Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 Navire à quai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Navire à quai   Mer 09 Fév 2011, 12:21


Marsembre dans la brume

La lueur du phare, les remparts, la mature des navires à quai et enfin les bâtiments ont peu à peu émergé de la brume, vous révélant le port. Votre voyage depuis votre lointaine contrée d'origine touche à sa fin. Vous êtes enfin arrivé à destination: Marsembre.

Après les longues journées passées à bord, il vous tarde de débarquer enfin. Hélas il semblerait que cette joie doive attendre encore un peu. En effet une escouade de dragon pourpres accompagnée d'un mage de guerre du Cormyr monte à votre bord. Il vont certainement vous demander de payer les taxes dues au Roi et au Seigneur, à savoir une pièce d'or et une pièce d'argent.

L’un des soldats vous dévisage, sa cape pourpre sans ourlet le désigne comme une lame, un simple soldat. Il reluque votre équipement et s’adresse à vous d’une voie autoritaire:


Vous là!

Faudra voir de mettre un nœud de paix sur ces armes. Les lois sont affichées sur le panneau là bas. Lisez les et respectez les! Ça vous évitera des problèmes.


lance il en indiquant un panneau d´affichage sur le quai

Mais vous n’avez pas l’air d’un marin !
Qu’est ce qui vous amène à Marsembre?


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 20:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Ven 13 Mai 2011, 20:14

Arrivant dans la ville que sa fille avait choisi pour il ne savait quelles raisons, pour il ne savait faire quoi, Gwaryn se jura une fois de plus de la retrouver, et une fois cela fait, d'obtenir des explications claires, il ferait tout son possible pour l'empêcher de lui mentir, la forcer à dire la vérité. Mais pour cela, il lui fallait d'abord débarquer.
Attendant donc patiemment, ou presque, que le bateau accoste en cette après-midi, le halfelin fit dans sa tête les choses à faire, par ordre de priorités, pour mener à bien son objectif. Tout d'abord, il ne devait pas se faire remarquer des gens dangereux, c'est à dire les puissants et les hommes de l'ombre, s'il voulait rester libre et en vie. Ensuite, il devait trouver des gens qui, ou bien saurait où se trouvait sa fille, où bien connaitrait des gens qui, eux, le sauraient. Il avait pour cela deux possibilités, la première était d'interroger les gens du port à propos de la "Dame du Cormyr", le bateau qu'avait pris Emilie, puis, si celui-ci était toujours dans les parages, ou s'il était revenu, de questionner les marins sur sa fille. La seconde solution était d'aller voir les gens qu'il connaissait dans la ville, mais cette méthode avait deux désavantages certains, il ne savait pas où ils se trouvaient, même s'ils ne seraient certainement pas dur à trouver, et les première informations qu'on lui donnerait aurait sûrement attrait à la "Dame du Cormyr", si bien qu'il valait mieux tout de suite commencer par cette piste.
La seconde n'était toutefois pas à négliger, si bien qu'il confia peu avant leur arrivée à Merra'wak le soin de survoler la ville pour tenter de trouver le temple de Tymora et, s'il le pouvait, la boutique de Delabrac, puis de revenir le voir à l'aide de leur lien spécial. Il préférait éviter d'utiliser le corbeau comme porte-parole, le petit être étant souvent source de surprise pour ses interlocuteurs, en disait souvent plus que ce que Gwaryn aurait voulu, et ne se souvenait pas toujours de ce qui lui avait été dit. Rageant un peu d'être parti précipitamment, sans avoir pris le moindre parchemin ou nécessaire d'écriture pour lui confier un mot, Gwaryn se dit toutefois que cela serait suffisant.
Le bateau finit donc par accoster, avec un petit passager de moins qu'à son départ du port, mais pas le genre qui se remarquait, et le hin descendit donc de l’embarcation, remerciant les marins de l'avoir mené à bon port, et tomba nez à nez avec une patrouille de la garde locale, visiblement accompagné par un utilisateur des arcanes. Apparemment, ils voulaient collecter des taxes, qui le hin paya rubis sur l'ongle, sortant l'or et l'argent sans poser de question, ce n'était pas comme s'il avait le choix de toutes manières, et il savait à quel point ce genre d'homme pouvait être borné, mieux valait donc ne pas attirer l'attention pour rien.
L'un des gardes attira son attention sur un panneau où se trouvait les lois du lieu. En prenant rapidement connaissance, il retourna vers le groupe de soldat et tira une à une ses armes de la manière la moins agressive possible, puis les tendit à celui qui semblait être le chef de la bande, tenant les dagues par les lames et la masse de la même manière. Il leur annonça :


- Dans une telle ville, je ne devrait pas en avoir besoin, autant les laisser à un poste de garde, je ne voudrais pas qu'il y est de malentendu sur mes intentions. Je suis juste venu ici pour retrouver une personne qui est très cher à mes yeux. Mais avant cela, si j'en crois ce panneau, je dois tout d'abord me déclarer auprès des mages de guerre, on ne change pas qui on est.

Il se tourna vers l'arcaniste et continua :

- Je suppose que vous en faite partie, si vous pouviez donc m'indiquer la marche à suivre.

Notant donc au passage la présence d'un ordre de mages organisés, Gwaryn rajouta sur sa liste mentale de chose à faire d'aller faire un tour à la bibliothèque de la ville quand cela serait possible, même si pour l'instant, cela n'était que tout en bas de la liste, loin d'être une priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 16 Mai 2011, 20:22

Grâce au lien mental qui le liait à son familier, Gwaryn pouvait ressentir les émotions de l´animal. Ce dernier était content de pouvoir enfin voler sur de grande distances et profita des premiers instants de liberté retrouvée pour savourer la joie simple de sentir l´air glisser sous ses ailes. Après quelques minutes de bon temps, les instructions du hin revinrent finalement en tête au corbeau. Il se mit donc à la recherche d´un temple de Tymora et de la boutique de Delabrac. Hélas, ces instructions étaient un peu compliquées pour l´animal et celui ci se laissa peu à peu gagner par la frustration. L´épaisse brume qui couvrait la ville rendait l´identification d´une maison en particulier parfaitement impossible. Quand à trouver un temple, l´animal s´était fait à l´idée qu´il devait s´agir d´un gros bâtiment. Si il en repéra quelques uns qui émergeaient de la brume, il n´en était pas moins incapable de discerner si l´un d´eux était effectivement un temple, et encore moins à quelle divinité il était dédié. La frustration du corbeau était donc le sentiment dominant du corbeau, qui peu à peu oublia sa mission pour retrouver le simple plaisir de voler ... et qui sait peu être de trouver quelque chose à manger ?

Pendant ce temps, le hin avait débarqué, payé les taxes d´entrée dans le royaume du Cormyr, venait de se présenter aux gardes tout en initiant la conversation avec deux personnes différentes, comme seuls les hins savent le faire.


