Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 La rue Chancever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: La rue Chancever   Mer 09 Fév 2011, 13:50

La rue Chancever commence dans un carrefour avec la rue Calathante, dans le quartier marchand. Elle tourne vers le nord est, longeant le rempart et passe devant la demeure de Filfaeril Stormbillow. La rue tourne alors de nouveau, vers le sud est, croise la rue Calathante et entre dans la vieille ville, longeant le mur d'enceinte sud des tours Haelithtorn, le domaine privé de Dame Joysil Ambrur. Après avoir croisé la rue Gelguld, la rue aborde l'ile du vieil Arn et se poursuit sur l'ilot Spaer ou elle se termine devant l'auberge de "La Chope de trop".

Une patrouille de dragons pourpres s’avance vers vous. Leur commandant vous lance un regard neutre, s’attardant un instant sur vos armes avant de vous saluer au passage.

Honneur et loyauté,
je vous souhaite une bonne journée.


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Sam 08 Sep 2012, 13:53

Spoiler:
 

Talian avance en même temps que Hubertus, restant tout de même vigilant sur tout se qui les entoure. C'est la première fois qu'il est garde du corps mais il prend son rôle à coeur. Il ne veut rien laisser au hasard et ignorant tout de la géopolitique locale et surtout des relations entre les différents nobles, il préfère faire attention. Sachant très bien que de nombreuses familles nobles peuvent avoir développées dans leur histoire différentes inimitiés, il préfère être méfiant et prudent, sachant que tout peut arriver, certaines familles nobles se pensant au-dessus des lois.

Cependant, la prise de parole du chevalier et surtout les réponses aux questions mentales du champion occultistes intéressent grandement Talian qui écoute sons vis à vis avec intérêt et surtout avec plaisir, constatant que le chevalier est un homme intéressant qui de plus semble partager sa foi en Oghma.

S'il n'y avait aucun danger dans cette entreprise, j'imagine que vous ne chercheriez pas à être accompagné d'un garde du corps. Je me trompe ? demande t-il d'un air rieur.

Ces hommes lézards dont vous parlez, pensez vous qu'ils ressemblent à ceux que l'on peut côtoyer actuellement dans divers grands marécages ou alors étaient ils plus évolués et plus civilisés que leurs descendants ? Puisque vous pensez qu'ils pourraient avoir crée quelque chose dans la région. Et surtout, s'ils étaient évolués, qu'est se qui a détruit leur civilisation. En espérant, si c'est le cas, que ce n'est plus dans le marais.
------------------------------------------------
Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.

Talian réfléchissait tout haut sur la fin de son monologue, n'attendant pas de réelles réponses de la part du Chevalier Hubertus. Il reste continuellement à un pas derrière le noble, prêt à incanter et intervenir.


Dernière édition par Talian Tauvenal le Jeu 13 Sep 2012, 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mar 11 Sep 2012, 15:45

TALIAN TAUVENAL

Ton attention est continuellement attiré par quelques chose. La ville est encore assez vivante bien que les gens semble rapidement rentrer chez eux. Rien que durant les quelques minutes de marche tu t'es rendu compte que les passants se faisaient moins nombreux. Les bruits de la ville n'en sont pas moins présent, quelques chats, quelques disputes ménagère. Il est impressionnant de voir le nombre de détails que l'on ne remarque pas en temps normal et qui saute aux yeux lorsque l'on se donne la peine d'observer. Pourtant aucun danger ne semble rôder pour le moment et cette première expérience de garde du corps se passe sans encombre.

Après un bref instant de silence Hubertus te répond avec une ferveur plus si surprenante que cela.

Il y a des dangers, c'est certains. De plusieurs nature probablement mais vous me semblez tailler pour cela.

Quand aux hommes lézards d'après mes recherches ils étaient probablement d'un niveau d'évolution culturel plus proche du notre que les bien pensant de Suzail ne voudraient bien l'admettre, sans doute avaient il un langage complet et peut être une écriture. D'un point de vue évolution je dirais qu'il ne devaient pas être loin des tributs Urthgart du nord de Faérune. Mais le manque de lien extérieur a sans doute nuis à leur évolution d'un point de vue strictement matériel . Je m'attend a une absence de monnaie par exemple, ils devaient employer le troc très certainement. De même il n'y aura probablement aucun bâtiment ni aucun vestige d'architecture. J'espère que nous trouveront de la poterie, des couverts, quelques outils en pierre ou peut être en métal.
C'est difficile d'évaluer ce qu'ils pouvaient être. La moindre preuve de leur existence serait déjà une grande découverte, alors pouvoir confirmer certaines autres théorie je préfère ne même pas y penser.

------------------------------------------------
Le Chevalier Hubertus de Ravensgar est le fils ainé du Comte de Ravensgar, issu d'un premier mariage. C'est un quinquagénaire bedonnant dont les préoccupations sont à des lieux de celles qui animent généralement la noblesse. Bien que l'héritier du titre, il se désintéresse totalement de la politique pour s'adonner à sa passion: l'étude d'une civilisation disparue d'hommes lézards qui aurait autrefois peuplée le marais Marsembre.

