Quartiers de Marsembre






Marsembre compte sept quartiers différents. On distingue les quartiers "à terre", que sont le quartier de la Tour, le quartier marchand, la vieille ville et le port militaire des quartiers "des iles" que sont le quartier des docks, les quartier des ilotiers et le bas quartier.


LE QUARTIER DE LA TOUR

Ce quartier tient son nom de la citadelle bâtie autour de la Tour du Roi. C’est le quartier administratif, celui des riches et des nantis, mais aussi celui de la garnison, avec ses casernes et ses écuries. Ici les rues sont pavées et les canaux sont étroits, mais seulement parce que les maisons sont plus grandes, mieux bâties, sur plusieurs étages, et le plus souvent en pierre. Entre les hôtels particuliers et les maisons patriciennes, on trouve quelques gîtes pour voyageurs fortunés, quelques boutiques de luxe et un théâtre. La bourgeoisie et la noblesse de la ville se promènent autour de la citadelle, paradant en belles tenues, colportant les petites intrigues qui font le propre d’une grande ville de province.


LE QUARTIER MARCHAND

Entre les étals des tisserands, des maroquiniers, des armuriers, des maraîchers et des ébénistes, on avance lentement dans ces rues animées et peuplées. C’est un quartier agréable, car il est propre, on dit même – pour le railler – qu’il est parfumé. Les rues sont plus larges, bien pavées, et régulièrement lavées à grande eau grâce à un ingénieux système de canalisations. Les maisons ont souvent deux, voire trois étages, construites en colombage, peintes avec des couleurs vives qui donnent le tournis. On y vend de tout, parfois à bon prix, souvent un peu cher. Au printemps se tient le festival, au cours duquel tous les vendeurs soldent leurs marchandises. C’est une époque de fièvre et de liesses et si l’on prend son temps, l’occasion unique de faire de bonnes affaires.


LA VIEILLE VILLE

On ne fait pas un pas sans tomber sur une échoppe. On y trouve des ateliers de tout, on y fabrique de tout, on y serpente entre les enseignes. Ici un forgeron, là un charron, plus loin un tonnelier, à côté d’un fourreur, et ainsi de suite au fil des rues qui ont toute des noms de métier. Les corporations de métier y sont très puissantes. On y croise une foule d’ouvriers et leurs maîtres d’oeuvre en tenue de labeur. A part les artisans, on trouve d’autres habitants, pour la plupart des employés de ville et des domestiques qui vivent ici, un peu mieux que dans les bas quartiers.


LE PORT MILITAIRE



LE QUARTIER DES DOCKS

Le quartier des docks est constitué par les iles de la façade maritime de Marsembre, notamment l´ile aux embruns, l’île du rocher des tempêtes, l'ile d'Aertoprann, les iles de Maudite-brume et l'ile Harmuth.

L'ile la plus à l'ouest (au sud de la Tour du Roi) est l'ile d'Harmuth (surnommée par les locaux "le vieux navire"). Parmi les bâtiments notables de cette ile, on peut citer les fl`che de Bellevague, la demeure de la famille noble du même nom.

L'ile d'Aertoprann est située à l'est de l'ile de la tortue (deux ponts les relient), au nord-est de l'ile du rocher des tempêtes (un seul pont les relient), immédiatement à l'ouest de de l'ile aux embruns (deux ponts les relient) et au sud-est de l'ile aux épaves (un seul pont les relient). Les tours de la famille noble de Brisebrume s'élèvent sur cette ile qui tire son nom d´un architecte et entrepreneur qui fit fortune et disparu subitement. Ilnter Aertoprann fut certainement assassiné par quelque associé peu scrupuleux mais le folklore local fourmille de récits quand à sa disparition: échappant à des pirates et des contrebandiers pour les uns, se mariant en secret à la couronne (et leur apportant sa fortune en retour) pour d'autres. Il court bien évidement aussi de multiples rumeurs concernant le trésor secret d'Ilnter Aertoprann, attendant dans quelque cache les doigts chanceux qui s'en empareront.

L'ile aux embruns est la plus au Sud-est de toutes les iles de Marsembre et est reliée par des ponts jumeaux et la rue Torve à l'ile d'Aertoprann à l'Ouest et à l'ile aux épaves au Nord. Elle tient son nom de l'époque, avant la construction des quais et des bassins ou l'ile était battue par les vagues et constamment fouettée par les embruns. Autrefois un labyrinthe d'entrepôts de contrebandiers, de tripots et de tavernes, l'ile a été ravagée par le feu il y a une dizaine d'années. Aujourd'hui, hérissée de grues de déchargement sur sa face maritime, elle abrite de nombreux entrepôts de transit et les quais les plus florissants de Marsembre. Les entrepôts, de taille modeste servent au stockage des marchandises fraichement débarquées ou en attente de chargement sur un navire. Parce que les possibilités de vol, de contrebande et d'évasion fiscale sont réelles sur l'ile aux embruns, la sécurité y est renforcée et on y rencontre de fréquentes patrouilles de jour comme de nuit.