Oui effectivement, vous devez faire ...

------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

Oui effectivement, vous devez faire ...

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade. Les Lames, simples caporaux et militaires du rang forment l´immense majorité des Dragons Pourpres.

Les deux représentants de l´ordre avaient répondu simultanément au hin, ce qui provoqua chez eux une hilarité à peine contenue. Après quelques instants pour retrouver son sérieux, c´est finalement l´arcaniste qui reprend la parole. Cet intermède à en tout cas largement déridé le fonctionnaire et c´est un grand sourire aux lèvres qu´il t´annonce.


Veuillez nous excuser, messire halfelin, cette hilarité n´est pas dirigée contre vous, je vais répondre à vos questions, si tant est que vous n´en posiez pas de nouvelles avant que j´ai terminé de vous répondre

ajoute t´il d´un air malicieux, visiblement satisfait de son trait d´humour.

Pour vos armes, vous pouvez les garder, vous devez simplement les attacher avec un nœud de paix. Tenez voila des cordelettes qui vous permettrons de le faire. Pour votre déclaration auprès du conseil des mages, c´est un peu plus compliqué. C´est ma supérieure, Kandice Johns qui s´occupe de ces formalités. Je vais vous conduire jusque à elle.

Ah, j´oubliais. Soyez le bienvenu au royaume du Cormyr


------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

A cet instant précis, Gwaryn perçu la surprise puis la panique de son familier. L´émotion était soudaine. Merra'wak était en danger, un prédateur volant, inconnu du corbeau, s´attaquait à lui. Le hin senti que son familier était encore éloigné de plusieurs centaines de mètres, presque à la limite de portée de leur lien empathique. Ses pensées étaient confuses et la panique dominait. Une chose était sure, Merra'wak volait à tire d´aile pour rejoindre son maitre, avec un prédateur sur les talons ...

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 21:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mar 17 Mai 2011, 15:38

Il devrait être de taille s'il ne s'agit que d'un prédateur naturel de son espèce, surtout s'il utilise son cerveau surnaturellement dopé, mais il fait bien de revenir par ici. Songea le halfelin, percevant la détresse de son compagnon corbeau malgré la distance qui les séparait.

Attendant que les deux hommes finissent de rire et écouta la réponse de l'arcaniste à ses questions, et celle-ci le surprirent, il suffisait de passer quelques cordelettes à une arme pour qu'elle ne soit plus juger dangereuse ! C'était vraiment n'importe quoi, surtout si l'on considérer le fait que l'une des armes était une masse et se passait directement à la ceinture, ou dans son cas, dans le sac. Mais après tout, si c'était ce que l'on demandait, il allait se conformer pour une fois au règlement, histoire de pouvoir par la suite l'enfreindre en toute impunité, quand les autorités auraient le dos tourné, et non quand il avait une compagnie juste à coté de lui. Il prit donc les cordelettes et commença donc à nouer ses dagues à leur fourreau, et à mettre des liens sur sa masse, mais se gardant bien de sortir sa fronde, autant garder un atout, et puis ce n'était pas vraiment une arme, juste un bout de cuir où se logeait facilement une pierre, un caillou ou une bille de fonte de la taille adaptée. Il fit aussi signe au mage de l'emmener, qu'il le suivait. Il se permit tout de même une remarque :

Si je puis me permettre, pourquoi donc vous, ainsi que ceux qui patrouillent comme vous, ne peuvent pas faire cet enregistrement, ce serait un gain de temps pour tout le monde. Car je vous avouerais facilement qu'il me tarde de la revoir, et que ce genre de formalité à le chic pour durer des lustres, non que vous y soyez pour quelque chose, du reste.

Dans le même temps, il jeta un coup d'oeil dans la direction où se trouvait Merra'wak, il voulait savoir si celui-ci était encore loin, et surtout si c'était un véritable danger ou juste un aigle qui l'inquiétait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Dim 22 Mai 2011, 13:55

Avançant d'un pas souple et félin, ne semblant aucunement dérangé par la lourde épée à deux mains qu'il avait dans le dos, fourreau sanglé efficacement en travers afin de bien répartir le poids. Bronzé suite à de nombreuses décades passées sur le point d'un navire sur la Mer des Etoiles Déchues au service d'un roi qu'il n'avait jamais vu et alors qu'il n'appartenait pas à son peuple. Cependant son engagement à bord du premier navire qu'il avait trouvé, qui c'était révélé être un navire corsaire du Cormyr lui avait permis entre autre d'échapper à la justice du Chondath qui n'aurait pas été des plus tendre après lui, surtout du au fait d'une éducation magique, passif très mal vu par un peuple qui avait eu à souffrir d'une épidémie de peste développée magiquement.

La nuit était tombée depuis quelques heures mais pour le champion occultiste, la nuit était un des moment préféré de la journée. A bord de l'Etoile du Matin, les journées passées à surveiller l'horizon installée bien tranquillement à la vigie, torse nu à prendre le soleil et parfois l'ennui en haut de ce mât. Alors que les nuits, plus fraiches et plus tranquilles lui permettait de regarder l'horizon et de rêver à autre chose qu'un navire marchand à détrousser. Oh bien sûr, il adorait cette montée d'adrénaline lorsqu'il parvenait à détecter une voile au loin et qu'il transmettait le message, tout comme il adorait la décharge d'adrénaline lorsqu'il montait à l'assaut, après avoir lancé ses protections magiques et lancé quelques sorts permettant d'éparpiller les rangs ennemis. Il s'était taillé une belle réputation auprès des frères de la côte officiels, ceux qui ont reçu une lettre pour officier comme de vulgaire pirates.

Cependant, tout ceci était maintenant terminé. Fini la carrière de marin, de corsaire. Maintenant il n'était plus qu'un homme libre, au chômage, sans attache à un bout de bois. Il venait de débarquer et de faire ses adieux au reste de l'équipage, adieux tout de même douloureux pour cet homme qui avait passé deux ans de sa vie dans une camaraderie et une ambiance particulière avec eux.

Néanmoins, tout n'avait pas été de tout repos. Le débarquement et la nouvelle vie pour Talian semblait devoir attendre encore un peu, même peut être ne pas avoir lieu du tout. Tout était bien prépare, son sac prêt à être chargé sur ses larges épaules afin de partir le plus rapidement possible. Malheureusement il avait fallu que Denkan le jeune mousse tombe malade. Et comme cet imbécile ne l'avait pas dit plus tôt, par peur d'être " puni " comme il se justifia, le capitaine et le prêtre de bord ne s'en rendirent compte que trop tard, lorsqu'il se mit à vomir tripes et boyaux. Et bien sûr, dans sa grande bonté, se fut Talian qui lui tint la bassine. Le seul hic fut que du coup, il fallait attendre la venue des autorités pour voir se qu'était réellement la maladie et décider une non d'une mise en quarantaine. Et bien évidemment, ces feignasses de dragons pourpre n'allaient pas quitter leur lit douillet afin de faire une inspection maintenant. Non ils attendraient le jour. Et, au plus grand désespoir du champion occultiste qui avait passé une mauvaise nuit à soutenir physiquement et moralement le malade, ils ne vinrent qu'en début d'après midi. Et heureusement pour eux, Talian avait pu dormir un peu, se qui fait qu'il était de meilleure humeur. Néanmoins, il faillit embrasser le prêtre qui déclara que la maladie n'était pas contagieuse et que le mousse en serait pour vomir durant encore quelques heures, histoire de bien se vider de tout se qui était nocif pour son corps. Talian faillit l'embrasser en apprenant la nouvelle et quitta la navire tout de suite après eux. Et qu'il se mit à songer à tout se qu'il allait faire une fois libre en ville. Il ne remarqua donc pas le garde, ni même son panneau.