Vous marchez à bonne allure si bien que les bâtiments de la rue Chancever défile de chaque côté, l'heure tourne et le chevalier de Ravsensgar presse le pas un peu plus à chaque minutes.

Nous ne sommes plus très loin et dans les temps il me semble.
C'est juste après ce gros bâtiments, l'échoppe de magie fait l'angle avec la rue Calacanthe.

------------------------------------------------
Le Chevalier Hubertus de Ravensgar est le fils ainé du Comte de Ravensgar, issu d'un premier mariage. C'est un quinquagénaire bedonnant dont les préoccupations sont à des lieux de celles qui animent généralement la noblesse. Bien que l'héritier du titre, il se désintéresse totalement de la politique pour s'adonner à sa passion: l'étude d'une civilisation disparue d'hommes lézards qui aurait autrefois peuplée le marais Marsembre.

Alors que ton employeur tourne vivement juste avant la prochaine rue vous voila devant la boutique en question et sans attendre un instant le chevalier pousse la porte avec un léger ouf de soulagement en voyant qu'elle est ouverte


Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Lun 29 Oct 2012, 22:51

En provenance de Stormhold

Talian marche et lorsqu'il entend cette voix ne peut s'empêcher de se retourner vers la tenancière de la boutique magique pour s'assurer que c'est bien elle qui lui a parlé. Il en doute et retourne cette phrase dans sa tête, tâchant de deviner se qu'elle a pu dire par là et se dont elle parlait. Même s'il a bien une idée sur la question, il ne peut se permettre de douter. Tant de temps a passé depuis, deux ans déjà, et il est bien placé pour savoir que beaucoup de choses peuvent changer en deux ans. Lui même a quitté précipitamment le Chondath pour devenir corsaire au service d'un pays qu'il ne connaissait que de nom. Comme quoi. Et voilà qu'il est maintenant dans ce dit pays et qu'il sert de garde du corps à un noble obnubilé par quelque chose de fantasque que seuls les fous pourraient croire. Et auquel il croit aussi. Voilà comme les choses peuvent changer.

Le soir commence à tomber et la lumière devient faible. Talian comprend aussitôt que son travail en sera plus difficile. Il demande alors au chevalier de s'arrêter et sort rapidement sa torche éternelle de son sac à dos qu'il découvre. Ainsi, il bénéficie d'une source de lumière qui ne peut s'éteindre et garde une main libre pour se battre. Certes son arme de prédilection nécessite d'être tenue à deux mains, mais le champion occultiste sait qu'il a d'autres armes pour se battre, et des armes bien plus dévastatrices.

Talian, armé de sa torche éternelle ouvre d'ailleurs le chemin, faisant bouclier de son corps et gardant un oeil sur tout. La nuit voit généralement de biens tristes personnes sortir pour de biens sombres desseins. Aussi Talian fait également attention à se que son noeud de paix puisse être facilement retiré et ne soit guère plus une entrave pour son épée à deux mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mar 04 Déc 2012, 11:29

TALIAN TAUVENAL

Ta torche sortit de son sac, sa lumière permanente augmente sensiblement l'éclairage de la rue et le Chevalier de Ravensgard en lâche un petit soupire de soulagement bien satisfait. Pour un homme qui n'avait jamais servit de garde du corps tu semble bien mener ta barque.

Tu précède ton employeur tous tes sens en éveille et c'est ton ouïe la première qui t'alerte d'un danger potentiel. Alors que vous croisez une petite ruelle sombre que ta torche ne pas peut éclairer jusqu'au bout tu entend clairement le bruit caractéristique d'une lame sortant de son fourreau et une bref instant après tu vois deux silhouettes encapuchonné armée d'épée courte s'approcher de vous.

Vous devez pas pouvoir courir avec cette grosse boite.

Tant mieux ça évitera de nous fatiguer.

------------------------------------------------
Ces hommes d'armes sont de solides hommes du peuple qui bénéficie d'un entrainement au combat. Ils sont employés comme mercenaire pour les bonnes comme les mauvaises causes. Ces hommes sont de moins bon combattants que les guerriers mais il savent manier leurs armes et sont efficace pour garantir la réussite de leur mission..

Le plus avancé des deux hommes te lance alors en levant son arme.

Tu devrais t'en aller, tu aura qu'a dire qu'on t'a assommer.

Tu devrais pas crever pour protéger au pleurnichard de nobliau.

------------------------------------------------
Ces hommes d'armes sont de solides hommes du peuple qui bénéficie d'un entrainement au combat. Ils sont employés comme mercenaire pour les bonnes comme les mauvaises causes. Ces hommes sont de moins bon combattants que les guerriers mais il savent manier leurs armes et sont efficace pour garantir la réussite de leur mission..

