Marsembre la Brumeuse

JDR par forum, D&D ed 3.5
pour personnages niveau 10 et plus
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesLiensCORMYRConnexion

Partagez | 
 

 Les passeurs d´ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Les passeurs d´ombres   Lun 15 Avr 2013, 09:32

Mordred de Lunargent

Sans prendre ombrage, l’énigmatique fille s’accommode parfaitement du ton refus, son repas n'en sera que plus complet en ces temps de disette. Alors que tu repose ta pomme, elle se jette sur le même fruit et en croque avidement un généreux morceau, qu'elle a bien du mal à mastiquer. Cela déforme sa bouille enfantine d'une manière étrange puisque toujours a moitié couverte de son capuchon.

Tu la vois te jauger, semblant encore hésiter à te dire faire confiance. Mais forte des paroles prononcée, la petite repousse un peu devant elle son repas et de son unique œil, te regarde fixement.

Bien, il y a en cette ville pas mal de joyaux fabuleux. Certains extrêmement bien gardé, d'autre moins. Certains avec une valeur pécuniaire, d'autre culturelle. Certains attisent la convoitise, la jalousie, la curiosité et poussent à en faire leurs acquisitions de façon honnête ou non. Ce matin j'ai été contactée pour résoudre une affaire délicate concernant une pièce rare. Une œuvre d'art qui a été volée, puis qui se retrouve maintenant aux mains d'une famille de bonne lignée, ici à Marsembre.
------------------------------------------------
Silhouette encapuchonnée d’une étoffe rouge. Dessous une jeune fille ne dépassant pas les dix-huit ans du haut de son mètre soixante cinq. Et pourtant ses mains semblent appartenir à une personne d’âge mûre, elles sont surtout brulées. De son visage on n’aperçoit qu’un œil d’un vert intense, et quelques mèches noires décorant son front. Il y a comme une expression étrange sur son visage sans pour autant en déterminer la raison.

Le petite fait une pause, plus pour que tu puisse assimiler ce qu'elle venait de dire que pour autre chose. Son discours est précis et sans hésitations. Sa main se pose sur son foulard qu'elle soulève et tu vois enfin l’objet sphérique qu'il cachait.

Il s'agit d'une orbe. Un objet semblable à celui ci, mais ayant des propriétés différentes. Je peux vous garantir que vous serez gracieusement récompensé pour son obtention et sa remise à ma commanditaire. Mais je préfère vous prévenir, vous ne serez pas le seul sur le coup.
------------------------------------------------
Silhouette encapuchonnée d’une étoffe rouge. Dessous une jeune fille ne dépassant pas les dix-huit ans du haut de son mètre soixante cinq. Et pourtant ses mains semblent appartenir à une personne d’âge mûre, elles sont surtout brulées. De son visage on n’aperçoit qu’un œil d’un vert intense, et quelques mèches noires décorant son front. Il y a comme une expression étrange sur son visage sans pour autant en déterminer la raison.

Elle fini par stopper son discours tout en caressant la sphère à ses cotés. Tu sent bien qu'elle a d'autre informations à te donner, mais pour le moment le silence lie ses lèvres. Solène a le regard dans le vague comme envoutée par cet objet auprès d'elle.

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarMordred
Chasseur de gobelins

Feuille de personnage
Points de vie:
79/79  (79/79)
MessageSujet: Re: Les passeurs d´ombres   Dim 21 Avr 2013, 13:26

Toutes ces informations se bataillent dans la cervelle du guerrier qui essai d’emmagasiner le plus de renseignements possibles. Cette mission l’intéresse pour plusieurs raisons mais il ne souhaite pas le montrer à son interlocutrice, c’est pourquoi son visage reste de marbre devant toutes ces déclarations.
Il est persuadé que cette quête va lui permettre d’oublier la mort atroce de ses pères et d’apaiser son passé douloureux, ou tout du moins de l’aider à aller de l’avant, même s’il n’en est pas certain, néanmoins il faut essayer.
De plus selon ces dires, l’objet à récupérer se trouve être entre les mains d’une famille de bonne lignée et Mordred n’a aucun scrupule à voler les biens des personnes riches. Il se dit qu’ils pourront toujours s’en procurer d’autres.

- Très bien j’accepte votre mission. Mais j’aimerais en savoir un peu plus sur les éventuels ennemis que je vais rencontrer sur la route. Et que pouvez-vous me dire sur cette orbe, je vois que vous l’observez avec insistance, quelles sont ses propriétés magiques comparées à l’autre ?