A l'est de Harmuth, reliée par un pont, on trouve Mauditebrume de l'ouest (les locaux n'emploient JAMAIS le terme "ile" pour y référer, seulement les étrangers). Plusieurs ponts la relient avec sa voisine Mauditebrume de l'est et l'ile de Baerouth située au nord.

Mauditebrume de l'est se situe immédiatement à l'est de Mauditebrume de l'ouest, au sud de l'ile d'Orm et à l'ouest du rocher des tempêtes. Deux ponts la relient à Mauditebrume de l'est et un seul aux deux autres iles. Les tours des ouragans, la demeure du richissime marchand Swentyl Illeon se trouve à la pointe Ouest de l'ile, surplombant l'étroit passage entre les deux iles, un passage connu des locaux comme la passe aux rebuts parce que par eau calme, toute sorte de détritus flottants viennent s'y accumuler. Par temps agite par contre, la houle s'engouffre dans l'étroit passage le rendant impraticable à la navigation. Comme pour Mauditebrume de l'est, le terme ile n'est jamais employé pour y référer.

L’île du rocher des tempêtes, plus simplement « le rocher » pour les locaux se trouve au Nord-est de Maudite-brume Est, au Sud-Est de l’île d’Orm, au sud de la Tortue et au Sud-Ouest d’Aertoprann, auxquelles elle est reliée par de nombreux ponts. Le Nord-Est de l’ile est occupé par une série de bassins de radoub et de débarquement privés, les plus grands de Marsembre. La possession de ces docks associés depuis des siècles aux activités de contrebande s’est transmise de manière très erratique et souvent violente depuis plusieurs générations. Le propriétaire actuel est Juskul « l’hameçon ». Parmi les bâtiments notables de l’île on compte Iyrinthorn la villa de la famille noble Illance et l’Ecu fendu, une auberge. L’île compte également divers cordiers et drapiers spécialisés dans la fabrication de voiles et de gréements.



LE QUARTIER DES ILOTIERS


Le quartier des Ilotiers est constitue par l'ilot Spaer, le vieil Arn, l’îlot Sharmran, la tortue et l'ile aux épaves.

La Tortue est au nord du Rocher aux embruns, au sud-est de l’îlot Sharmran et à l’ouest de l’île d’Aertoprann. L’île est un carrefour très animé, aux bâtiments en bois miteux, affaissés, aux porches et aux balcons couverts de mousses et moisissures. La Tortue est traditionnellement l’endroit ou les marins dorment, se font soigner ou cherchent de la compagnie à bas prix, bien que de telles activités se soient répandues sur les îles les plus à l’est de Marsembre. A la Tortue on trouve aussi des petites boutiques, des restaurants, des gargotes et toute sorte de services sans rapport avec les activités portuaires. Le restaurant « l’assiette gourmande » situé en plein centre de l’île est certainement le restaurant le plus réputé de la ville.

L’îlot Spaer n’est relié qu’à une seule autre île: le vieil Arn, par un pont unique. Le nom de l’île vient d’Arderth Spaer, un capitaine de navire mort depuis plus d’un siècle dont les exploits sont aujourd’hui encore comptés par ses multiples descendants qui ont su prospérer dans divers offices autours du port. Cette île ne compte quasiment que des entrepôts en divers états de décrépitude, ainsi qu’une auberge et une propriété de nobles à l’abandon. La majorité des entrepôts de l’île sont la propriété d’Indur, un marchand local.

L'île du vieil Arn, ou simplement le Vieil Arn pour les locaux se trouve entre l’ilot Spaer, l’île Sharmran, la partie la plus à l’Est de la Marsembre terrestre et l’île aux épaves. Elle est reliée à chacune de ces terres par des ponts. L’île tient son nom du ‘Vieux’ Dathmur Arnagus, maître maçon et propriétaire de carrières dont les ouvriers ont bâti de nombreux bâtiments, digues et bassins du port, il y a plusieurs siècles de cela. Sur le Vieil Arn on trouve principalement des bureaux dont l’activité dépend du port, des agences de recrutement, et des logements précaires, principalement occupés par des dockers. On y trouve également une auberge : l’auberge de la pierre à feu et la boulangerie de La Mère Tanthra Poulthard et de ses trois filles.