Le chevalier te jette un regard mi-apeuré mi-interrogatif, sa confiance en toi vacille sans doute un peu désormais que le combat semble inévitable. La rue Chancever est vide et vous n'avez pas croisé de garde depuis votre sortit du magasin quelques minutes plus tôt.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mar 04 Déc 2012, 20:05

TALIAN TAUVENAL

Le champion occultiste tient tranquillement sa torche éternelle et peut ressentir le soulagement de Hubertus lorsque la lumière éternelle se voit enfin. Talian ne peut retenir un petit sourire en voyant que son employeur qui tient tant à partir dans le marais de Marsembre à la recherche d'une quelconque civilisation perdue ne fait pas le malin alors qu'il est juste dans le noir en ville. Talian attend donc de voir se que cela donnera en pleine nature, sauvage et incontrôlable. Cependant, Talian n'a pas trop le temps de penser au côté humoristique de la situation car un bruit attire son attention et le pousse à recouvrer une vigilance totale et singulière. En effet, ce bruit peut signifier n'importe quoi et son premier rôle n'est rien de moi que la protection physique du chevalier Hubertus. Et rapidement il constate que la source de bruit est une source agressive. Il écoute attentivement les deux agresseurs, les éclairant de sa torche afin de ne rien rater de leurs moindres gestes. Il ne se sent nullement intimidé par les deux brigands mais en se retournant peut constater que Hubertus semble avoir quelques doutes concernant la situation actuelle.

Messieurs je ne peux que vous conseiller de tourner les talons et de repartir avant d'avoir à assumer les conséquences désastreuses de vos actes. Car sachez que je ne ferai preuve d'aucune pitié pour vous punir pour cette forfaiture !

------------------------------------------------
Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.

Le visage habituellement rieur de Talian devient aussitôt plus dur et plus fermé. Prenant l'initiative sur ses deux adversaire, il lâche au sol, sans se soucier des dégâts possibles, sa torche et se met aussitôt à incanter tout en faisant de grands gestes. Il veut prendre les choses à bras le corps et mettre fin à cette situation avant qu'elle ne dégénère.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mer 05 Déc 2012, 14:47

TALIAN TAUVENAL

De tes gestes gracieux et précis jaillisse deux rayons d'un rouge orangé vif qui foncent à toute allure vers leurs cibles, deux brèves détonation viennent te confirmer que tu a fais mouche mais une légère fumé te masque la vision de tes cibles l'espace d'une seconde.

Les deux malandrins sont quelque peu surpris par ton sort mais ne tardent pas à reprendre le cours de leurs actions, le premier avance vers toi d'un pas leste et fais voler sa lame sifflante vers ton visage, tu l'évite de justesse mais tu y laisse cependant quelques brins de cheveux.

Tu n'a pas le temps de souffler que le deuxième charge tout en te répondant d'un étrange ton situé quelque part entre la vocifération et le murmure.

C'est nous qui seront sans pitié
------------------------------------------------
Ces hommes d'armes sont de solides hommes du peuple qui bénéficie d'un entrainement au combat. Ils sont employés comme mercenaire pour les bonnes comme les mauvaises causes. Ces hommes sont de moins bon combattants que les guerriers mais il savent manier leurs armes et sont efficace pour garantir la réussite de leur mission..

Aidé par son élan le deuxième parvient à te porter un coup, tu sent la courte lame de son épée éventrer ta tenue et entailler ta chaire au niveau des basses côtes. La chaleur de ton sang vient immédiatement imbiber le tissu mais ce n'est pas pour autant le moment d'y penser.

Derrière toi Hubertus à sortie une fine épée joliment ouvragé et semble avoir repris des couleurs. Il n'avance ni ne recule et tout en suivant le combat vérifie que personne ne viennent par derrière.

Spoiler:
 
Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par Eldiablo le Dim 13 Jan 2013, 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Lun 10 Déc 2012, 12:58

TALIAN TAUVENAL

Talian ressent douloureusement la piqure de l'épée courte de son adversaire lui qui comptait se moquer de la maladresse et de l'échec de l'attaque du premier. Cependant les choses changent du tout au tour car le champion occultiste entend un bruit de métal derrière lui et en tournant légèrement la tête peut voir que Hubertus semble s'être ressaisi et a sorti une lame que le turmic n'avait pas vu et dont il ne connaissait pas l'existence. Il se permet donc un sourire. Sourire surtout du au fait qu'il a maintenant dans la main son épée à deux mains et qu'il compte bien l'utiliser pour châtier les deux brigands qui espérent sans nul doute le terrasser pour dépouiller allègrement et sans soucis le pauvre chevalier. Mais Talian ne compte pas les laisser faire, et prends la parole.

Chevalier, je vous invite à crier afin d'attirer l'attention de la patrouille la plus proche; Leur venue pourrait couper court à cette escarmouche sans intérêt et éviter de couvrir de sang adverse une partie de la rue.

Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.