Dernière édition par Talian Tauvenal le Dim 22 Mai 2011, 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Dim 22 Mai 2011, 20:39

Talian Tauvenal


Eh, Vous là le gaillard avec l´epée à deux mains! Vous êtes sourd? Je vous parle.

Faut mettre un nœud de paix sur cette épée, et plus vite que ca. Et puis pour les taxes d´entrées ca vous fera un lion d´or et un faucon d´argent. Les lois sont affichées sur le panneau là bas. Lisez les et respectez les! Ça vous évitera des problèmes.


lance il en indiquant un panneau d´affichage sur le quai

Il te dévisage un instant la moue dubitative puis ajoute:

Si vous avez des talents dans les arcanes, il vous faut aller voir mon collègue là bas.

Cette fois, il te désigne du doigt une personne en robe pourpre et noire, un mage de guerre du Cormyr sans aucun doute, qui semble en discussion avec un halfelin, lui aussi fraichement débarqué, du navire voisin sans doute.

------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Dim 22 Mai 2011, 21:16

Gwaryn

Pourquoi? et bien parce que c´est ainsi que cela fonctionne. Mais ne vous inquiétez, pas l´affaire ne prendra pas bien longtemps. Quelques sortilèges de détection, quelques questions et vous pourrez retrouver cette personne que vous recherchez. D´ailleurs, si cette personne maitrise également l´Art, vous pourrez avoir directement son adresse, nous les consignons dans le grand registre. Bon ...

------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

Le discours du magicien de guerre est soudain interrompu par un bien curieux spectacle aérien.

Mais cela faisait quelques instants déjà, que ton attention était ailleurs : Merra'wak. Tu le sens de plus en plus paniqué, jusque´a ce qu´une terrible sensation de douleur lui lacère le dos, et puis c´est la chute ... incapable de maintenir son vol, ton familier est en train de plonger comme une pierre vers le sol. Tu as beau scruter le ciel, tu n´aperçois que cette épaisse couche de brume opaque.

Soudain, à une dizaine de pas, un point noir en chute libre crève la brume. Un autre mouvement aérien vient toutefois cueillir le corbeau dans sa chute, quelques pouces avant que celui ci ne s´écrase au sol. La seconde créature est plus massive que Merra'wak, c´est un gros chat avec de larges ailes membraneuses et colorées à la façon d´un papillon. Il se pose avec élégance quelques pas plus loin, le pauvre Merra'wak dans ses griffes et s´apprête à lui porter le coup de grâce.

Un tressym, cette créature est un tressym, une bête magique fort intelligente relativement commune au Cormyr. Si tes souvenirs d´étude sont bons, certains magiciens les utiliseraient parfois comme familiers. Hélas tes souvenirs des cours de connaissance des arcanes s´estompent vite face à l´urgence de la situation. Si personne ne fait rien, ton familier va mourir, sous les crocs de ce chat ailé.

Toutes les personnes sur le quai ont été témoin de l´incident. C´est pourtant le mage de guerre qui réagit en premier.


Par Mystra, un tressym, quelle chance. Il faut le capturer vivant ...

sur ce il entonne un sortilège que tu reconnais comme une simple incantation de sommeil.

arcanum gegera lethargus


------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 21:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Dim 22 Mai 2011, 22:36

Réagissant quand il entendit quelqu'un appeler un gaillard à l'épée à deux mains, Talian leva la tête et sourit en constatant que c'était lui qui était la cible des cris du soldat. Il sourit encore plus en voyant qu'il lui montrait un panneau indiquant la loi en question, panneau devant lequel il était passé s'en même s'en rendre compte complètement absorbé par ses pensées. Il ne pensait qu'à une chose, retrouver son amour perdu, et à la façon de le retrouver. Il n'avait que peu de renseignement pour l'aider, son nom et prénom, et le fait qu'elle avait de la famille, et d'après ses souvenirs, et sa mémoire était excellente, commerçante. Cela dit, une ville aussi grande que Marsembre devait recevoir un grand nombre de commerces de tous types et lui même ne savait rien de plus. Laissant de côté ses intenses réflexions, il s'approcha du garde et de saisit des cordelettes prévues pour faire le noeud de paix et fit se qu'on lui demandait. Il prit par contre un petit peu de temps car créer un noeud sans vraiment voir, ou alors très peu, n'était pas des plus facile. Et son passé de corsaire ne pouvait lui être utile, car jamais, il ne s'était approché des cordages, sauf en cas de tempête ou tous les bras étaient nécessaires et durant lesquelles personne ne pouvait rechigner à la tâche. Une fois fait, il regarda de nouveau le milicien en souriant.

- Veuillez excuser mon manque d'attention, j'étais entièrement perdu dans mes pensées. En effet, je viens de recevoir l'autorisation de quitter le navire et je viens de ce fait de mettre fin à deux ans de piraterie légale au nom du Roi. Et croyez moi, ça fait plaisir de regagner pour le bon la terre ferme.

Regardant le milicien, il se mit à penser que sa vie ne devait en aucune façon l'intéresser et que ce dernier avait autre chose à faire que d'écouter un crétin à peine débarqué lui raconter tout son historique. De toute façon, bien que Talian ne possède aucun grief contre cette homme, il ne trouvé particulièrement dénué d'intérêt et manquant cruellement de souplesse et de savoir vivre pour l'avoir interpellé de cette façon. La politesse semblait se perdre de plus en plus parmi les forces de l'ordre. Néanmoins, sans jamais se départir de son sourire d'adolescent, tout comme son visage, il se passa une main dans les cheveux avant de reprendre la parole.

- En effet, je suis également pratiquant des arcanes. Ne vous inquiétez mon ami, je vous quitte pour aller voir ce fameux mage. De toute façon, entre mage, nous nous comprenons forcément mieux. Bonne journée à vous.

