"

Forces armées du Cormyr



Pour faire respecter la parole royale, le Cormyr entretient une grande armée de métier, dont la taille a considérablement augmenté au cours des dernières années du règne d´Azoun IV, avant d´être drastiquement réduite par les deux guerres successives.

En 1369 CV, plus de 16.000 Dragons Pourpres, ainsi nommés en référence à la bannière du royaume étaient en garnison dans les plus grandes cités et fortifications du pays. Menés par la royauté et encadrés par la noblesse, les « dragons pourpres » sont des volontaires fidèles, courageux, loyaux et vigilants.

Le Cormyr possède également une flotte de guerre non négligeable « La Royale », composée de 26 navires et servie par prés de 5000 marins-soldats professionnels, les « dragons bleus » dont les qualités n’ont rien à envier à leurs homologues terrestres. « La Royale » patrouille au large de Suzail, de Marsembre et le long de la cote, assurant parfois l’escorte de navires marchands.

Le royaume dispose en sus de plusieurs unités d'élites. La Garde Royale du palais de Suzail comprend 150 guerriers d'élite assurant la protection rapprochée de la famille royale. Le royaume entretient également une force de 500 cavaliers entrainés au maniement de l'épée et de l'arc, dirigés par 30 chevaliers de la Cour, ainsi qu'une unité spéciale de "chasseurs de monstres" et de cavalerie aérienne. La plupart de ces unités d'élite sont composées de vétérans et de paladins de l'Ordre du Sentier d'Or.

Mais l'unité la plus redoutée des ennemis du Cormyr est celle des Sorciers de Guerre, connus pour leurs robes noires et pourpres.Le fameux corps des mages de guerre du Cormyr est l'autre pilier assurant la sécurité du Cormyr. Ce corps d'élite constitué de mage loyaux est spécialement entrainés aux opérations militaires et de contre-espionnage est dirigé par le Magicien Royal Caladnei.

Le nombre actuel des troupes, considérablement réduit par rapport aux effectifs de 1369 CV n´est pas connu, mais la régente forme des troupes de remplacements aussi vite que le permet les ressources du royaume.