------------------------------------------------
De loin, une silhouette élancée se déplaçant avec agilité. A première vue, la jambe gauche semble tout de même souffrir d’une excroissance qui s’avère être, en approchant, une chaine cloutée qui pend à son côté. Puis vous découvrez un visage dur et fermé. Des yeux en amande couleur bleu/vert alliant la mer et la terre, de minces lèvres et un nez fin et pointu encadrés par une chevelure blonde mi-longue, tombant sur le front et les épaules. Seul petit bémol, sa bouche qui reste constamment ouverte, lui donne l’apparence peu gratifiante d’un simplet.

Le guerrier observe la jeune encapuchonnée qui lui fait face et attend sa réponse avec impatience. Il lui tarde de reprendre la route afin de pénétrer dans Marsembre, ville qu’il connait à peine mais qui semble déjà lui promettre un bel avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarElangel
Puissance mineure
Meneur de Jeu
MessageSujet: Re: Les passeurs d´ombres   Dim 28 Avr 2013, 10:15

Mordred de Lunargent

La jeune femme contemple avec insistance le globe auprès d’elle et le caresse du bout des doigts. Sur le coup tu pense qu’elle ne t’a pas entendu, car elle met un sacré temps avant de te répondre. Puis elle te lance un regard suspicieux avant de couvrir de son foulard le globe. Son œil braqué sur toi un petit rictus s’affiche lentement sur ses lèvres et elle fini par continuer sa présentation.

Mmmh je ne pensais pas vous convaincre aussi rapidement, je suis agréablement surprise. Cet orbe ci est sans intérêt pour vous, je vous l’ai montré juste pour que vous visualisiez bien l’objet de vos recherche. Ceci dit le votre sera plus dans les tons jaunes comme vous l’aurez vu, elle fait une trentaine de centimètres et est en verre.

Solène réfléchi un peu à ajoute d’un air vaseux.

Sinon, l’orbe est en permanence en suspension dans l’air. Il lévite toujours à quelque centimètres d’une surface quelle soit immobile ou en mouvement. Vous voyez ? Du genre au dessus d’une stèle ou d’une main. C’est aussi une bonne source de lumière. Il s’en dégage une lumière plus ou moins vive. Dépend un peu de son humeur je crois. Parfois très douce, pas plus forte qu’une lueur de bougie, parfois très forte, à vous en torturer les yeux.

L’orbe recherché
------------------------------------------------
Silhouette encapuchonnée d’une étoffe rouge. Dessous une jeune fille ne dépassant pas les dix-huit ans du haut de son mètre soixante cinq. Et pourtant ses mains semblent appartenir à une personne d’âge mûre, elles sont surtout brulées. De son visage on n’aperçoit qu’un œil d’un vert intense, et quelques mèches noires décorant son front. Il y a comme une expression étrange sur son visage sans pour autant en déterminer la raison.

Dans un regain d’énergie, Solène reprend quelque bouchée de son repas. Pourtant tu sens bien qu’elle réfléchi. Elle te propose toujours de partager son repas mais un peu distraitement, puis après avoir avalé elle fini par répondre à ton autre question.

Oh je ne peux malheureusement pas vous dire qui sera sur vos talons. Je vous ai juste dit ça parce que ça me semble logique. Si notre employeur la recherche il a fort à penser qu’il n’est pas le seul. Par contre je suis en mesure de vous dire qui a volé l’orbe à notre employeur. Un dénommé Olex Motiline. On dit qu’il traine du coté de l’ilot de Baerout, dans les bas quartiers c’est à l’ouest d’ici.

La petite femme s’arrête de parler et reprend son repas. Attendant une nouvelle fois de voir si tu as d’autre question.
------------------------------------------------
Silhouette encapuchonnée d’une étoffe rouge. Dessous une jeune fille ne dépassant pas les dix-huit ans du haut de son mètre soixante cinq. Et pourtant ses mains semblent appartenir à une personne d’âge mûre, elles sont surtout brulées. De son visage on n’aperçoit qu’un œil d’un vert intense, et quelques mèches noires décorant son front. Il y a comme une expression étrange sur son visage sans pour autant en déterminer la raison.

La nuit est tombée sur cette soirée étrange. Tu es toujours dans la sphère délicate et apaisante qui entoure les lieux. Une ville à découvrir, une nouvelle vie à établir, ton avenir incertain t’ouvre les bras.

Spoiler:
 

_________________
Qui s'y frotte s'y pique...
Les régles
Les quartiers de Marsembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les passeurs d´ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les passeurs d´ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Ombres
» Le clan des Ombres
» L'Europe des ombres
» Les ombres (pv Sai)
» Un Tough Ombres parmi vous !!
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marsembre la Brumeuse :: Forum des aventures :: Forum des postulants :: Votre arrivée en ville-