Pour marquer son départ, il fit une petite révérence, sans penser un seul instant que son interlocuteur puisse à un quelconque moment prendre pour moquerie son petit discours ou son salut. Non, il marcha d'un pas sautillant, d'une démarche féline, jusqu'au mage qu'il vit avec un halfelin, un mage également très certainement étant donné que visiblement, les arcanistes de tout poil devaient se faire enregistrer par un de leur pair appartenant aux Mages de Guerre. Talian ne savait pas quelles étaient les conditions pour les intégrer et il se promit de se renseigner, bien que cela ne l'intéressa pas vraiment. Au moment où il arriva, il vit que le mage de guerre lançait un sort pour endormir un magnifique char doté d'ailes semblables à celles d'un papillon. Ne pouvant réprimer son admiration face à une telle créature, il ne put retenir un sifflement, ainsi qu'un commentaire, plus pour lui que pour quiconque, qu'il fit néanmoins à haute voix.

- Par Oghma, c'est une bien belle créature. Que comptez vous en faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 23 Mai 2011, 14:24

La brume était épaisse, si bien que le hin aperçu qu'avec de grande difficulté son corbeau, alors que celui-ci était déjà plutôt proche de lui, et très mal en point. Se dirigeant vers lui au plus vite, oubliant carrément le mage de guerre, il vit également son poursuivant, un être d'une espèce qu'il ne reconnu pas, mais qui était visiblement agressive. Derrière lui, le mage sembla reconnaître la créature et lança un sort.
S'arrêtant pour regarder l'effet du sort qu'il reconnu instantanément, le théurge commença lui aussi à incanter, prêt à épauler l'homme dans son besoin d'arrêter l'animal dangereux, même s'il n'avait pas le souci de le garder en vie, mais un sort destructeur serait potentiellement désastreux pour son image, aussi se contenta-t-il d'un sort simple :

Par la volonté du Curieux et par la voix de son serviteur, TOMBE !

Le sortilège lancé était simple, mais lancé par un utilisateur puissant dans son art. Il espérait qu'au moins un des deux sorts serait efficace, il aimait bien Merra'wak, puisque cela faisait des années qu'ils étaient ensemble, et se séparer d'un tel compagnon lui serait des plus douloureux. Au pire, il fallait distraire l'animal assez longtemps pour que le corbeau puisse se réfugier sur son épaule, il y avait fort à parier que la chose ne vienne pas s'en prendre à lui à cette endroit, de plus, il serait plus à même de protéger son ami lorsqu'il serait à cette place.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 23 Mai 2011, 17:45

Talian Tauvenal


Tout guilleret, tu te diriges vers le magicien de guerre. A peine as tu terminé de l´apostropher qu´une lourde main gantée de fer s´abat fermement sur ton épaule, stoppant net ta progression et t´obligeant à te retourner ... et te faisant manquer la suite des événements concernant le chat ailé.


Un instant encore mon ami ...

Il me semble que vous ne vous êtes pas acquitté des taxes d´entrée, sans doute une vieille habitude de pirate ... Des habitudes dont il faudra changer très vite si vous voulez éviter les ennuis.

La taxe au Seigneur Scoryl s´élève à un faucon d´argent, celle à la Régente à un lion d´or.


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Planté en face de toi, la mine sévère, le Dragon Pourpre tend sa main droite, paume ouverte. Visiblement, il ne te laissera pas partir tant que tu n´auras pas payé.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 23 Mai 2011, 17:46

Gwaryn

Le mage de guerre termine son incantation légèrement avant toi. Un sort de sommeil n´a normalement pas d´effet visuel particulier, hormis l´endormissement de sa cible. Pourtant, le tressym semble s´entourer d´un halo de lumière bleutée, caractéristique d´une résistance à la magie. A défaut de s´assoupir, il tourne la tête vers le mage en émettant une sorte de sifflement articulé ressemblant étrangement à un langage.

A cet instant, tu termines ton propre sort et encore, la créature magique s´entoure d´un halo bleuté. Semblant peu affecté par ta magie, le tressym semble toutefois prendre au sérieux la menace que deux mages représente puisque abandonnant sa proie au sol, il bondit en l´air, déploie ses ailes et disparait dans la brume, non sans vous adresser force de sifflements pour le moins aigus.

Oscillant entre déception et amusement, le mage de guerre s´exclame:


Fichue résistance à la magie ...

He bien, il n´était pas content ... il nous a traité d´affameurs et nous a promit la malédiction des dieux


------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

A quelques pas de toi, Merra'wak agite faiblement ses ailes, te lance un pitoyable croassement avant de fermer les yeux. Sa tête retombe, inerte sur le sol.


Maitre Gwaryn ...

Je meurs.


------------------------------------------------
Un corbeau est généralement vu comme un oiseau de mauvaise augure. Apercevoir l´oiseau noir sur sa droite porte malheur. Que l´une de ces bestioles vienne croasser sur la cheminée d´un malade, et celui ci n´en a certainement plus pour bien longtemps à vivre. Parfois utilisés comme familiers par des magiciens et des sorciers, ces derniers se verront soupçonnés de nécromancie, par la simple possession de cet animal réputé maléfique.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par Elmonster le Jeu 23 Juin 2011, 21:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 23 Mai 2011, 18:20

Regardant la créature disparaître, le halfelin alla s'occuper de son familier, sans même se soucier de se que disais l'autre arcaniste. Regardant l'animal faire son discours, il incanta un autre sort sur l'oiseau entre ses mains en lui disant :

C'est bon, pas la peine de faire ton pitre, tu vas très bien et je le sais

En effet, il venait de lancer un sortilège curatif sur le petit être, qui, s'il avait été blessé, ne semblait pas avoir eu de graves lésions que ses magies ne pouvaient pas réparer. L'animal allait bien, il en était certain.

Se tournant enfin vers le mage de guerre, il lui fit dit :

- Votre ville est des plus dangereuse, avec des monstres comme celui-ci dans la nature, mais bon, je suppose que vous ne pouvez pas tout faire. Bon y allons nous ? Je n'ai pas que cela à faire, j'ai une personne à retrouver, qui n'est, malheureusement, pas un adepte de l'Art, contrairement à vous ou moi.

Il avait hâte d'en avoir fini avec ces formalités administratives inutiles, mais il n'avait pas envie de commencer à semer le désastre dans la ville où il venait d'arriver, puisque cela impliquerait qu'il soit rechercher par les autorités par la suite, ce qui limiterait ses mouvements et ses possibilités.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 23 Mai 2011, 19:10

Regardant les deux magiciens lancer chacun un sort sur l'étrange créature que Talian n'avait pas le plaisir de connaître. Il assista à l'échec des deux arcanistes en constatant que l'étrange créature disposait d'une certaine résistance à la magie au halo bleu qui se dégagea de lui. S'envolant, la créature siffla mais le champion occultiste s'en désintéressa lorsqu'il sentit quelque chose s'installer lourdement sur son épaule. Il se retourna, le poing serré et n'arrêta son geste que lorsqu'il vit que c'était le milicien qui avait posé sa main sur son épaule afin de l'interpeller. Ayant perdu son habituel sourire pour l'occasion, il repoussa d'un geste rapide la main du milicien tout en grognant, menaçant.

