à sortir les pièces de platine en nombre. Tu peux constater qu'il a du mal à compter car plusieurs fois il reprend depuis le début pour ne pas se tromper. A la fin, le clerc, embarrassé en voyant ça et surtout exaspéré, dépose le coffre prêt de lui et se met à compter à voix haute afin que le guerrier à l'épée bâtarde ne puisse l'accuser de le voler. Une fois la somme récupérée, il la met dans le coffret et repart avec.

Aussitôt, tu entends du mouvement derrière toi. Les dragons pourpres s'éloignent et celui qui tient vos armes les dépose sur une table prêt de lui, vous laissant le loisir de les récupérer.

Vous êtes libre. Vous pouvez désormais récupérer votre armement et reprendre votre route. Mais faite attention, ne refaites pas de bêtises dans la cité. Nous ne serons pas aussi cléments là prochaine fois.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade. Les Lames, simples caporaux et militaires du rang forment l´immense majorité des Dragons Pourpres.

Les soldats repartent pour reprendre leur patrouille. Tu vois que plusieurs se retournent vers toi pour te lorgner, l'un d'eux te faisant même un clin d'oeil. Puis ils disparaissent. Tu es pressée plus ou moins rapidement par d'autres soldats de quitter la salle d'audience car tu peux voir une femme visiblement battue être poussée par un dragon pourpre. Tout en elle indique c'est une prostituée. Tu peux voir qu'elle a été rouée de coups il y a peu, mais également qu'elle a du sang sur les mains et les avants bras. Cependant tu ne peux pas en voir ou savoir plus car on te met dehors et les portes de la salle d'audience se referment.

C'est alors que la serveuse à laquelle tu as demandé des informations vient te voir, te posant une main sur le bras, et se décide à te répondre.

Oui je sais où ça se trouve, je ne vis pas vraiment loin. Alors, à la sortie deu tribunal, vous prenez directement à gauche jusqu'au prochain pont. Là, vous devrez prendre le Chemin de Fendrol jusqu'au bout puis ensuite prendre sur votre droite la Rue Torve. Ca vous amène tout droit sur l'îlot de la Tortue, là où se trouve l'Assiette Gourmande.

Elle regarde son patron impatient puis se retourne vers toi.

Désolée je dois retourner travailler. Bonne journée, et bonne chance à vous.

------------------------------------------------
Ermeline est la fille-mère de deux jumeaux de deux ans. Engrossée et abandonnée par un aventurier de passage, elle élève de son mieux ses deux enfants. Elle vit dans les bas quartiers ou elle loue une chambre à la semaine. Elle travaille comme serveuse au Griffon Rugissant et se prostitue parfois lorsque les fins de semaines difficiles l’y contraigne.

Elle repart aussitôt, suivant son patron et quitte le tribunal. Le spadassin fait de même, sans t'accorder un seul regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarAurora Heldomb
Chasseur de bulettes

Feuille de personnage
Points de vie:
58/58  (58/58)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mer 12 Sep 2012, 20:51

Patiente comme à son habitude, Aurora laissa les membres du tribunal faire toutes les vérifications nécessaire à sa sortie. Elle eut un petit sourire lors de la vérification de la valeur marchande de ses gemmes, mais étant sur d'elle, la rôdeuse patienta encore. Malgré son aisance financière, la jeune dame jeta un œil au fond de sa bourse, s'assurant du reste de on pécule. Il est vrai qu'en perdre autant d'un coup n'était pas dans ses habitudes, aussi il lui faudrait au plus vite compléter cette mésaventure. Le pire peut être, c'est que là où elle devait composer avec sa monnaie et ses pierres, le spadassin , lui, pouvait sans complexe sortir une à une les pièces servant à régler tout ça. hum le crime à toujours mieux payer que l'honnêteté, tu devrais demander réparation à Marwyn, pour t'avoir mit sur le chemin qui paye le moins...

Repenser à l'elfe la fit relativiser. Oui son geste avait coûté la mort d'une personne qu'elle soit mauvaise n'en faisait pas une grande différence. Pour autant il valait mieux s'occuper des vivants. Et il lui faudrait éclaircir l'histoire des deux hommes et de la tenancière de l'Assiette Gourmande. Aurora observa les regards lubriques des soldats, et tout comme à son arrivée avec le petit garde à l'entrée, elle leur répondirent d'un clin d'oeil. Puis lorsqu'ils furent parti, elle reprit son arme qu'elle accrocha de nouveau dans son dos.