Tout en parlant, Talian reste étonnamment calme. Il a connu des combats en tant que corsaire et des malfrats il en a vu et combattu au nom de la couronne du Cormyr. Ces deux là ne sont pas plus effrayant que certains des pirates qu'il a pu croisé sur la mer des étoiles déchues. Cependant, connaissant la loi sur les armes et la magie, il ne désire pas faire utilisation de ses savoirs martiaux et arcaniques afin de ne pas être de nouveau en porte à faux, même s'il est cette fois ci agressé. Son épée à deux main tenue et prête à faire son office, faire couler le sang. Talian se tourne vers celui qui vient de le blesser et l'attaque à l'aide de son arme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Dim 13 Jan 2013, 14:35

TALIAN TAUVENAL

Le temps est bien étrange, une heure dans les bras d'une belle femme semble passer aussi vite qu'un battement d'aile de papillon et une seconde dans une ruelle sombre de Marsembre laisse le temps à bien des réflexions. Malheureusement pour les deux mercenaires qui te font face ainsi qu'à ton employeur le temps de la réflexion était passé et n'avait pas porté ses fruits. Ce qui devait être une attaque éclaire, un simple cris dans la nuit venait de se transformer en bataille rangé.

A coup sur l'employeur des deux malandrins ne serait pas content même si leurs missions devait finir par aboutir ce qui semblait de plus en plus improbable, car ta rapidités et tes compétences dépasse de loin ceux de tes opposants.

Ton premier coup d'épée est un modèle du genre, une attaque haute visant la tête et se rabattant en pleine course pour laisser une balafre imposante de l'épaule droite jusqu'au sternum de ton adversaire.
De l'entaille jaillissent immédiatement des flots de sangs noir qu'un réflexe te pousse à éviter. Ton adversaire à tellement reculé sous le coup, que ta deuxième attaque manque sa cible.
Mais cette dernière ne tient plus sur ses jambes que par la grâce de Tymora ou peut être de Mask.

Sonné par la perte d'autant de sang le premier mercenaires semble incapable de reprendre le combat et ton regard s'attardant sur lui tu perd de vue ton deuxième opposant. Ce dernier a profité de ton coup magistral pour s'approcher discrètement sur le côté et tu ne t'en aperçoit que trop tard, lorsque la lame de son épée courte glisse dans tes chaires provoquant une douleur insoutenable. Le deuxième mercenaires se révèle être d'un niveau d'efficacité comme de sournoiserie bien différent du premier. Sa lame t'a transpercé du flanc jusqu'au dos et tu ne doit la vie qu'a une boucle de ton baudrier qui a dévier le coup avant qu'il ne touche de point vitaux. Heureusement ta perte de sang est mesuré, mais la douleur est immense.

D'une voix douce comme un murmure mais aussi tranchante que son épée le mercenaire te susurre.

Tu va crever charogne
------------------------------------------------
Ces hommes d'armes sont de solides hommes du peuple qui bénéficie d'un entrainement au combat. Ils sont employés comme mercenaire pour les bonnes comme les mauvaises causes. Ces hommes sont de moins bon combattants que les guerriers mais il savent manier leurs armes et sont efficace pour garantir la réussite de leur mission..

Mais comme tous les guerriers puissant son assurance lui en coutera car alors qu'il semblait vouloir tourner son épée dans ta plait c'est avec surprise qu'il voit la lame du Chevalier de Ravensgar filer vers lui tel un dard. Malgré l'encombrement de son chargement, le noble qui c'est bien repris en mains essaye de te porter secours et son attaque bien qu'elle ne cause guerre plus de dégâts qu'une petite balafre sur le bras de ton assaillant te permet de te libérer de lui et de reprendre une distance de combat normal.

Mais son action aussi décisive qu'inattendue à empêcher Hubertus d’appeler à l'aide.

Spoiler:
 

Spoiler:
 



_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Dim 13 Jan 2013, 20:01

TALIAN TAUVENAL

Talian pousse un cri de douleur quand la lame perce de nouveau ses chairs pour le blesser. Il se retient cependant de baisser la tête vers la blessure ou alors juste quelques instants afin de ne pas être obnubilée par le sang qui s'écoule et se déconcentrer. Car il comprend que les adversaires sont tout de même meilleurs que se qu'il pensait. Bien qu'il sache que cela ne les protègera pas. Car se sera un combat à mort et il parie plus sur sa victoire que la leur.

Néanmoins, dans ce combat, le champion occultiste est surpris par l'intervention du chevalier Hubertus. Ne l'imaginant aucunement comme un combattant, le voir manier une épée et surtout l'utiliser avec talent pour infliger des blessures le surprend mais le rassure en même temps. Ainsi il n'est pas seul pour lutter et il voit ses chances de survie s'améliorer. Car il sait que sa dernière blessure est sérieuse et il ne veut surtout pas la sous-estimer.

Regardant d'un regard noir le brigand qui vient de lui infliger pareille douleur, Talian lève son épée à deux mains pour reprendre une danse qu'il connait bien et qu'il adore pratiquer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Dim 13 Jan 2013, 21:30

TALIAN TAUVENAL

Tu avais des espoirs de voir ce combat se terminer par la fuite de tes adversaires et cela aurait pu se passer ainsi mais certains coups, certaines attaques changent rapidement les intentions de part et d'autre.

