Localités du Cormyr



Arabel (métropole, 30 606)

Au cours de la guerre des gobelins (1370-71 CV), les habitants d'Arabel furent évacués par magie vers Suzail et la cité resta de nombreux mois occupée et pillée par une armée d'orques et de gobelins. Les comptoir commerciaux des différentes compagnies marchandes ainsi que les édifices religieux, dédié à Tymora, Chauntéa, Deneir, Heaume, Lliira, Tempus et Waukeen ont été livrés aux flammes. Il fallu quelques mois au seigneur d'Arabel, Myrmeen Lhal pour réunir une force hétéroclite de Dragons pourpres, d'aventuriers, et de mercenaires suffisante pour marcher sur la cité et en chasser les orques. Si les orques ont quitté la cité, il sera bien plus difficile d'éradiquer leur présence des forêts avoisinantes.

Dhedluk (bourg, 936 habitants)

Cette petite communauté de la Forêt royale abrite nombre de fermiers et de sculpteurs sur bois. La coupe de bois vert dans les bois environnants y est interdite depuis plusieurs années. Défendu par une palissade de bois, le village est continuellement menacé par les orques qui infestent la région depuis la guerre des gobelins. Thiombar, le seigneur de Dhedluk a une réputation de fin psychologue. Un portail magique situé aux abords de la ville permet de se transporter à proximité de l'entrée de la cour royale de Suzail.

Immersy (bourg, 1 170 habitants)

Cette communauté abrite les manoirs des familles nobles Eperon de Wiveme et Tonnelame. Immersy constitue un relai sur la route commerciale. L´auberge des "Cinq poissons" brasse une bière réputée dans tout le Cormyr. Une grande chapelle de plein air, dédiée à Séluné, est entretenue par un prêtre local. Le seigneur d'Immersy se nomme Culspiir et était le héraut de l'ancien seigneur.

Marsembre (métropole, 36 000 habitants)

Pierre-tonnerre (bourg, 1 800 habitants)

Ainsi baptisée en raison de la proximité des Pics du tonnerre, cette bourgade abrite une communauté importante de bûcherons et de pêcheurs. Depuis peu, la ville est devenue un véritable camp de base pour les aventuriers se préparant à explorer la Forêt de Hullack. Une garnison d'une centaine de Dragons Pourpres assure la sécurité du bourg et les patrouilles le long de la frontière Sembienne voisine. La ville ne possède pas de seigneur, mais les Dragons Pourpres, commandés par Faril Laheralson, y font respecter les lois du Cormyr.

Soirétoile (bourg, 954 habitants)

Soirétoile est un village rural abritant de nombreux fermiers et quelques artisans. Le Seigneur de Soirétoile est Dame Tessaril Winter. Le village abrite un temple dédié à Lathandre mais est principalement réputé pour sa proximité avec de nombreuses ruines, notamment les célèbres Catacombes de Soirétoile. Les tressyms, des sorte de chats ailés, sont communs dans cette région et trés prisés par les sorciers et magiciens en quete d´un familier. Un portail magique relie un saule céruléen de la région avec un autre arbre planté dans les jardins royaux de Suzail. La vie paisible de cet endroit a été bouleversée par la guerre, Soiétoile ayant été utilisé par Myrineen Lhal comme point de ralliement des troupes pour la reconquete d´Arabel. Depuis la guerre des gobelins, Soirétoile doit régulièrement repousser des incursions orques.

Suzail (métropole, 45 009 habitants)

Capitale royale et cité la plus riche du Cormyr, Suzail abrite les familles nobiliaires et maisons marchandes les plus importantes du pays. Le centre de la cité est dominé par le palais royal, entouré par des jardins et les bâtiments de la cour royale. La cité possède une grande caserne abritant les Dragons Pourpres, ainsi que des parcs à bestiaux, un chantier naval et des dizaines d'auberges, de tavernes et de maisons de plaisirs. Le temple le plus imposant est celui de Tymora, mais il y a également des chapelles dédiées à Lliira, Oghma, Malar, Milil, Tempus et Waiikyne. Les célèbres sculpteurs d'ivoire de Suzail achètent l'ivoire exotique dans de nombreux pays, le sculptent pour lui donner de nouvelles formes travaillées et l'exportent pour un joli bénéfice. Le seigneur de la cité se nomme Sthavar, un homme confiant et loyal qui commande également les Dragons Pourpres. La présence des Dragons Pourpres et des Magiciens de guerre dont la présence est beaucoup plus visible depuis la mort d'Azoun IV.

Tilverton (ancienne grande cité, aujourd'hui désertée)

Située dans les Roc-terre et protegeant le defilé strategique de la passe de Tilver, cette citée est longtemps restée occupée par les forces armées du Cormyr avant d´etre officiellement annexée par le Cormyr en 1357 CV. Initian la guerre des Ombres, une attaque des forces de Thultanthar menée le 27 Myrtul 1372 CV, à réduit Tilverton à un espace noir et concave rempli d'ombres. Un détachement de cinquante Dragons Pourpres est posté à proximité afin d´en chasser les visiteurs car les personnes qui y pénètrent perdent peu à peu leur forme avant de disparaissent pour ne jamais plus revenir. Un trio de magiciens d'Eauprofonde étudie le site à distance, mais jusqu'ici ils n'ont pu que rapporter qu'une puissante magie avait été utilisée dans la zone. Cette magie a causé une telle déchirure dans la Toile que cela limite grandement leurs aptitudes d'investigation. Une route provisoire a été dégagée autour de l'étrange ruine afin de permettre aux caravanes marchandes de contourner la zone.

Waymoute (bourg, 1 980 habitants)

Waymoute a été construite au milieu d'une clairière artificielle de huit kilomètres de diamètre située au cœur de la Forêt royale. La ville possède une grande forteresse, mais la forêt étant généralement sûre, aucune palissade ne protège les autres bâtiments de la cité. Waymoute est une ville marchande, réputée pour ses élevages de chevaux. Le Seigneur de Waymoute est Filfar Tranchebois. La ville possède un petit temple dédié à Tymora et un autre dédié à Lliira.

Wheloune (grande ville, 6 661 habitants)

Réputée pour ses toits d'ardoise d'un vert éclatant, Wheloune s'est construite autour du bac traversant le fleuve Wiverne. Les ardoises vertes proviennent d'une grande carrière infestée de monstres et située au nord de la cité. Les habitants sont majoritairement des artisans, charpentiers de marine, bancelières, des voiles et des potiers. Le seigneur de Wheloune se nomme Sarp Barberouge, un homme têtu, et apprecié de ses concitoyens, mais souvent en désaccord avec la politique royale. La cité abrite un temple dédié à Chauntéa et une chapelle dédiée à Silvanus.