- Ne recommencez jamais une telle chose !

Néanmoins, et surtout par volonté de voir ce minable milicien s'éloigner de lui, il sortit la pièce d'or et la pièce d'argent demandée qu'il donna d'un geste clairement hautain au dragon pourpre avant de lui tourner le dos, bien disposé à ne plus le voir ni encore moins lui adresser la parole. Il n'avait que faire des imbéciles qui intégraient les rangs des forces de l'ordre car trop bêtes pour être capables de faire autre chose. Et là, Talian estima le dragon pourpre chanceux qu'il ne possède pas de golem, car alors, celui-ci aurait certainement pris son geste pour un début d'hostilité et l'aurait alors écrabouillé comme un vulgaire insecte qu'il était sur les pavés du port.

Reportant son attention sur le mage de guerre qui venait faire preuve d'un manque d'efficacité, le champion occultiste secoua la tête, avant de se passer la langue sur les lèvres. Il s'approcha néanmoins de ce collègue moins doué et se présenta à lui d'une voix douce, son visage de nouveau fendu par don éternel sourire d'adolescent.

- Bien le bonjour. Je m'appelle Talian Tauvenal. Votre collègue m'a dis de venir vous parler si j'étais arcaniste de mon état. Et comme c'est le cas, j'obéis aux ordres de la maréchaussée. Je n'ai aucun sort actif sur moi pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mar 24 Mai 2011, 19:33

Gwaryn, Talian Tauvenal


Des monstres? Non, les tressyms sont parfois espiègles mais ils ne sont pas dangereux. Ils sont très intelligents vous savez? Et puis ils chassent toute sorte de vermines qui autrement infesteraient les rues. Les gens du peuple pensent d´ailleurs que ce sont des messagers des dieux ...

En tout cas, si ce corbeau est votre familier, il a eu de la chance, vous devriez faire attention à l´avenir.


Se tournant vers le nouvel interlocuteur, un grand gaillard avec une épée à deux mains ceinte dans le dos, il continue

La bonne rencontre Sieur Tauvenal, vous êtes un mage également? Parfait alors, suivez moi tous les deux, je vais vous conduire à la capitainerie.

------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

Vous suivez le mage sur les docks jusqu'à une bâtisse qui abrite la capitainerie. Le mage se renferme bien vite ignorant vos éventuelles questions et vous laissant tout le loisir de discuter entre vous pendant le trajet.


Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 21:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mer 25 Mai 2011, 17:03

- Oui, je suis un mage. Pourquoi, vous en doutez ?

Le jeune humain ne comprenait pas que l'on ne puisse pas aussitôt reconnaître en le voyant sa qualité de mage. Certes il était le premier à penser que se promener avec une épée à deux mains n'aidait pas à donner l'image de se qu'il était, néanmoins, il avait déjà vu, des mages elfes surtout, se promener avec de belles épées. Il se souvenait d'un chantelame demi-elfe qu'il avait un temps fréquenté sur le navire. Il était devenu très ami avec Sélin et partageait beaucoup de moments de paix avec lui. Quand le demi elfe était à la vigie et Talian de quart, il montait le rejoindre afin de deviser, de parler du monde et de leurs aventures. D'ailleurs, le jeune chantelame était tout le contraire de lui, avant tout un combattant plutôt qu'un mage. Mais lui au moins, avait reconnu aussitôt le jeune turami comme le lanceur de sorts profane qu'il était.

Au souvenir de son ami mort au combat, pour un roi qu'il ne connaissait pas et n'avait jamais vu, le champion occultiste sentit son coeur se serrer. S'il était là, c'était entre autre grâce à ce jeune homme qu'il avait pu fréquenter et qui lui avait ouvert les yeux sur beaucoup de choses. Alors, sans même faire attention, Talian venait de se fermer tout comme leur guide. Il ne releva la tête que lorsqu'ils s'arrêtèrent face à un grand bâtiment que le champion occultiste devina être la capitainerie. Désormais, il allait définitivement pouvoir laisser sa vie de flibuste derrière lui et passer à autre chose. Il voulait deux choses, retrouver Delos, son amour perdu, qu'il n'avait jamais réussi à oublier malgré son engagement et ses deux années passées plus souvent en mer, épée au clair, que sur la terre ferme, ainsi que d'ouvrir un magasin. Il avait de nombreux talents qui pouvaient faire le lui un artisan et marchant fréquentable par beaucoup de monde. Il était même certain que s'il parvenait à monter le projet qu'il voulait, il pourrait rapidement arracher comme clientèle des officiels, des hommes d'affaires, de culte ou d'autres éminences qui pourraient avoir nécessité à se fournir chez un homme tel que lui.

- Que doit on faire ici exactement ? Combien de temps cela prendra t-il ?

Puis, se tournant vers le théurge halfelin, il lui tendit la main tout en souriant avant de se présenter.

- Bonjour. Je m'appelle Talian Tauvenal. Que nous vaut le plaisir de votre présence ? D'où venez vous ?

De nouveau sa curiosité avait pris le dessus sur la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mer 25 Mai 2011, 19:44

Surpris de l'arrivée d'un autre arcaniste, il se retourna vers le nouveau venu qui échangea quelques mots avec le mage de guerre. Regardant cet homme qui s'étonnait de ne pas être reconnu comme un magicien, il ne s'étonna pas que le garde ne soit pas parvenu à cette conclusion, en considérant l'allure générale de l'homme, sa carrure et surtout l'immense épée qu'il avait dans le dos. Mais Gwaryn n'était pas hin à prendre la parole pour énoncer des évidences quand il ne se cachait pas derrière un masque. Ignorant poliment dans un premier temps cet étranger, réfléchissant à ce qu'il allait faire à ce tressym quand il mettrait la main dessus, car il le ferait, et ce n'était pas une simple résistance à la magie qui allait gêner un théurge comme lui, il n’eut d'autre choix que de lui parler pour lui répondre, mais au moins, s'il était un mage, peut-être serait-il d'une conversation agréable.

Bonjour à vous, messire Tauneval. Nous ne nous sommes rencontrés que par le hasard, ou la volonté du Curieux, peut-être. Et quant à ma provenance, ma foi, voyez-vous ce bateau derrière nous ? Vous avez donc votre réponse. Et vous, que faite-vous donc ici ?