Les mercenaires ne se battent plus pour leur mission désormais mais pour leurs survit et tu n'a plus envie de les voir fuyant, mais plutôt mort et froid.

Toujours plus rapide que tes adversaires ta danse se poursuit par une série de deux attaques aussi rapide que puissante. La première ne trouve que le fer de l'épée de ton ennemi mais la suivante le surprend par sa vitesse et sa précision.

Tu sent ta lourde lame pénétrer l'abdomen du mercenaire qui précédemment t'a blessé et le tranchant de ta lame lui labourant les intérieurs t'arrache un sourire, lorsque ta lame ressort elle est rouge sang sur près d'un pied de long et une douleur terrifiante se lit sur le visage de ton ennemi. Pourtant son calme est impressionnant et malgré la réussite de ton attaque il ne semble pas près à rompre le combat.

Le mercenaire aussi enchaine deux attaques. Plus rapide à manié que ton épée à deux mains, sa lame file tel un vent cinglant et bien que tu esquive la première de ses attaques, tout comme pour toi la deuxième tentative est la bonne. Le fin tranchant de son épée courte te lacère le biceps avec force.

Derrière ton opposant tu aperçoit à peine le mercenaire gravement blessé qui semble entrain de boire d'un geste tremblant le contenue d'une fiole inconnue.

Hubertus quand à lui semble un peu dépassé par la fureur et la rage de vos attaques, il ne fuit pas, mais n'ose pas faire le pas en avant qui lui permettrait d'attaquer, probablement de peur que le mercenaire ne change de cible.
Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mar 15 Jan 2013, 11:44

TALIAN TAUVENAL

Talian reçoit une nouvelle blessure et comprend soudainement la rage frénétique des barbares que l'on peut rencontrer dans le nord de Faêrun. En effet, quel autre moyen que la colère pour ne plus ressentir la douleur et ne pas penser au sang qui s'échappe par les plaies, à la mort qui se rapproche, au coeur qui bat plus vite sous l'adrénaline et la peur de la fin. Car désormais, le champion occultiste voit rouge. Il ne veut qu'une seule chose et compte bien l'obtenir. Entre ses mains, l"épée à deux mains est un instrument de douleur et de mort et il compte le prouver encore et encore. Celui dont il a fourragé les tripes doit rejoindre Kelemvor, c'est le minimum qu'il puisse faire. Car Talian ne craint pas la mort, mais une chose est sûre, il veut que quelqu'un annonce son arrivée au dieu des âmes afin de ne pas être un inconnu parmi tant d'autres. Tomber certes, mais ni seul, ni le premier. Tel est sa devise.

Cependant, il veut continuer de vivre, retrouver Délos et il se rattache à ça pour continuer son oeuvre, faire se qu'il sait faire de mieux, tuer. De nouveau, son épée à deux main rejoint la danse du sang, la danse de la mort afin de déchirer les chairs ennemies et de faire rougir les pavés du trottoir. Car la mort ce soir attend son paiement et deux âmes doivent rejoindre le plan de fugue. Et les deux âmes sont ainsi désignées par la pointe de l'épée à deux main.

Chevalier, faites quelque chose. Appelez la garde, maintenant !

Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mer 16 Jan 2013, 09:51

TALIAN TAUVENAL

Ta rage décuple tes forces et tes coups d'épées sont désormais capable de couper un homme en deux ou peu s'en faut. mais encore faut il arriver à toucher sa cible.
C'est peut être la force de l'expérience et de l'âge face à la puissance de la jeunesse que de pouvoir se calmer et passer en l'espace d'un battement de cil de la rage à la tactique.

En effet alors que ta rage décuple la puissance de tes attaques, ton adversaire aiguise son sens tactique et parvient miraculeusement à esquiver tes attaques et à te porter un coup supplémentaire. Une nouvelle blessure au poignet vient compléter ta collection, mais tu ne la sens presque pas, un peu comme une goutte d'eau dans la mer.

Le deuxième homme s'est rapproché pour t'attaquer aussi mais son assaut était faible et manquait cruellement de volonté, comme si celui ci semblait hésiter entre le combat et la fuite, et c'est avec facilité que tu l'esquive.

Les hésitations du Chevalier de Ravensgar sont sans doute énervante surtout que tu a bien vue à sa façon de bouger qu'il avait une certaines éducation militaire. Mais c'était la des défauts habituel pour qui n'a jamais frappé que sur des mannequins d'entrainement. Le vraie combat, avec ses douleurs, ses cris et ses fracas métallique était tout autre. Cependant guider par tes paroles il pourrait devenir un allié efficace dans les coups dur, et au moins ne semblait pas du genre à considérer qu'en tant que garde du corps tous le combat t'incombait.