Et alors qu'elle était en pleine réflexion, la petite serveuse brava les regards inquisiteurs de son patron, pour venir et répondre à la question de la rôdeuse. Ecoutant attentivement chaque paroles, Aurora les mémorisa car cela lui sera utile pour continuer sa route dans cette ville. Sans plus de cérémonie, ni même poser une question de plus, la rôdeuse laissa repartir sa guide de fortune. D'autant plus qu'on la pressait de sortir. Mais même dans la précipitation, le jeune femme ne pu ressentir un élan de sympathie pour la pauvre femme qu'elle croisa dans le couloire. Quelque fut sa condition, les entrailles de la rôdeuses se révulsaient à l'idée d'être battue de la sorte.

A la sortie du bâtiment, Aurora siffla Shana, lui flatta le flanc.

Bon ma puce, pas le temps de s'en remettre, il faut qu'on aille à cette taverne sur le champs.
------------------------------------------------
Aurora est une jeune femme aux cheveux courts et blond. De taille moyenne, elle est très athlétique bien qu'elle cherche souvent à le cacher. Ses yeux bleu sont emprunt de douceur mêlée d'un peu de malice. Ses formes sont généreuses et elle n'hésite pas à les mettre en valeur lorsqu'elle souhaite plaire.

Elle lui donna l'os qu'elle avait prit pour elle, puis regarda autour d'elle cherchant la bonne direction Alors alors à gauche jusqu'à un pont, hé bien commençons par là. De même que le spadassin l'avait fait avec elle, Aurora ne prêta aucunes attention à cette brute, jugeant qu'elle avait plus urgent. Regardant sa chienne elle ajouta. Aller hop ma puce on y va d'un air enjoué, préférant chasser les sombres événements de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElnino
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Jeu 13 Sep 2012, 10:37

Aurora Heldomb.

Tu marches dans la direction donnée par Ermeline, suivit par ta chienne qui ne semble pas avoir saisi exactement tout se qu'il s'était passé exactement. Elle t'a tranquillement attendu dehors le temps que l'affaire soit jugée et que tu payes. Tu marches pendant dix bonnes minutes avant d'arriver prêt d'un pont reliant l'îlot où est construit le quartier de la tour avec l'îlot du quartier suivant. Le pont fait entre cinq et dix mètres, et tu peux voir des dragons pourpres rester à proximité du pont, sur l'îlot où tu te trouves encore et font attention à toutes les personnes qui passent. Au pied du pont, tu vois une pancarte directionnelle indiquant qu'en prenant ce pont tu vas bien prendre le Chemin de Fendrol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGaluldor
Chasseur de gobelins

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Sam 31 Aoû 2013, 07:07

Galuldor n'avait guère (et c'est un euphémisme) apprécié le traitement.
Cette idiote de mage c'était de plus permise de déblatérer sur son compte !

Il se promettait qu'un de ces jours il la réduirait au silence. Il n'avait pas encore choisi de quelle manière, mais puisqu'elle avait prétendu qu'il était un imposteur, il avait bien envie de lui faire comprendre via une flèche dopée dans la gorge que l'on n'insultait pas impunément un elfe de sa condition !

Il avait malgré sa fureur suivi le conseille du capitaine. Aidé en cela par l'étourdissement suite à son intervention.

Il avait profité du trajet pour se mettre en méditation de manière à récupérer au maximum.

Quand suite à la fouille on lui avait ôté ses bagues il s'était retenu d'extrême limite de tuer la personne qui lui avait pris sa chevalière. Mais sa rage contenue avait complètement gommé les effets secondaires consécutifs au retrait de subsistance.

Au moins les paroles de ce mage éphémère semblaient avoir induit en erreur les gardes qui ne semblaient pas avoir tenu compte de ses capacités arcanique.

Quand il s'était retrouvé dans une cellule, il avait décidé d'attendre un peu pour voir ce qui allait survenir. Si le temps devenait trop long il se servirait de ses pouvoir pour récupérer son équipement et la ce serait la mort pour toute personne qui tenterait de lui barré la route.