Pour être franc, le halfelin se moquait complètement de la réponse que pouvait lui apporter l'arcaniste, à moins qu'il ne lui dise être venu ici pour retrouver sa fille adoptive, chose extrêmement improbable, qu'il tombe par hasard sur la seule personne en voulant à Émilie, à moins qu'elle ne soit dans de tels problèmes que ceux qui lui en voulaient envoient de grandes quantités de personnes à sa recherche. Mais de toutes manières, il la défendrait avec la dernière énergie, quoi qu'elle est bien pu faire, quitte à la corriger lui-même par la suite s'il le fallait. Peut-être Émilie préfèrerait-elle qu'il la remette à ses détracteurs plutôt que de le laisser finir, si ses actes était trop grave, mais il n'en ferait rien.
En attendant, il était toujours bloqué là, à suivre un pauvre fonctionnaire pour des papiers inutiles, et avec un autre homme dont il ne savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarTalian Tauvenal
Profanateur de Couatl

Feuille de personnage
Points de vie:
15/53  (15/53)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Ven 27 Mai 2011, 16:52

Regardant dans la direction donnée par le halfelin, Talian vit un navire ancré plus loin. Loin d'être une réponse utile, elle disait juste que le théurge mystique avait pris la mer pour venir à Marsembre. Se que le champion occultiste avait déjà deviné en le voyant, tout comme lui, payer les droits d'entrée au port et non pas à une des quelconque porte de la cité. Cependant, il préféra ne pas relever, se disant que si le prêtre mage halfelin ne lui répondait pas, c'était parce qu'il se souhaitait pas s'étendre sur le sujet. A bien y réfléchir, Talian ne tenait pas trop à raconter toute sa vie à un inconnu qu'il ne recroiserait peut être jamais. Cependant, la moindre des politesse était de répondre à la question posée, même si l'inverse n'avait pas été respecté.

- Moi il semblerait que je fais la même chose que vous. J'attends de m'inscrire à la capitainerie bien que je trouve cette procédure aussi ennuyeuse que longue et inutile. Mais bon, il faut se plier aux règles locales.

Se tournant alors vers le mage de guerre, Talian reprit la parole, mais nettement moins enjoué.

- Bon, que fait on, on reste là à parler de la pluie et du beau temps ou on va faire se qu'on a à faire à la capitainerie. Excusez moi de brusquer, mais je ne tiens pas à passer la journée ici.


Dernière édition par Talian Tauvenal le Sam 28 Mai 2011, 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGwaryn
Hacheur de Sylvanien

Feuille de personnage
Points de vie:
34/34  (34/34)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Sam 28 Mai 2011, 10:24

Apparemment, l'autre était tout aussi secret que lui-même, ou pour le moins tout aussi vague, mais c'était compréhensible, vu ce qu'il avait lui-même dit. Aussi le hin se tût et attendit qu'ils arrivent tous deux à la capitainerie, pour en finir avec ces absurdités administratives organisées de manière approximative, dans le meilleur des cas, et absurde. Mais il avait décidé de faire les choses comme il le fallait pour l'instant, il n'allait pas partir aussi rapidement, même si l'envie l'en démangeait pas mal, l'idée d'être recherché dès son arrivée, chose qui limiterait énormément ses mouvements, le retenait pour l'instant, mais si cela durait indéfiniment, il n'allait pas se gêner et partir sans attendre son reste, il avait d'autres choses à faire, des choses importantes, plus importantes que se faire enregistrer pour ses dons qu'il travaillait depuis des décennies, même si cela n'était pas dur, tellement ceci était insignifiant. Mais il continua à suivre le mage de guerre.
Regardant l'humain lourdement armé, il se demanda si celui-ci était vraiment un mage, ou juste quelqu'un qui disposait de quelques prédispositions pour la magie, et surtout si Tauneval se risquerait à tenter de l'arrêter avec le mage de guerre, ou si au contraire il profiterait de la diversion pour partir lui aussi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Sam 28 Mai 2011, 15:24

Gwaryn, Talian Tauvenal

Vous marchez quelques minutes à peine à la suite du mage de guerre sur les docks, minutes que vous mettez à profit pour échanger quelques formules de convenances. Mais l´un comme l´autre semblez ne pas vouloir vous épancher et c´est finalement dans un mutisme général que vous arrivez devant la capitainerie.


Voila, nous y sommes, à l´intérieur voyez Kandice Johns.

Je vous souhaite un bon séjour au Cormyr.


------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

Le mage vous ouvre la porte et attends que vous soyez entrés pour vous quitter non sans vous avoir salués poliment.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par MJ Elmonster le Dim 19 Juin 2011, 21:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEmilienne Tarj
Charmeur de méduses

Feuille de personnage
Points de vie:
44/44  (44/44)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Jeu 16 Juin 2011, 09:56

Le navire avançait lentement à travers la brume, en silence. Le groupe se reposait sur le pont, les jeunes en train de discuter, penché sur la rambarde, regardant l’eau couler sur la coque du navire. Le capitaine avait annoncé l’arrivée à Marsembre sous peu, et avec le voyage, les pratiquant du dejemma, venant juste de partir, était très excités. De leur coté, Héloyse, Emilenne et Vakilli se voulaient plutot calmes et pensifs. C’était pour eux trois leur première mission officielle à l’extérieur des terres rashémies, et à part des histoires des vremyoni, Emilienne ne connaissait pas grand-chose du Cormyr. Elle avait bien sur appris la langue dans ses jeunes années, et connaissait les principales villes, ainsi que les incidents et rumeurs sur ce mais rien de plus. Elle était soucieuse, car elle attendait ce moment depuis déjà quelques années, et puis entrer dans une ville étrangère si loin de chez soi, en pensant qu’il y a qui plus est une traitre Durthan sur place, avait des raisons de lui mettre la pression. Elle avait au préalable parlé la langue locale avec Héloyse, s’habituant peu à peu, cherchant à faire bonne impression. Portant toutes les deux leur masque, les jeunes Ethrans n’avaient pas encore cette obligation, ni ce privilège. Se tournant vers le groupe des jeunes gens, la chef de l’escorte se dit que leur toucher un mot ne serai pas de trop.

Bon, les jeunes, on va arriver. Je vais vous demander de vous comporter correctement, vous n’oseriez pas tacher l’honneur des nôtres. Si vous avez un problème, referez vous à moi. Si une quelconque autorité viens nous voir, referez vous à moi. Compris ? Parfait.

Elle avait toute confiance en eux, mais préférait tout de même éviter les malentendus. Se tournant vers Vakilli et Héloyse, elle leur adressa un sourire et les invita à aller s’asseoir un peu plus loin. Discutant, le navire arriva vite à quai, et malgré la brume, les jeunes contemplait ce qu’ils pouvaient voir de la ville. Se levant calmement, tenant la main à Héloyse pour l’aider à se relever, ajustant son masque et donnant un coup du sa robe, elle s’avança vers le bord du navire pour observer. L’humaine ne manqua pas de remarquer les gardes qui montaient à bord.

J’avais entendu parler de ce pays comme un pays avec une forte force militaire, à l’allure des gardes, ces rumeurs sont incontestablement fondées. Intéressant.

Voyant la cohorte se rapprocher d’elle, la rashémie écouta puis répondit d’une voix calme et amicale.

