"

Le commerce au Cormyr



Le Cormyr est l'une des rares nations du nord dignes de ce nom. Elle frappe sa propre monnaie qui est l'unique moyen de paiement accepté dans tout le royaume, à l'exception des villes portuaires de Suzail et Marsembre. C'est un royaume riche dont le sud, l'est et le nord-ouest regorgent de fermes qui fournissent une grande variété de produits permettant de commercer. Son centre est encore occupé par des forêts qui, soigneusement gérées par les forces royales, produisent encore beaucoup de bois et de gibier. Son sous sol est riche en charbon, notamment aux alentour d’Arabel.

Le Cormyr possède un emplacement stratégique, puisqu'il est situé au carrefour des voies commerciales qui relient les cités de la Mer de Lune, les Vaux , la Mer Intérieure et les riches cités états et royaumes de la Côte des Épées.

Le Cormyr importe du verre, de l’ivoire et des épices et exporte en quantité armes, armures, vêtements, ivoire sculptés, charbon, bois de charpente et nourriture.

A part le commerce, l’autre pilier de la richesse du royaume est l’inépuisable opulence de la famille royale, dont on murmure qu’elle exploiterait dans le plus grand secret une mine de gemmes d’une pureté et d’une qualité inégalée dans les royaumes.

Nombre de compagnies marchandes opèrent au sein des royaumes, transitant souvent par le Cormyr. Les plus petites de ces compagnies sont appelées des Compagnies caravanières ou plus simplement caravaniers. Elles opèrent en général a partir d'un nombre limité de comptoirs sur un nombre restreint d'itinéraires commerciaux. Les Priakos, par contre sont des organisations beaucoup plus tentaculaires, avec un pouvoir économique réel pouvant s'étendre sur plusieurs nations. Toutes ces compagnies se livrent une compétition acharnée que certains n'hésitent pas à qualifier de guerre économique.

Les caravaniers de l'œil du dragon:
Basée a Cimbar, cette compagnie emprunte les routes terrestres reliant Iriaebor et Elturel. C'est la plus ancienne compagnie caravanière encore en activité. Fondée par deux frères, ces caravaniers utilisent exclusivement les voies terrestres pour éviter les pirates de la mer intérieure. Sur certains itinéraires, notamment à l'ouest de la porte d'occident hélas la menace des brigands est aussi dangereuse que les pirates.

Le Priakos de Hautelune:
Dirigé par Guldeph Maremmon, cette compagnie florissante domine tout le commerce de la Côte des épées Elle s'étend depuis son comptoir de Scornubel jusqu'à Eauprofonde. Elle vend de tout, et possede plusieurs exclusivites, notament sur le fameux kaorph ( le vin bleu) et sur certaines épices exotiques du sud et de l'est lointain. Son symbole est un croissant blanc sur un ovale noir parsemé d'étoiles.

Les caravaniers des Sept soleils:
Les "sept soleils" sont les sept associés ayant fusionnés leur propres comptoirs régionaux dans un réseau plus étendu. Fournissant les chevaux, les bœufs les chariots et même les gardes, cette compagnie offre un service "clef en mains". Toutefois, la qualité des services et équipements fournis est souvent médiocre et la lenteur de ces convois ainsi que la mauvaise réputation de ses gardes en fait une cible privilégiée des bandits de grand chemin. Cependant, cette compagnie propose les tarifs les plus bas du marché et nombre de marchands sont prés a tenter leur chance pour augmenter leur marge bénéficiaire. La famille noble Bleth du Cormyr contrôle cette organisation et en empoche les bénéfices.

Le Priakos des Six coffres:
Appelé ainsi en raison des six riches négociants indépendants qui l'ont crée, ce Priakos fut lancé par Thelve Baruinheld de Berdusk, et a des comptoirs dans cette ville, à Eaupronde, Silverymoon, Marsembre, Priapurl et Selgaunt. Ce conglomérat étendu est efficace et prospère, et contrôle bien des marchés notamment en Sembie et au Cormyr. Seulement quatre des six associés originaux sont encore en vie, dont le marchant Szwentyl Illéon de Marsembre.

Les caravaniers de Mistaln:
Cette compagnie marchande est une nouvelle venue. Elle est davantage connue pour son propriétaire que pour son succès commercial. Le propriétaire est Laorlim Ölorin, seigneur local de Mistaln et membre de la compagnie des cœurs purs. Il a néanmoins obtenu quelques succès remarquable dans le commerce des épices exotiques rares.

La compagnie caravanière de l'étoile du Sud:
Encore une nouvelle société de commerce formé par un groupe d'aventuriers. Investissant le capital issu de leurs aventures et une paire de navires capturés contre des pirates, ils se sont lancés dans le commerce. Originaire de Dawngleam cette compagnie a récemment ouvert un comptoir à la porte de l'Occident.

Les commerçants du pied chanceux:
Dirigé par un conseil de négociants, cette compagnie à sa base d'opération a Scornubel. Ces caravaniers se sont spécialisés dans l'ouverture de nouvelles pistes caravanières et ont étendu leurs services en proposant des guides, des escortes, et des gardes vétérans a d'autres compagnies caravanières. Outre les gains associes a l'ouverture de nouveaux marchés, cette compagnie s'est enrichie grâce a la découverte de trésors anciens découverts lors de l'établissement de nouvelles routes commerciales.

La compagnie maritime des trois golfes :
Cette compagnie exclusivement maritime opère sur la mer des étoiles déchues. Sous le contrôle de la famille noble Troublecor du Cormyr, elle possède trois comptoirs dans les golfes du Dragon, du Vilhon et d'Easting.

Les caravaniers des milles têtes:
Fondée par un ex-aventurier Bharavan Bhaerkantos depuis sa forteresse à l'est de Riatavin, cette compagnie n'assure qu'un seul itinéraire conduisant de Eauprofonde à Hillsfar, en passant par Scornubel, Berdusk, Iriaebor, Priapurl, Arabel, et Essembra. Son nom se rapporte aux "milliers" de petits équipements dont lcette compagnie tire ses bénéfices.

Les Seigneurs des chemins :
Cette compagnie marchande est réputée pour recruter des demi orc voire pire pour assurer la protection de ses caravanes. Sous le contrôle des "rois marchands" une organisation plutôt mystérieuse dont on sait finalement bien peu si ce n'est qu'elle dispose de ressources financières considérables. Certaines rumeurs évoquent un contrôle par les mages rouges de Thay de cette compagnie marchande.

Le Priakos du bouclier de vérité :
Originaire de Telpir, cette organisation professionnelle construit ses propres chariots, équipe et forme ses propres gardes. Peu de bandits osent s'attaquer ä ses caravanes toujours fortement défendues; même les orcs hésitent par deux fois avant de s'attaquer à une caravane arborant le célèbre écu. Toutefois, cette sécurité se paye car le priakos pratique des tarifs assez élevés. Par contre, la livraison est quasiment assurée, ce qui n'est pas le cas avec tous les caravaniers.