"

Vie quotidienne au Cormyr



La majorité des habitants du Cormyr est constituée de fermiers, d’éleveurs de bétail et de chevaux, de forestiers et d’artisans. La noblesse qui possède les terres, représente un infime pourcentage de la population. Tous ces gens mènent une vie moyenâgeuse, car à l’exception des nobles, ils n’ont aucun accès à la magie.

La vie est rythmée par la course du soleil et des saisons. On mesure le temps avec des cadrans solaires ou des sabliers, voire des chandelles: il en faut trois pour une nuit. Dans les villes, les grandes divisions du jour sont sonnées, chacune par un coup de cloche :
  • Matines (0h): correspond au milieu de la nuit.
  • Laudes (3h): avant le lever du soleil, c’est généralement l’heure du lever pour tous les gens de basse extraction ; c’est l’heure du petit déjeuner.
  • Prime (6h): correspond à l’aube, c’est là que l’on commence en général à travailler. C’est également l’heure d’ouverture des boutiques.
  • Tierce (9h): correspond au milieu de matinée, et à la préparation du repas de midi.
  • Sexte (12h): correspond à l’apogée du soleil. C’est l’heure du repas de la mi journée.
  • None (15h) : correspond au milieu de l'après-midi.
  • Vêpres (18h): correspond au coucher du soleil, c’est l’heure de fermeture des boutiques et de la préparation et consommation du repas de soir.
  • Complies (21h): après le coucher du soleil, c’est l’heure du coucher.