Cette fois ci tout en portant une attaque sur votre autre adversaire il hurle d'une voix légèrement éraillé.

A la garde ! A moi ! A l'aide

------------------------------------------------
Le Chevalier Hubertus de Ravensgar est le fils ainé du Comte de Ravensgar, issu d'un premier mariage. C'est un quinquagénaire bedonnant dont les préoccupations sont à des lieux de celles qui animent généralement la noblesse. Bien que l'héritier du titre, il se désintéresse totalement de la politique pour s'adonner à sa passion: l'étude d'une civilisation disparue d'hommes lézards qui aurait autrefois peuplée le marais Marsembre.

Son cris est fort et tu espère qu'il portera suffisament, malheureusement, son coup d'épée lui n'a rien donné, l'ennemie l'ayant aisément paré de son bouclier.
Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Lun 11 Fév 2013, 11:40

Le sang appelle le sang, la douleur se joint au ballet d'acier et de mort qui se prépare. Il est de plus en plus certain pour Talian que le Plan de Fugue va recueillir de nouveaux résidants et cela commence à le troubler quelque peu. En effet, il se sent soudainement faible, beaucoup moins précis et puissant qu'avant. Il ne sait pourquoi mais voilà longtemps qu'il n'a pas connu un tel combat. Il y a également longtemps qu'il n'a pas affronté deux adversaires en même temps en étant seul à livrer bataille. A bord, il n'était jamais seul, il avait toujours un ou plusieurs amis prêt de lui pour le couvrir, l'aider, le seconder. Là, il ne peut réellement compter sur le chevalier qui bien qu'ayant reçu une formation militaire ne semble rien connaître du combat et de ses conséquences. Alors que pour Talian, ces blessures seront des cicatrices supplémentaires.

Faisant une nouvelle passe d'arme, l'ancien corsaire veut désormais mettre un terme rapidement à ce combat avant qu'il ne tourne à son total désavantage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mer 17 Avr 2013, 20:18

TALIAN TAUVENAL

Surmontant tes propres blessures, ta passe d’arme fait une nouvelle fois mouche et de bien belle manière. Au bout de ta lame, tu peux voir le filament de vie s’échapper de ton adversaire. Il recule s’extirpant de l’emprise du fer dans son abdomen. Son équilibre se faisant précaire, il cherche dans un dernier geste à s’appuyer contre son partenaire, mais sa main n’atteint pas son but. Car déjà ses jambes ne pouvant plus le soutenir se dérobent et le corps de ton adversaire vient finir sa course à tes pieds, dans un bruit sourds.

L’homme restant semble surprit par l’issus du combat. Il réalise que son avantage vient de se réduire et semble hésiter. Dans le calme de la nuit, il semble que les cris d’Hubertus aient portés leurs fruits. Vous pouvez tous trois entendre les bruits caractéristiques d’homme en armes évoluant en foulées ordonnées. Le son vous parvient, mais tu peux facilement comprendre qu’ils sont encore loin. Ne sachant pas exactement où vous vous trouvez, tu sais que tu as le temps d’en finir.

Dans le même laps de temps ton adversaire semble avoir prit sa décision, et s’apprête à te porter un coup mais par chance, même s’il te touche, il ne te fait qu’une fine entaille sur l’avant bras. Il semble déçu. Mais la vraie bonne surprise vient de ton employeur. La perte d’un de vos adversaires semble lui avoir fait pousser des ailes. Et voilà qu’il lance son épée courte à l’assaut du mercenaire. A la surprise générale, son coup porte et de fort belle manière car il arrache un cri de douleur effroyable à l’homme qui le reçoit. Le noble ainsi ragaillardi te sourit vaillamment, visiblement fier de lui.

Dans un piteux réflexe, le mercenaire tente de s’écarter de vous deux pour s’éloigner. Quoiqu’il fût venu faire, il semble juger qu’y laisser sa peau n’en valait pas la peine.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Lun 22 Avr 2013, 20:44

TALIAN TAUVENAL

L'épée qui rentre puis ressort de l'abdomen du brigand met le champion occultiste face à un dilemme. Il n'aime pas tuer mais là il se contente de défendre sa vie ainsi que celle de son employeur. De plus, entendant la garde arriver, se rapprocher, il sait qu'il devra rendre des comptes, se justifier mais ne souhaite pas passer une nouvelle fois par la case prison, même s'il sait qu'il est dans son bon droit et en état de légitime défense. Il sait également qu'il ne peut pas laisser tout ça comme ça car son employeur le regarde et que c'est du coup une sorte de test.