En attendant la suite, il avait décidé de se replonger dans son repos réparateur. Il savait que tout bruit le ferait instantanément revenir à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Jeu 12 Sep 2013, 16:23

GALULDOR LOMITHRANG

Voila à peine quelques minutes que tu broie du noir plongé dans le sommeil elfique, les évènements récents sont trouble dans ton esprit. La réaction de la mage de guerre ne correspond en rien à ce que tu a connue par le passé et la soudaineté de son changement de comportement est étrange.

Un grincement sourd venant d'une porte non loin te sort de ta torpeur et des bruits de pas léger et assez lent approche de ta cellule.

C'est un humain, d'un age avancé, il te regarde l'air sévère sans pour autan que tu n'arrive à savoir s'il est la pour te juger ou quoi que ce soit d'autre. Sans vraiment attendre que tu t'adresse à lui il t'observe et fini par d'adresser à toi.

Galuldor Lomithrang, votre identité m'a été confirmé par Kandice Johns. Je ne pense pas qu'elle ce soit trompé sur votre identité n'est ce pas.

Plus une affirmation qu'une réelle question, l'étrange humain tout en parlant lentement d'un ton sec esquisses quelques gestes de la main qui déverrouille la porte de ta cellule. Cette dernière s'entre ouvre de quelques centimètres avec un léger cliquetis.

Votre voyage c'est terminé de façon mouvementé mais cela était nécessaire pour l'accomplissement de la mission qui vous amène ici. La magicienne Johns à fait ce qu'il fallait pour que vous arriviez en ville sans que vos capacités magique ne soit enregistrées et sans que vous ne passiez pour un ami du Cormyr. J'espère que vous le comprenez

En continuant à parler l'homme qui ne c'est toujours pas présenté ce dirige vers l'escalier de la tour et semble attendre que tu le suive.

Dépêchez vous, vous regretterez chaque instant perdue lorsque vous saurez dans quel situation nous nous trouvons.
------------------------------------------------
Le Commandeur des Mages de Guerre Noryth Sansassador est la seconde plus haute autorité militaire de Marsembre. Son rang de 3eme Vizir est théoriquement supérieur à celui du Maitre de Bataille Felis Strongarm. Dans les fait, les deux corps d'armée soient tellement différents que cette supériorité reste très relative. Noryth est un homme à la mine sévère, voire sinistre, qui parle peu et ne laisse rien transparaître de ses émotions. Il est difficile de lui donner un âge, mais il semble plus jeune que ce qu'on pourrait penser.

Cet homme semble très bien savoir qui tu es et il semble aussi penser que tu sais qui il est. Quoi qu'il en soit il te précède à travers des escaliers et des couloirs jusqu'à une porte en bois de bonne facture qu'il déverrouille à nouveau grâce a quelques gestes discret.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGaluldor
Chasseur de gobelins

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Sam 14 Sep 2013, 07:36

Galuldor était instantanément sorti de sa transe aux bruits de la porte. Mais il ne fit aucun mouvement afin de voir ce qui arrivait et aviser de sa réaction.

Quand il constate qu'un humain âgé était entré et l'observait, il décida de lui rendre la pareille et de se tourné franchement vers lui.

Il fut tout de même surpris quand ce dernier lui adressa la parole et lui dit que Kandice John n'était pas le traitre qu'il avait pensé. Elle avait magistralement joué son rôle !

Il s'en voulait de l'avoir aussi mal jugée et d'avoir eu l'envie de lui supprimer définitivement la faculté du langage.

Quoi qu'à l'occasion, il lui faudrait tout de même lui donner une leçon pour avoir trop bien joué ce rôle. Son orgueil voulait qu'il puisse un jour lui rendre la pareille.

Enfin, il n'était pas pressé.

Il apprécia la technique gestuelle de son interlocuteur pour exercer son art.

Une technique tout en finesse qui sublimait l'art arcanique et non la méthode des charlatans de bas niveau qui ridiculisait le savoir offert par son peuple.

Les explications données sur la nécessité de cacher ses capacités et surtout pour ne pas dévoiler son appartenance aux amis du Cormyr lui fit comprendre que la situation était encore pire qu'il se l'imaginait

Il se hâta d'emboiter le pas de l'arcaniste. Arrivé devant la porte il lui dit :

J'admire votre manière d'exercer l'art des arcanes et je comprends bien l'urgence de la situation.