Bien le bonjour. Veuillez excuser notre ignorance, mon brave. Ces lois sont les vôtres et nous les respections. Vous autres, faites ce qu’il dit.

Lançant la dernière phrase aux jeunes, ces derniers s’exécutèrent. Elle avait déjà partiellement prit connaissance des lois, mais une vérification ne serai pas de trop.

Et pour ma présence en ces lieux ? Je suis une noble dame de rashéménie, vos supérieurs ont peut être été prévenu de mon arrivée. Je suis ici pour le compte du conseil des Wychlaran, Dame Emilienne Tarj, et voici Sœur Héloyse et mon protecteur.

Inclinant la tête en signe de salut, elle reprit.

J’ai ouïe dire que l’on devait se présenter au cas ou l’on possédait certains pouvoirs magiques. Je vous serai gré de m’indiquer la procédure, vous en seriez bien aimable.

Satisfaite de sa performance en langue étrangère malgré son accent, elle savait qu’Héloyse ne saurai en faire autant, c’est pourquoi elle avait préféré la présenter. Elle avait appris les bases aux Ethrans et c’était un langage très théorique. Les guerriers, pour leur part, n’avait aucune connaissance de la langue, et elle savait qu’elle leur traduirai si nécessaire en Rashémi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Ven 17 Juin 2011, 15:59

Émilienne Tarj


Ton discours et ta prestance semblent mettre le soldat un peu mal à l´aise. Sans doute à t´il plus l´habitude de traiter avec des marins et des aventuriers de tout poils qu´avec une ambassade diplomatique étrangère. Il te répond mais malgré son accent étrange, tu notes chez lui un certain embarras.


Ma Dame, heu ... si vous pouviez patienter la un moment avec vos euh ... sœurs, je vais aller chercher un magicien de guerre



------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Te plantant là, il se dirige vers un homme vêtu d´une robe de magicien violette et noire, symbole des Mages de Guerre du Cormyr et lui glisse quelques mots à l´oreille.

Heloyse profite du moment pour traduire aux autres membre de ton escorte les instructions du garde:


Vakilli, les filles, il faut faire des nœuds de paix sur nos armes ...
Me demandez pas ce que ca veut dire, j´en ait aucune idée !


------------------------------------------------
Héloyse est une grande femme pour une rashémi, portant une robe de wychlaran bleu-vert et orange, et un masque blanc, avec comme unique décoration des traits sous les yeux. Elle porte deux grandes boucles d’oreilles circulaires, et un collier large et serré au cou. Elle porte au dessus de la poitrine un pendentif à Séluné. Elle laisse toujours deux grandes mèches couler de chaque coté de son masque tandis que le reste de ses cheveux noirs de jais sont rabattus vers l’arrière. Elle porte une armure de bonne facture sous sa robe, héritage des vremyoni. Des trous de son masque ressortent deux yeux bleus clairs.

Peut être qu´ils veulent qu´on mette des rubans fleuris sur nos haches, pas vrai les gars?


------------------------------------------------
Vakilli est un homme à la peau foncée, de petite taille, avec des cheveux noirs attachés derrière la tête. Il porte une grande hache dans le dos, ainsi qu’une armure en cuir sous des habits simples, mais tout de même propres et respectueux. Il affiche souvent un large sourire, qui laisse ressortir toutes ses dents. Il a deux yeux d’un bleu glacial, mais son ton de voix est au contraire chaleureux et joyeux, tout du moins avec ceux qu’il apprécie.

La plaisanterie du barbare provoque un éclat de rire dans le petit groupe des rashémites, une hilarité bien vite contenue lorsque le Mage de Guerre s´approche et s´adresse à Emilienne après avoir incliné la tète en signe de respect. Seule Amandelle ne parvient pas à se calmer et continue à rire sous cape, tentant de se dissimuler derrière Mesme, dans ce qui ressemble fort à un début de fou rire.


Madame, Soyez la bienvenue à Marsembre ainsi que votre escorte. Votre navire était attendu.

Dame Stormbillow à fait tout spécialement changer les affectations des quarts pour être sure de vous accueillir personnellement. Je vais vous conduire à elle immédiatement


------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

D´un geste de la main, il vous invite à le suivre.

Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEmilienne Tarj
Charmeur de méduses

Feuille de personnage
Points de vie:
44/44  (44/44)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Lun 20 Juin 2011, 15:42

Emilienne sourit et émit un soupir soulagé en réponse à la plaisanterie de son ami.

N’empêche que si tu devais vraiment mettre des jolies fleurs sur la hache, je sais fais si tu ferai vraiment le malin. C’est les concepts étrangers, faut pas chercher… Plus sérieusement, faut mettre une cordelette autour de ton arme, comme un sceau, à ne pas briser. Pas dur non ?

Répondant en rashémi sur le ton de la rigolade puis d’un sérieux de l’ordre de la demande polie, elle se tourna vers le mage, et soupira en le regardant avec un sourire. Renvoyant la révérence poliment, la wychlaran jetta un regard insistant à Amadelle, réclamant son relatif silence. Puis elle se retourna, radieuse.

Veuillez nous excusez, tous le monde est heureux d’être enfin arrivé à bon port. Merci de m´emmener jusqu’à elle, vous seriez bien aimable. Puis je vous demander à qui j’ai à faire ?

Etrange, je n’ai pas entendu parler de cette dame Stormbillow. Enfin, allons-y, nous verrons bien une fois la bas. Réfléchi Emilienne, est ce que tu connais quoi que ce soit sur elle ?

Tout en discutant avec le mage de guerre, la Hathran tentait de se remémorer ce qu’elle savait. Multitâche qu’elle était, elle s’occupait régulièrement de rajuster le niveau d’excitation du groupe, comptant du Héloyse pour calmer le groupe, comme elle sait si bien le faire, et sur Vakilli pour se tenir calme et assister la blethran. La routine quoi.

Elle suivi donc le mage…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElmaestro
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mar 21 Juin 2011, 12:30

Émilienne Tarj


Tu as beau chercher dans ta mémoire une noble famille du Cormyr du nom de Strombillow , tu n´en trouves pas. Il y a bien les Troublecor, les Argevrai, les Marliir ... mais point de Stormbillow. Pourtant ce nom ne t´es pas inconnu tu en jurerais.

Toujours est il que le mage reprend la conversation tout en quittant le navire.


Toutes mes excuses Madame,

Je me nomme Charles Beyrbauer, Mage de Guerre du second cercle.



------------------------------------------------
Les mages de guerre du Cormyr sont une force d'élite qui intervient en cas de problème d'origine magique. Ils agissent également comme espions, informateurs et conseillers pour les hauts fonctionnaires de la couronne et ce faisant, camouflent souvent leur identité. En bataille, ils préfèrent généralement les sorts offensifs, laissant aux Dragons Pourpres le soin de les protéger.