Talian est surpris quand il voit que le dernier agresseur tourner les talons pour prendre la fuite. PAr réflexe, il tend alors son épée à deux mains afin de l'empêcher de prendre la fuite. Néanmoins, il cherche avant tout à l'assommer afin de le capturer vivant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mar 23 Avr 2013, 12:44

TALIAN TAUVENAL

Alors qu'il essaye de prendre de la distance, votre agresseur reçoit le plat de ton épée dans le haut de son dos. L'effet voulu se produit coupant à la foi sa respiration et sa course. Il se mets à suffoquer pour essayer de reprendre sa respiration, mais ton envie de le garder en vie ne fait pas écho à ton coéquipier. Qui, motivé par son attaque précédente, réagi à la fuite de l'homme quasiment dans le même mouvement que le tiens. Mais à ton inverse, il ne prend pas soin de changer l'angle d'attaque de son arme. Grâce à toi, son mouvement permet une pénétration de son épée courte entre les omoplates du fuyard et le noble se retrouve alors contre sa victime.

Petit à petit les pas de la garde retentissent plus près encore. Il n'y a pas à dire, leur efficacité est assez surprenante, à croire qu'une garnison d'homme se cache sous chaque pierre des rues de Marsembre. A l'autre bout de la rue Chancever, pointe déjà la silhouette solide d'un homme en armure. D’instinct il cri le caractéristique « Qui va là !» visant à faire stopper toute action sous couvert de l'autorité de sa voix.

Hubertus sursaute à cette interjection. Visiblement peu habitué au combat de terrain, il n'avait pas vraiment fait attention à la lourde arrivée d'une patrouille. Et pourtant il ne semblait pas en faire grand cas. Toi tu as en mémoire ton premier passage dans les geôles de la ville, mais pour le noble qu'il est, la patrouille et la garde en générale ne lui posait aucun réel problème. Il retira vite fait son épée laissant le corps du dernier espoir que tu avais de glaner des explications, glisser au sol.


Ton employeur te regarde dans une expression mélangeant excuses et satisfaction.

J'ai compris au dernier moment votre intention de le maintenir en vie mais mon élan était déjà prit et je n'ai pas su retenir mon coup. J'avoue avoir été prit dans ce combat inattendu, un peu comme un jeune enfant qui s'élance du haut d'une colline sans voir qu'il ne contrôlera pas sa trajectoire jusqu'au bout. Cependant je suis fort aise de voir que votre envie n'est pas de tuer sans réfléchir, croyez que je respecte ça. C'est un atout de savoir garder la tête froide et rester maitre de ses actes en de tel circonstance, ce qui me conforte dans mon choix de vous avoir engager.


Puis regardnt un peu la scène et voyant la garde s'approcher il prends un ton calme et sur de lui.

Ne vous en faites pas pour la garde, nous étions dans notre bon droit, je ne pense pas qu'on nous tienne rigueur de ce que nous venons de faire.
------------------------------------------------
Le Chevalier Hubertus de Ravensgar est le fils ainé du Comte de Ravensgar, issu d'un premier mariage. C'est un quinquagénaire bedonnant dont les préoccupations sont à des lieux de celles qui animent généralement la noblesse. Bien que l'héritier du titre, il se désintéresse totalement de la politique pour s'adonner à sa passion: l'étude d'une civilisation disparue d'hommes lézards qui aurait autrefois peuplée le marais Marsembre.

A peine eut il le temps de te garnir de paroles rasurante que le premier des 5 soldats s'approche de vous et vous sommes d'obéir.

Reculez tout de suite des corps et lâchez vos armes hors de votre portée. Et je ne veux pas de rébellion ou je serais sévir.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Les quatre autre soldats finissent de le rejoindre et deux d'entre eux se penchent déjà sur les corps gisant à vos pieds pour vérifier l'état des dégâts. Les deux restant se positionne chacun derrière vous et le premier ayant déjà prit la parole reprend.

Expliquez-vous !

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par Eldiablo le Mer 01 Mai 2013, 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Sam 27 Avr 2013, 12:50

En entendant et voyant la garde arriver et surtout prendre rapidement des dispositions vis à vis des deux corps et surtout du chevalier Hubertus et lui-même, Talian pose délicatement son épée à deux mainsau sol pour ne pas l'abîmer et recule de quelques pas tout en tendant les bras vers l'avant, les paumes de mains ouvertes en signe de paix et pour montrer qu'il ne peut ainsi pas prendre d'arme. De toute façon, il n'avait aucune autre arme matérielle sur lui. En effet, son arme la plus puissante et la plus efficace restait sa magie mais il ne comptait certainement pas l'utiliser contre des membres de la milice locale et surtout alors qu'il n'avait rien à craindre, du moins s'il croyait le chevalier Hubertus. Il décida d'ailleurs de commencer par lui répondre avant de répondre aux autres.

Je suis heureux que vous appréciez mon style chevalier et croyez bien que je ne vous veux en aucun cas. J'aurai du vous prévenir avant d'agir, cela aurait évité que nos gestes soient contradictoires sans que nous le voulions. En tout cas, je vous remercie pour vos quelques interventions, elles m'ont probablement évité des blessures plus graves encore.

------------------------------------------------
Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.

Talian se tourne alors vers le garde qui semble commander au vu de ses actes et de sa prise de parole quand les autres restent silencieux et se contentent d'exécuter les ordres. Il le salue d'un signe de tête et ne peut réprimer une grimace à cause de la douleur. Il se racle la gorge avant de prendre la parole.