Je comprends également le rôle de la mage Johns. Mais j'aimerais éclaircir celui du capitaine, fait-il bien partie de la confrérie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Mer 02 Oct 2013, 16:26

GALULDOR LOMITHRANG

Le Commandeur Sansassador te fait entrer dans un bureau qui ne semble pas être le sien, en tous cas qui ne lui ressemble pas réellement. La décoration est martial, des épées croisées ainsi qu'un bouclier orne les murs et la pièce n'est éclairé que par une simple meurtrière et quelques bougies, il n'y a que peux de livre et rien qui semble lié à la magie. Pourtant il s'assoie derrière comme s'il était chez lui.

Sans dire un mot le mage prend un morceau de papier devant lui et le brûle à la flamme d'une des bougies. Et puis finalement il se décide à parler à nouveau. Difficile de savoir s'il a compris ce que tu lui à dit en elfique car il n'y fait aucune allusion.

Le Chevalier d'Argevrai est effectivement un agent de la couronne du Cormyr, comme pratiquement tous les officiers. Il n'avait pas particulièrement d'information sur vous, mais lui et la magicienne Johns se connaissent bien et quoi qu'il ait fait c'est très certainement exprès. Pour une brute il a cependant un brin de cerveau, mais il n'est pas encore capitaine, tout juste un petit lieutenant aux dents longues.

Ne vous laissez pas faire dorénavant


Après ces informations tu sent une vive tension dans la voix de ton interlocuteur mais il poursuit avant que tu n'es pu poser de questions.

Je vous ai fait venir car nous avons une urgence. L'agent Espèrunisos a disparut en mission a Marsembre il y a trois jours. Il enquêtait sur des fuites au sein même de la garde de la ville. Les dernières nouvelles que nous avons eu de lui indiquait qu'il avait découvert quelque chose mais qu'il manquait de preuve.

Je ne voulais pas que vous ayez de bon rapport avec la garde ou que vos capacités magique soit connue afin que vous puissiez avoir le plus possible de carte à jouer. Je n'ai que peux d'information sur l'enquête d'Espèrunisos ou ses avancés mais il était expérimenté et ceux qui l'ont eu sont forcément très dangereux.

La base de son enquête était sur les docks c'est la que vous devriez sans doute vous rendre en premier


------------------------------------------------
Le Commandeur des Mages de Guerre Noryth Sansassador est la seconde plus haute autorité militaire de Marsembre. Son rang de 3eme Vizir est théoriquement supérieur à celui du Maitre de Bataille Felis Strongarm. Dans les fait, les deux corps d'armée soient tellement différents que cette supériorité reste très relative. Noryth est un homme à la mine sévère, voire sinistre, qui parle peu et ne laisse rien transparaître de ses émotions. Il est difficile de lui donner un âge, mais il semble plus jeune que ce qu'on pourrait penser.

Le magicien t'observe attentivement, guettant ta réaction, prêt à répondre à tes questions.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGaluldor
Chasseur de gobelins

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: La Tour du Roi   Ven 04 Oct 2013, 09:08

Galuldor avait très attentivement écouté les explications de Noryth. Il comprenait mieux la situation et elle n'était vraiment pas favorable, ce pays était vraiment dans une mauvaise passe.
Il négligea la remarque sur son erreur de grade.

Dé que le mage eu terminé il l'observa une seconde avant de prendre la parole.

Je comprends bien la situation et les mesures qu'elle impose.
Par chance je pense avoir une source d'information sur la garde du côté des docks.
Mais pour débuter cette mission que j'accepte bien évidemment, j'aurais besoin de mon équipement.
Sinon, je risque d'être incapable de faire quelques choses de valable pendant une bonne dizaine de jours.
Maintenant, avec l'attitude de Kandice, je pense pouvoir jouer de manière crédible une personne qui a des griefs vis-à-vis des mages de ce royaume et contre elle en particulier.

Après une micro pause il reprit:
D'ailleurs, vous feriez bien de mettre cette mage à l'abri, je pourrais assez facilement faire croire que je me suis vengé d'elle, il me suffirait d'une flèche et un stock de combustible.


Après un nouvel instant de réflexion il ajouta :
oui, c'est la solution il faut que de manière officieuse je la liquide, du moins que l'on croit qu'elle est morte ou gravement blessée.
Il fixa de nouveau le mage et termina :
Mais le plus urgent, c'est mon équipement et ma bourse sans cela la suite est compromise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Tour du Roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Tour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La Tour du Savoir
» Tour du monde virtuel
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» tour carrée et tour ronde...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Aventures citadines :: Le quartier de la tour-