Dans ta petite troupe, un mouvement d´agitation se crée sur le thème des cordelettes. En l´absence de ces petites lanières de cuir, il est en effet difficile à tes suivant de respecter tes ordres. Heureusement, un Dragon Pourpre comprenant le motif de leur embarra leur fourni le matériel nécessaire pour réaliser les fameux nœuds de paix. C´est leurs armes scellées en signe de paix que l´ensemble de la petite troupe descend l´étroite passerelle et rejoint [les quais].

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarGaluldor
Chasseur de gobelins

Feuille de personnage
Points de vie:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Navire à quai   Dim 05 Mai 2013, 06:43

Galuldor Lómithrang avait embarqué sur une nef rapide nommée la fierté de Nijang pour rejoindre le port du Cormyr.
Durant la traversée, il avait poursuivit son entrainement de manière intensif, le mouvement du navire lui avait permis de se perfectionner.

Les vaisseaux elfes étant très rarement attaqués, il n'avait pas eut d’occasion de se perfectionner en situation de combat réel.

Durant toute le trajet, il avait concocter une stratégie pour son arrivée au Cormyr.
Il ne comptait pas faire référence au sort de son père, mais chaque occasion, il noterait dans sa mémoire les responsables qui de prêt ou de loin avaient trempé dans le meurtre.
Et un jour plus ou moins lointain, il leurs présenterait l'addition. Ils se mordront les doigts jusqu'aux coudes d'avoir ommit que les elfes avaits une vie longue et une mémoire encore plus longue. Ils ne s’impliquaient pas souvent, mais la vengeance avait une vrais signification! et il l'appliquerait un jour ou l'autre et le temps ne l’atténuerait pas.

Pour l'heure son objectif premier, était de rencontrer un contacte et de participer à la tache assignée aux agents de la couronne du Cormyr.

Quant le capitaine lui avait annoncé que le port serait bientôt en vue, il avait rejoint sa cabine et profiter d’une partie de l’eau douce restante pour faire ses ablutions et ôter le sel de son équipement. Il Avait comme à chaque fois soigneuse recouvert chaque maille de son armure de lubrifiant solide totalement inodore, puis rectifier l’affûtage de son épée avant de la replacer.

Il avait longuement fixé sa chevalière avant de l’enfiler puis de la dissimuler sous ses gantelets.
Tout son équipement enfilé et bien positionné, il avait de nouveau rejoint le pont.

Le port était en vue, mais le capitaine lui avait dit qu’il faudrait bien trois heures pour rejoindre les quais. Il en avait donc profité pour méditer.

Pendant l’accostage il avait observé attentivement les quais et le manège des militaires qui interceptaient tous les arrivants, il ne fut donc pas surpris de voir s’avancer une escouade de gardes accompagné d’un mage dés que la passerelle du la fierté de Nijang fut en place.

Totalement équipé, les seules armes visible était son poignard qu'il portait a la ceinture et son carquois solidement fixé a son flanc gauche.

L’annonce de l’obligation du payement d’une taxe pour mettre les pieds à terre en disait long sur les problèmes financiers de ce royaume.
Il avait naturellement opté pour un Control complet des sentiments et des expressions innée à sa race renforcé par l'atavisme et l'éducation.
Il avait pris un ton neutre pour répondre au garde et un aire ennuyé :
- Je suis venu ici pour des raisons d’ordre privé et pour éventuellement affûter mon entrainement.
Galudor ouvrit sa bourse et en extirpa la somme exigée qu’il tendit au garde.

Il avait dit alors avec une attitude légèrement agacée juste perceptible par une personne très attentive et intuitive :

- Bien cette formalité accomplie expliquer moi donc cette histoire de nœud aux armes ?
- Et puis tand qu'à faire y a-t-il d’autres choses à accomplir pour débarqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarEldiablo
Puissance majeure
Administrateur
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Navire à quai   Mer 05 Juin 2013, 18:15

Galuldor

Bien que sortant de plusieurs années de conflit ayant laissé certaines partie du royaume dans un piteuse état la ville de Marsembre ne te semble pas avoir souffert de cela, ni manquer particulièrement de fond. ta mémoire de qualité te rappel qu'à bien y réfléchir entrer dans une ville à toujours été payant au Cormyr, l'argent servant à entretenir les routes royales qui font du royaume un des précurseurs en matière de circulation que ce soit à cheval ou en bateau.

Ta réponse ne semble pas particulièrement plaire au rude gaillard en face de toi. Les aventuriers au Cormyr, ne sont pas légion et ne sont pas toujours bien vu surtout par les gardes. Ils savent bien que ton entrainement est probablement meilleur que le leurs et que tu peux te payer des armes parfois même magique qu'ils n'auront jamais...

Et l'idée qu'un elfe inconnue qui semble plein d'expérience veuille en acquérir plus dans leurs ville n'est pas spécialement pour lui plaire, bien que cela ne constitue pas un délit...

Lorsque tu tend l'argent il te fait un signe négatif et te répond.

Ce n'est pas moi qui récupère l'argent ami elfe, cette somme sera à remettre à Kandice Johns ma supérieur qui s´occupe des formalités, il faudra aussi que vous déclariez toutes capacités magique dont vous disposeriez.

Pour la taxe elle est de un faucon d'argent pour le Seigneur Scoril et un lion d´or pour la Régente.

Pour vos armes, vous devez simplement les attacher avec un nœud de paix, c'est un simple nœud qui bloque vos armes dans leurs fourreaux, pour les arcs ils empêches d'encocher une flèches . Tenez voila des cordelettes qui vous permettrons de le faire.

Je vais vous conduire jusque à la patronne pour la déclaration de potentiel magique.

Ah, j´oubliais. Soyez le bienvenu au royaume du Cormyr


------------------------------------------------
Les Dragons pourpres sont des volontaires ayant juré loyauté et service à la Couronne du Cormyr. Ces soldats courageux et droits sont reconnaissables à leur surcot blanc frappé de l'emblème royal du Cormyr: le dragon pourpre. Leur manteau pourpre est ourlé différemment en fonction de leur grade.

Le dragon pourpre avant d’aller plus loin attend que tu face un nœud de paix sur l'ensemble de tes armes, il ne sort pas de son attitude martial et ne semble pas avoir perçu ton agacement. Tu comprend vite qu'accueillir les nouveaux aux ports dans les odeurs de poissons et de pourriture indissociable de la notion de grande ville n'est pas le meilleurs poste dont un soldat puissent réver.


Spoiler:
 

_________________
Naviguez facilement sur le site grâce au SOMMAIRE.
Le grand WHO´S WHO de Marsembre.


Dernière édition par Eldiablo le Mar 11 Juin 2013, 08:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Navire à quai   

Revenir en haut Aller en bas
 

Navire à quai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand le bâteau coule, les rats quittent le navire!!!!
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» [FB 1623] Acheter un navire ou berner un espion?
» A quoi sert le Quai d'Orsay ?
» Les rats quittent le navire !
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Forum des postulants :: Votre arrivée en ville-