L'île aux épaves (simplement “Les épaves” pour les locaux) est située au Nord des îles d' Aertoprann (à laquelle elle est reliée par un pont) et des Embruns (à laquelle elle est reliée par deux ponts), et au Sud-Est du vieil Arn (un seul pont relie les deux îles). Le nom de l'île vient des temps anciens avant la construction des digues et des docks, lorsque les courants apportaient invariablement les débris de naufrage sur cette petite île. Parfois, il arrive encore que la mer rejette quelque détritus, vites récupérés par quelque profiteur. La majorité des bâtiments de l’île sont des entrepôts, des bureaux de compagnies marchandes, ou des ateliers de tonneliers. Parmi les bâtiments notables, on trouve également la résidence des De Monthor : "le pavillon Monthor" , la bastide fortifiée du Baron de Braceguauntlet et enfin "Le cercle des noyés" une taverne.

C’est sur l’îlot Sharmran, également surnommé « le roc aux viscères » que se concentre l’essentiel de l’activité de la pêche à Marsembre. De loin l’île la plus « aromatique », bon ok disons le, puante de Marsembre, les visiteurs, comme les natifs, se dépêchent de la traverser. L´ilot abrite la majorité des pêcheurs de Marsembre qui vivent là avec leurs familles dans des maisons de bois, au milieu des ateliers de salage et des fumoirs à poisson. Du fait de la taxe importante prélevée par l’état sur le sel, utilisé en abondance sur cette île, une partie non négligeable des pêcheurs sont également des faux-sauniers. En marge de leur activité de pêche, ils chargent illégalement du sel en provenance de Guérande dans quelque crique abritée et le rentrent en fraude dans la cité. L’îlot tient son nom de la « sorcière du port », une sorcière à la beauté fatale capable disait on de prendre une forme aquatique. On raconte qu’elle séduisait de jeunes hommes avant de les entraîner sous l’eau, vers leur mort. La légende veut encore qu’elle ait ainsi accumulé un fabuleux trésor, qui aujourd’hui encore, attend dans quelque grotte submergée de la cote Est de l’îlot, qu’un aventurier audacieux le découvre. En dépit de nombreuses fouilles dans l’eau boueuse et la vase qui tapisse le fond des canaux de l’île, les efforts des chasseurs de trésor sont, à ce jour, restés vains. Bien que personne n’ait vu Sharmran la sorcière depuis plusieurs générations, l’îlot reste au centre de disparitions sporadiques et inexpliquées de jeunes hommes, alimentant les plus folles rumeurs.



LES BAS QUARTIERS


Les bas quartiers sont constitués de cinq ilots: , L'ilot d´Antanmara, l´ilot de Baerouth, l´ilot Gauntan, l´ilot d'Orm et l’îlot Nornsar.

Les rues ici sont si étroites qu’il y règne une odeur de ruisseau et de moisi que l’absence de soleil ne chasse jamais. Les maisons sont basses, chichement bâties, appuyées les unes contre les autres, parfois de guingois, débordant sur la rue, ou menaçant de s’écrouler sur une arrière-cour. Malgré cela ces rues sont peuplées, il y vit toute une faune de mendiants, de pauvres, de gamins perdus.

L’île de Baerouth est située au Nord de Maudite brume-Est et est reliée à celle-ci par un unique pont. Les autres ponts de l’île la relient à l’île d’Orm à l’est et à l’îlot Nornsar encore plus au Nord. Aucun bâtiment particulier ne se trouve sur cette île, à part la maison des profondeurs, une chapelle dédiée à l’inquiétante déesse des tempêtes.

L’îlot Nornsar est situé au nord de l’île de Baerouth, au sud du quartier marchand et à l’ouest de l’île Gauntan. Des ponts permettent d’accéder à ces différents quartiers de la ville. Très similaire à l’île de Baerouth, cet îlot fait parti des bas quartiers. On y trouve toutefois un restaurant, en plus des logement précaires.

L’île Gauntan est située au Nord de l’île d’Orm, bien qu’aucun pont ne les relient. L’île est au Sud de la terre ferme, entre les îlots Nornsar et Sharmran. Bien qu’accueillant une population plutôt pauvre, Gauntan n’est pas aussi misérable que certains des îlots alentour, principalement grâce à la présence du Hall des brumes matinales qui occupe plus du quart de sa superficie.

Au nord d'Harmuth, légèrement à l´est de la Tour du Roi se trouve l'ile d`Antanmaran (surnommé "la proue"). Elle est connectée aux quartiers à terre par un pont et d'autres ponts la relient aux iles Harmut et Nornsar. L'étendue d'eau entre Harmuth, l'ile d`Antanmaran la cote ouest de Marsembre est connue sous le nom de "la longue course" et permet d'atteindre les bassins ouest ou le nouveau port.

L'ile Orm se situe au nord de Mauditebrume Est, à l'ouest de l'ile de Baerouth et à l'est du rocher des tempêtes auxquelles elle est reliée par des ponts. C'est ici que l'on trouve la demeure de la famille noble Tonnelame.