Nous venions d'emprunter cette rue afin de retourner au domicile du Chevalier Hubertus ici présent quand ces deux rats puants sont sortis de l'ombre en me disant de tourner les talons afin de pouvoir dépouiller mon patron tranquillement. J'ai été engagé il y a quelques heures par le Chevalier Hubertus comme garde du corps. Comme j'ai refusé de partir, ces deux hommes sont passés à l'attaque et il se trouve qu'ils ont perdus. Mais dans tous les cas, je n'ai fais que défendre la vie de mon employeur ainsi que la mienne face à deux maraudeurs armés et mal intentionnés. .

Respirant un grand coup tout en ramenant ses bras le long du corps en grimaçant à cause de ses blessures, il se permet un petit sourire sans joie tout en reprenant la parole.

Si vous le désirez, je peux vous suivre à la caserne. Cependant avant il faudrait raccompagner le Chevalier Hubertus chez lui. Et s'il était possible également de me faire profiter de soins, je suis preneur.
------------------------------------------------
Talian est un humain au visage enfantin malgré son âge, aux yeux rieurs et constamment brillants et toujours souriant. De grande taille, il dispose d'une musculature longue, fine et noueuse. Contrairement à se que pourrait faire penser son ancienne profession, ses mains sont douces. Bronzé. Ses gestes semblent aussi doux que de la soie et aucune méchanceté ne se dégage de cet homme visiblement bon et gentil. Sa peau mâte fait ressortir des yeux étonnamment bleus. Ses cheveux sont coiffés en dreads afin de ne pas le gêner de quelque façon que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: La rue Chancever   Mer 01 Mai 2013, 13:48

TALIAN TAUVENAL

Avant que les gardes ne puissent réagir à tes paroles le Chevaliers de Ravensgar intervint d'une voie plus forte et assuré qu'à son habitude. Visiblement il n'entrait pas dans ses intentions de vous laissez malmener par la garde et comptait sur son nom et son statut pour vite expédier les problèmes. Il n'a d'ailleurs pas lâché son arme.

Il s'adresse au premier des gardes venu vers vous dont les épaulettes symbolise la charge de sergent.

Si vous ouvriez les yeux... soldat vous reconnaitriez sur moi les couleurs des Ravensgar, comme ce jeune homme vous l'a dit je suis le Chevalier Hubertus de Ravensgar, j'ai tous droit d'être armé et je ne lâcherais donc pas mon épée, mon garde du corps lui aussi à droit d'être armé et il n'a fais ici que son travail. En aucun cas vous ne pouvez le lui reprocher suis-je bien claire ?

Il y avait peut être un peu d’esbroufe dans les paroles du Chevalier mais l'effet n'en est pas moins radicale sur le sergent qui semble perdre un peu d'assurance.
------------------------------------------------
Le Chevalier Hubertus de Ravensgar est le fils ainé du Comte de Ravensgar, issu d'un premier mariage. C'est un quinquagénaire bedonnant dont les préoccupations sont à des lieux de celles qui animent généralement la noblesse. Bien que l'héritier du titre, il se désintéresse totalement de la politique pour s'adonner à sa passion: l'étude d'une civilisation disparue d'hommes lézards qui aurait autrefois peuplée le marais Marsembre.

La discution est rapidement interrompu par les gardes qui auscultent les deux agresseurs, l'un d'entre eux, penché sur un des corps cris

Sergent, celui ci est encore en vie ! Il respire faiblement.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Très vite le sergent se reprend et aboie ses ordres du ton assuré de l'officier d'expérience.

Bien, menottez le, donnez lui une potion et conduisez le au poste de garde

Puis se retournant vers vous il réfléchit un instant en vous observant à tour de rôle.

Votre histoire est plausible, les maraudeurs sont en augmentation depuis quelques semaines et je reconnais effectivement les couleurs de la famille de Ravensgar.

Je vais vous raccompagner chez vous ainsi vous serez plus en sécurité et je pourrais m'assurer de votre identité.


Après une brève pause il rajoute en regardant Talian d'une moue incertaine.

Vous pouvez récupérer votre épée, mais je vous prierez d'y remettre un nœud de paix dans les plus bref délais.
------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Alors que deux gardes donne quelques gorgé du liquide d'une gourde à votre agresseur survivant après l'avoir menotté, le sergent vous fait signe de le suivre dans la rue en direction de la maison d'Hubertus de Ravensgar. Visiblement il sait ou habite la famille et compte vérifier l'identité de ton employeur avant de vous "libérer".

Le sergent et deux de ses hommes vous escortent à bon train à travers la rue Chancever vers le domicile du Comte de Ravensgar. Plus rapidement que tu ne l'imaginais la façade de l’hôtel particulier de la famille sort de la brume et vous revoila devant le bâtiment

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La rue Chancever   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rue Chancever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Aventures citadines :: Les rues de Marsembre-