"

Habitants du Cormyr



La population du Cormyr est estimée à 1.350.000 en majorité humains, principalement de type chlondath ou thetyrien. Les demi elfes et les elfes constituent le reste de la population (environs 15%). Les autres races n’y sont représentées que de manière sporadique, notamment au sein des villes et ne forment aucune communauté établie.

La langue officielle est le chlondath, mais on pourra trouver à s’y faire comprendre en damaran, en turmic, en elfe, en gnome, en halfelin voire même en gobelin et en orc.

Le Cormyr est une des nations les plus civilisées et des plus responsables de tout Féerûne. Son peuple composé d'une noblesse forte, d'hommes du peuple actifs et d'une classe marchande en expansion fait preuve d'une grande loyauté envers le roi et le gouvernement, tend à respecter la loi et à se montrer paisible tant qu'on ne le provoque pas.

Pendant des années, le gouvernement du Cormyr a géré le royaume d'une façon presque parfaite. Le sort de tous les Cormyriens s'est amélioré au cours de la dernière génération, et ces derniers s'en trouvent assez satisfaits.

Les Cormyriens généralement amicaux et ouverts, se considèrent comme des gens cultivés, paisibles et raffinés. Ils se battent en cas de besoin ou pour protéger leurs droits et ceux des autres. Ayant longtemps réussi à imposer la paix dans leurs propres frontières, les Cormyriens et leurs dirigeants regardent à l'extérieur pour voir où ils pourraient faire le bien.

La plupart d'entre eux considèrent le reste du monde comme un endroit maléfique et dangereux, qui aurait besoin d'être contrôlé par une main de fer. Les Valiens ont bon cœur, mais sont trop désorganisés pour former un rempart contre les cités de la Mer de Lune. Eauprofonde et la Sembie passent trop de temps à compter leur argent pour combattre leurs ennemis. Les états indépendants du Vaste, les Contrées du Mitan Occidentales et la Côte des dragons sont informes et désordonnées. Il faut que quelqu'un ramène la paix dans le monde alors pourquoi pas le Dragon Pourpre ?

Les Cormyriens sont souvent perçus comme élitistes et expansionnistes. Ils répondent généralement "Est-ce de notre faute si notre nation est en paix, si notre roi est sage, si nos habitants sont de braves gens et notre force militaire valeureuse ?"

Évidement, les événements récents qu´a enduré le Cormyr on nuancé ces attitudes, mais sur le fond, la mentalité des habitants a peu varié.

La tenue vestimentaire et l´apparence en général sont une marque de statut social très importante au Cormyr. Avant même que vous ouvriez la bouche, vous aurez été jugé au vu de vos atours.

Au Cormyr, les aventuriers sont considérés avec curiosité par les habitants et méfiance par les représentants de l’ordre.

Les femmes célibataires à la recherche d’un compagnon portent un foulard violet noué autour du cou ou à la taille.